La chronique Vin

Auteur(e)

Jessica Harnois

Sommelière et animatrice, Jessica Harnois a travaillé pour les plus grands établissements au monde, a occupé le poste de sommelière en chef à titre d’acheteuse de vins pour les Services SAQ Signature, a été responsable du Courrier vinicole et de la prestigieuse Cave de garde de la SAQ, en plus d’avoir été présidente de l’Association Canadienne des Sommeliers Professionnels et Vice-Présidente de l’APAS (Alliance Pan-Américaine des Sommeliers). Avec l’agence d’animation Vins au Féminin, elle a conceptualisé le jeu Dégustation Vegas qui démocratise le vin. Vous pouvez la voir à la télé, l’entendre à la radio et la lire dans plusieurs magazines.

3 octobre 2019

Vins orange: les gagnants du Jugement de Montréal 2019

Je vous parlais récemment de vins orange. Justement, cette année, le 9e Jugement de Montréal a retenu cette thématique pour son concours annuel, qui lance le bal de la 12e édition du Salon des vins d’importation privée, un événement organisé par le RASPIPAV*.

Mariève Isabel, auteure du blogue Histoire de s’inspirer, qui porte sur la consommation écoresponsable et les vins durables, est allée pour moi à cette grande dégustation de 37 vins de macération pelliculaire ou, comme on aime les appeler, de vins orange. Que de belles découvertes y a-t-elle faites!

Même si on les dit «orange», ces vins viennent en fait dans toute une palette de couleurs éclatantes, du jaune paille en passant par l’ambré et le cuivré, jusqu’au rouge clair. Limpides ou brouillés, certains sont très aromatiques, embaumant le litchi et le pétale de rose. D’autres, en revanche, offrent une expérience «orange» sur toute la ligne, tant dans la couleur presque orangeade que dans les notes de zeste d’orange qui explosent en bouche.

On parle ici de vins vivants avec des personnalités bien distinctes. À table, ils sont flexibles et permettent des accords nouveaux et étonnants, avec toute une gamme d’arômes qui leur sont propres. Au célèbre restaurant Toqué!, où avait lieu la dégustation, les chefs ont choisi de les présenter avec un tartare de thon en entrée et de l’agneau en plat principal, c’est tout dire!

Beaucoup de ces vins sont nature, mais pas tous. Traditionnellement, une intervention minimale de la part des vignerons caractérise ces produits qui sont souvent macérés en amphores ou en qvevris, des cuves de terre cuite. Ce savoir vieux de 6000 ans et plus, qui nous vient à l’origine de la Géorgie, a vécu une véritable renaissance en Italie et autour de la mer Adriatique à la fin des années 1990. Des vignerons comme Gravner et Radikon sont des incontournables dans cette histoire, tout comme des cépages moins connus, comme le ribolla gialla.

Aujourd’hui, tout est permis, bien sûr. On expérimente. On voit des vins orange apparaître un peu partout dans le monde, même en Ontario et au Québec. Le Julep du vignoble Negondos et le Macpel du domaine Les Pervenches sont deux beaux vins québécois à découvrir à ce chapitre.

Voici donc sans plus attendre les gagnants du Jugement de Montréal!

3e place: Riesling Sandhase Trocken 2017 de Siegloch

Voici un vin orange d’Allemagne issu d’une fermentation naturelle de 21 jours. Le nectar est ensuite âgé dans un fût de chêne avant d’être embouteillé sans filtration avec une petite touche seulement de sulfites. Le résultat est un vin à la robe jaune orangé, un peu brouillée, avec des arômes floraux généreux. Une touche d’acidité bien marquée en bouche le rend idéal pour accompagner des plats asiatiques relevés.

Agence: Alternative Wine & Spirits | Prix en IP pour particuliers: 40,85$

2e place: Catarratto «Luna Calante» 2017 de Porta del Vento

Sans surprise, la Sicile et, plus largement, l’Italie se sont bien démarquées dans ce concours. Les raisins 100% catarratto ont macéré avec leur peau dans une cuve de ciment pendant 30 jours avant d’être vieillis dans une cuve en inox. Cette fermentation traditionnelle, au cours de laquelle les raisins sont brassés manuellement, a donné au Luna Calante une belle couleur ambrée assez claire, légèrement brouillée, avec des arômes oxydatifs complexes. On reconnaît la marque d’un vin nature. En bouche, le zeste d’orange est bien présent. Exactement l’idée que je me fais d’un vin orange.

Agence: Bambara | Prix en IP pour particuliers: 34,50$

1re place: Verment’oro 2018 de Sequerciani

Il s’agit d’un toscan élaboré en amphore. Les raisins vermentino sont récoltés à la main et le vin est fermenté à partir de ses levures naturelles. Rien n’est ajouté ni enlevé; nous sommes ici dans l’esprit même du vin orange et, plus généralement, des vins nature. Ce Verment’oro est d’ailleurs certifié biologique et biodynamique. Au nez, on dénote les fruits frais et jaunes et une touche d’herbe. En bouche, on y trouvera beaucoup de fraîcheur et un bel équilibre.

Agence: Alternative Wine & Spirits | Prix en IP pour les particuliers: 35$

Photo: Facebook Raspipav

Prix David-Pelletier

Cette année, pour la toute première fois, un 4e prix a été remis. Il s’agit du prix David-Pelletier, en mémoire du sommelier parti trop tôt. Il vise à récompenser le meilleur rapport qualité/prix. C’est également le Verment’oro 2018 qui a remporté cet honneur.

La beauté du Salon des vins d’importation privée, ou Salon VIP, c’est que vous pourrez goûter et vous procurer tous ces vins sur place. C’est une occasion en or de faire de belles découvertes. Le salon se tiendra du 26 au 28 octobre à Montréal et le 29 octobre à Québec. À ne pas manquer!

Au plaisir de vous y voir!

Jessica et son équipe

* Le RASPIPAV est le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins.