La chronique Voyage de Marie-Julie Gagnon

Auteur(e)
Photo: Françoise Cot

Anne Pélouas

Correspondante pendant plus de 20 ans au quotidien français Le Monde, Anne Pélouas collabore aussi depuis une quinzaine d’années, dans le domaine du voyage et du tourisme d’aventure, à plusieurs magazines et quotidiens. Dans la section Vibrer d'Avenues.ca, elle partage ses coups de cœur, ses bons plans et ses informations privilégiées sur les meilleurs sentiers de randonnée, les plus beaux plans d’eau, pistes de vélo de montagne ou de ski, au Québec comme ailleurs.

Voyage au Japon: les photos de notre journaliste Anne Pélouas

Notre journaliste plein air Anne Pélouas a séjourné pour la première fois au Japon le mois dernier. Elle y a fait en quinze jours des découvertes emballantes à Tokyo et dans deux régions de la partie centrale du pays: la préfecture de Shizuoka, où domine le mont Fuji, et celle d’Aichi, avec Nagoya pour port d’attache. Voici ses photos.


Dans le vibrant quartier Asakusa, le temple Sensoji est le plus vieux de Tokyo. Une lanterne géante est accrochée dans son entrée principale, suivie d’une longue allée marchande menant à l’imposant lieu de culte.

Photo: Anne Pélouas

Au Book & Bed Tokyo, une auberge de jeunesse dans Asakusa, on dort sur une couchette entre deux bibliothèques. Le confort et la propreté à la Japonaise sont de mise.

Photo: Anne Pélouas

Pompe à eau à l’ancienne dans une ruelle typique du vieux Tokyo, au cœur du quartier Nihombashi

Photo: Anne Pélouas

De beaux pins japonais trônent dans le parc qui fait face à l’entrée du Palais Impérial de Tokyo dont on ne peut visiter que les jardins, sauf une ou deux fois par an.

Photo: Anne Pélouas

Dans le quartier Shiodome, au sud du centre-ville, le Park Hotel Tokyo a mis l’art à l’honneur partout dans ses espaces communs. L’ensemble des chambres du 31e étage ont été décorées ou peintes par différents artistes japonais.

Photo: Anne Pélouas

Les enchères au thon ont lieu tôt le matin au Marché de poissons Toyosu, à Tokyo. On file ensuite manger des sushis au petit déjeuner sur le site même du marché.

Photo: Anne Pélouas

À Fujinomiya, dans la préfecture de Shizuoka, le Mt. Fuji Heritage Centre a la forme inversée du célèbre volcan mais se reflète à l’endroit dans un bassin. Son parcours muséologique est particulièrement réussi.

Photo: Anne Pélouas

Dans la campagne de la préfecture de Shizuoka, l’Hitsuki Club propose des séjours de ressourcement en nature. On s’y réveille au lever du soleil pour admirer le mont Fuji.

Photo: Anne Pélouas

Même en hiver, les camélias sont en fleurs dans la région de Shizuoka!

Photo: Anne Pélouas

La préfecture de Shizuoka est une région qui produit presque autant de saké que de thé. Ces jolies barriques ornent souvent l’entrée de brasseries traditionnelles de saké.

Photo: Anne Pélouas

La petite ville de Mishima, dans la préfecture de Shizuoka, est traversée par la rivière Genbe dont les eaux proviennent du mont Fuji. Un original circuit pédestre a été aménagé sur un trottoir de bois ou des pierres, au plus près ou carrément sur le cours d’eau.

Photo: Anne Pélouas

Au Temple Arigato Zen, sur les hauteurs de Gotemba, dans Shizuoka, on peut méditer en copiant un sutra, puis en participant à une séance de méditation par la voix avec un maître zen.

Photo: Anne Pélouas

L’auberge K’s House Ito Onsen est installée dans un vieux «ryokan» d’Ito, petit port de la péninsule d’Izu (Shiuzoka). C’est l’un des plus beaux sites de la ville.

Photo: Anne Pélouas

En balade à pied dans le Géoparc d’Ito, sur la péninsule d’Izu, on traverse ce pont suspendu près du Cap Kadowaki, face à la mer (Shiuzoka).

Photo: Anne Pélouas

Lieu de prières au sommet du mont Omuro, l’un des plus beaux volcans de la région d’Ito (Shiuzoka), dont le cratère est accessible en télésiège. Un sentier en fait le tour.

Photo: Anne Pélouas

On mange très bien et de façon variée partout au Japon. De copieux repas sont servis pour moins de 10$ canadien!

Photo: Anne Pélouas

Au pied du château de Nagoya, on vient de restaurer le palais principal, dont toutes les pièces sont décorées de magnifiques peintures murales.

Photo: Anne Pélouas

À Arimatsu, en banlieue de Nagoya, des maisons de bois historiques bordent l’ancienne Route du Tokaido, chemin pédestre qui reliait Kyoto au vieux Tokyo, à l’époque Edo.

Photo: Anne Pélouas

Atelier de peinture sur tissu de kimono à Arimatsu, dans la banlieue de Nagoya (Aichi).

Photo: Anne Pélouas

À Inuyama, au nord de Nagoya, dans la préfecture d’Aichi, on peut apprendre les rudiments de la poterie avec un artisan.

Photo: Anne Pélouas