17 juin 2020Auteure : Véronique Leduc

Mangez local !: Faire provision du Québec à l’année

Comment conserver des fraises du Québec toute l’année? Quoi faire avec la fleur d’ail? Comment faire sécher ses herbes? Comment faire honneur aux aubergines? Dans son nouveau livre, Mangez local!, la nutritionniste Julie Aubé nous amène mois par mois dans l’aventure de la conservation afin de plus et mieux savourer le Québec à l’année.



Julie Aubé, nutritionniste et auteure, est passionnée des artisans et des aliments du Québec. Si dans son premier livre, Prenez le champ!, elle encourageait les lecteurs à visiter le Québec gourmand, elle continue cette fois sa mission en guidant les Québécois qui souhaitent «locavoriser» leur alimentation à travers une multitude de conseils, de trucs et de recettes.

Jamais moralisatrice, Julie Aubé, consciente de la réalité et du quotidien différents de chacun, encourage simplement les gens à suivre les saisons et à faire ce qu’il est possible, selon le rythme de sa vie, pour intégrer, un aliment à la fois, plus de local à son assiette. «Est-ce que c’est nécessaire de manger 100% local? Non, disait-elle dans une entrevue récente. Le but, c’est de partir de son point de départ à soi et de faire des pas vers plus de proximité au menu.»

Photo: Pixabay

Une alimentation inspirée du Québec, mois par mois

L’originalité de Mangez local! est certainement cette idée de prendre les lecteurs par la main mois par mois. De mai à octobre, Julie Aubé parle des récoltes et des façons de conserver les aliments que le Québec nous offre.

En juin, par exemple, l’auteure nous encourage à «planter quelque chose qui se mange», «à congeler de la rhubarbe, des fraises et des camerises» et à «commencer à prévoir du vert pour l’hiver», en congelant des courgettes râpées ou un pesto de fleur d’ail et d’herbes.

Ensuite, de novembre à avril, elle propose plutôt des missions, des techniques et des recettes qui permettent de savourer les récoltes de l’été.

Finalement, un tour complet de l’année est exécuté sans que l’on s’en rende compte, et pour ceux qui auront suivi quelques-uns des conseils de Julie Aubé, le congélateur et le garde-manger pourraient regorger de récoltes du Québec. Mangez local! est la preuve qu’avec les outils et la curiosité nécessaires «manger près» est parfois plus accessible qu’on peut le penser.

Mangez local!, Recettes et techniques de conservation pour suivre le rythme des saisons, aux Éditions de l’Homme, 22,99$