Photo: Facebook Qatar Airways
24 janvier 2019Auteure : Marie-Julie Gagnon

8 choses que vous ne savez (peut-être) pas à propos de la classe affaires

Voler en classe affaires comporte de nombreux avantages, qui varient d’une compagnie aérienne à l’autre. Les meneurs de cette catégorie? Selon Skytrax, en 2018, les 10 premières places étaient occupées par Qatar Airways, Singapore Airlines, ANA All Nippon Airways, Emirates, Etihad Airways, Qantas Airways, Cathay Pacific Airways, Lufthansa, Turkish Airlines et EVA Air. Quelques avantages qui retiennent l’attention:

Des sièges entièrement inclinables

En plus de l’espace, la possibilité de transformer son fauteuil en lit pèse lourd dans la balance. Bien dormir en position allongée fait une énorme différence pendant un vol long-courrier. Le confort varie toutefois selon le type d’appareil. Les plus récents modèles d’avion, comme le Boeing 787, qui fait entre autres partie de la flotte d’Air Canada, de KLM et d’Etihad, rendent le voyage particulièrement agréable. Les sièges disposés en biais offrent davantage d’espace personnel.

Le A380 promet encore plus de confort et d’intimité, comme en témoignent ces images de Singapore Airlines et d’Emirates. Envie d’aller prendre un cocktail près du bar? C’est possible!

En classe affaires sur Emirates, aller prendre un verre au bar, c'est possible! Photo: Facebook Emirates

Des chefs volants

La nourriture occupe une place de choix en classe affaires. Dans les long-courriers de Turkish Airlines, un ou deux «flying chef» – c’est ainsi qu’on les appelle – concoctent les plats des passagers pendant le vol. Ils viennent même à la rencontre des voyageurs, toque sur la tête. Les chefs d’Éthiad, compagnie basée à Abou Dhabi, élaborent quant à eux leurs plats dans une cuisine-laboratoire, mais mitonnent aussi certains plats en vol, allant même parfois jusqu’à exaucer les demandes spéciales des clients.

Chez Air France, des chefs étoilés comme Régis Marcon, Michel Roth ou encore Guy Martin signent quelques-uns des plats. Air Transat propose pour sa part le menu gourmet de Daniel Vézina.

Des chefs concoctent les plats servis lors des long-courriers de Turkish AIrlines. Photo: Facebook Turkish Airlines

Du vin à volonté!

Une flûte de champagne Taittinger? C’est possible dans les classes affaires de Qatar Airways et de Turkish Airlines. Les grands crus se taillent aussi une place de choix sur les menus d’Air France, de SWISS et de la plupart des autres transporteurs.

Des cadeaux et des trousses de toilette

Le contenu des trousses de toilette varie d’une compagnie à l’autre. Crèmes hydratantes pour les mains et le visage, baume pour les lèvres, brosse à dents, dentifrice, bouchons pour les oreilles et masque pour les yeux se trouvent par exemple dans la trousse remise aux voyageurs en Classe Club d’Air Transat, en plus d’une paire de chaussettes, d’un oreiller gonflable et d’une couverture. Turkish Airlines remet une trousse signée Christian Lacroix au contenu similaire. Les voyageurs de la classe affaires de Qatar Airways se voient pour leur part offrir un confortable pyjama, qu’ils peuvent porter en vol et conserver ensuite.

La trousse offerte aux voyageurs de la classe affaires de Qatar Airways. Photo: Facebook Qatar Airways

Couper ce bruit que nous ne saurions entendre!

Parmi les irritants majeurs de la vie à 35 000 pieds d’altitude, il y a cet incessant bruit de fond. Les casques à réduction de bruit prêtés aux passagers en classe affaires par des compagnies comme ANA All Nippon Airlines, Turkish Airlines et KLM font une énorme différence sur l’expérience. Il suffit de les enfiler pour oublier qu’on se trouve dans un avion et profiter pleinement des options de divertissement offertes.

Certaines compagnies aériennes proposent des casques à réduction de bruit aux passagers en classe affaires. Photo: Facebook Turkish Airlines

Des pantoufles avec ça?

Retirer ou ne pas retirer ses chaussures dans l’avion? En classe affaires, la question ne se pose pas: les pantoufles font partie des cadeaux offerts aux passagers de la plupart des compagnies aériennes.

Des lounges qu’on ne veut plus quitter

Tuer le temps entre deux avions devient presque agréable dans les lieux aménagés pour répondre aux exigences les plus élevées des passagers. Entre les bouchées savoureuses du salon de SWISS à Zurich (oui, il y a du chocolat – et un bar à champagne!), les pâtisseries turques et les multiples spécialités locales et internationales au salon de Turkish Airlines à Istanbul et les saveurs du Moyen-Orient à celui de Qatar Airways à Doha, on a amplement de quoi se tenir occupé.

Le salon de Turkish Airlines à Istanbul compte même un cinéma et des jeux virtuels (supposément pour les enfants, mais de nombreux adultes ont été aperçus dans les parages) et celui du Terminal E à Zurich de SWISS, de petits espaces de travail fermés.

Le salon de Turkish Airlines. Photo: Facebook Turkish Airlines

Des avantages intéressants

Il y a bien sûr les files rapides, tant au départ qu’au moment du transit. Certaines compagnies offrent des visites gratuites à destination, comme Turkish Airlines, aux passagers en classe affaires qui doivent attendre sept heures ou plus entre deux vols. Ces derniers peuvent par ailleurs obtenir deux nuitées gratuites dans un hôtel cinq étoiles, sous certaines conditions, lors d’une escale. Il est cependant nécessaire de satisfaire à une liste de critères très stricts.

Ce ne sont bien sûr là que quelques exemples. Et on ne parle même pas de la première classe!