La chronique Vin

Auteur(e)

Jessica Harnois

Sommelière et animatrice, Jessica Harnois a travaillé pour les plus grands établissements au monde, a occupé le poste de sommelière en chef à titre d’acheteuse de vins pour les Services SAQ Signature, a été responsable du Courrier vinicole et de la prestigieuse Cave de garde de la SAQ, en plus d’avoir été présidente de l’Association Canadienne des Sommeliers Professionnels et Vice-Présidente de l’APAS (Alliance Pan-Américaine des Sommeliers). Avec l’agence d’animation Vins au Féminin, elle a conceptualisé le jeu Dégustation Vegas qui démocratise le vin. Vous pouvez la voir à la télé, l’entendre à la radio et la lire dans plusieurs magazines.

16 juin 2017

Le meilleur de Bordeaux, à petit prix

Je me suis toujours demandé si Bordeaux signifiait tout simplement «bord de l’eau». J’ai donc fait une recherche toponymique afin de trouver l’origine exacte du nom de cette ville mythique.

J’ai découvert que Bordeaux provient de deux mots aquitains: burd, qui veut dire «abri», et gala, qui fait référence aux «marais». Le nom Burdigala, comme cet hôtel à Bordeaux où j’habitais lorsque j’étais acheteuse de vins de prestige pour la SAQ, signifie «l’abri dans le marais». Ça décrit très bien leur géographie. On pourrait donc confirmer que Bordeaux veut tout simplement dire «bord de l’eau».

Bordeaux est divisé en deux rives, la gauche et la droite, par un fleuve que l’on nomme la Gironde. Sur la rive gauche, on retrouve les grands crus du Médoc tels que Pauillac, Margaux, etc. Ces crus sont à dominante de cabernet sauvignon, plus costauds et corsés. La rive droite, c’est plutôt le merlot et le cabernet franc qui volent la vedette. Pensons ici au célèbre Pétrus et Cheval Blanc. Des vins d’une réputation inébranlable.

Des vins de qualité

Depuis le célèbre classement des grands crus bordelais en 1855, Bordeaux s’est hissé au sommet par la qualité de ses vins, le prestige autour du nom de la région et de ses appellations, et surtout, parce que les bouteilles sont vouées à prendre de la valeur. La spéculation sur le marché de Bordeaux joue beaucoup en faveur de la popularité de ses crus. En effet, les collectionneurs préfèrent investir dans des valeurs sûres qui auront un bon rendement au fil des années.

Les derniers millésimes mythiques sont 2000, 2005, 2009 et 2010. Depuis, les crus battent de l’aile. La température non clémente n’aide pas à améliorer la cause. Des gels ont ravagé plusieurs vignobles français cette année.

Je suis présentement dans le Libournais, en préparation pour Vinexpo, l’un des plus importants salons des vins à l’échelle internationale. Tous les grands producteurs s’y rencontrent. Cependant, certains producteurs seront absents, dont Vinitaly, Vie Vinum et Prowein.

En attendant de faire de jolies découvertes dans les vignobles, voici deux vins remarquables disponibles au Québec. Deux rouges qui valent vraiment la peine d’être essayés pour goûter le meilleur de Bordeaux, à petit prix!

Château Picoron

Photo: saq.com
Photo: saq.com

Le Château Picoron est un classique. Un peu plus vert et végétal en jeunesse, c’est tout de même un bordeaux très honnête qui s’ouvre sur des notes de cassis et de menthol. Jolie touche empyreumatique bien fondue à la matière sur des tanins aux grains texturés qui appellent une viande rouge saignante, bavette ou filet mignon. Un passage en carafe ne peut que lui faire du bien. Servir frais à 14-15 degrés.

Château Picoron. , Vin rouge, 750 ml. 19,10 $.

Château Rollan de By

Photo: saq.com
Photo: saq.com

Rollan de By, mon coup de cœur depuis toujours! Je ne suis jamais déçue en le dégustant. Il a ce je ne sais quoi qui le rend si charmant. L’assemblage est majoritairement composé de merlot (70%) et le reste de cabernet sauvignon (20%) et de petit verdot (10%). Un équilibre parfait entre rondeur, fruits mûrs et fraîcheur. Long en bouche, c’est un vin de Bordeaux gourmand qui en offre pour son prix. Difficile à trouver, mais ça vaut vraiment la peine de faire des efforts pour se le procurer.

Château Rollan de By 2011. Vin rouge, 750 ml. 35,75$.


Pour en savoir plus

Bordeaux, rive droite

Jessica Harnois

10 mars 2017

Avenues.ca

Bordeaux, le meilleur des deux mondes

Jessica Harnois

5 février 2016

Avenues.ca

Une année miraculeuse pour les vins de Bordeaux

Jessica Harnois

22 mai 2015

Avenues.ca

Inscrivez-vous à l’infolettre