La chronique Voyage de Marie-Julie Gagnon

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

Expériences gastronomiques à l’hôtel

S’offrir une nuitée à l’hôtel, c’est bien. Profiter en plus d’un repas gastronomique dans sa chambre, c’est encore mieux.



Une quinzaine d’heures dans un cocon, avec la ville à nos pieds et un repas quatre services impeccable. Le plaisir du restaurant, dans l’intimité d’une chambre douillette.

C’était exactement ce qu’il nous fallait.

On a beau prendre des plats à emporter à la maison, le plaisir du restaurant ne se remplace pas. Depuis octobre, Le Germain Montréal invite les couples à la recherche d’un peu d’évasion à venir vivre un séjour gastronomique à l’hôtel.

Depuis octobre, Le Germain Montréal invite les couples à la recherche d’un peu d’évasion à venir vivre un séjour gastronomique à l’hôtel. Photo: Le Germain

La table est mise avant l’arrivée des convives. Les quatre services du Boulevardier sont livrés à la chambre en deux étapes. Comme personne d’autre ne peut entrer, il suffit de prendre les plateaux, présentés comme au resto par le serveur. Une bouteille de vin sélectionnée et le petit-déjeuner sont aussi inclus dans le forfait. Il est possible d’ajouter une douzaine d’huîtres pour un supplément de 36$.

Au menu du Germain Montréal. Photo: Marie-Julie Gagnon

Après avoir longuement tergiversé (je ne me lasserai jamais des penne au homard… mais avec du blanc!), nous avons opté pour un classique bavette-frites. Pour des casaniers comme nous, ce genre de forfait combine le meilleur des deux mondes: une aventure gastronomique hors pair et une réelle intimité. À deux jours de notre dix-huitième anniversaire de mariage, c’était absolument parfait. L’expérience s’avère bien différente du service aux chambres classique – à moins que vous ayez l’habitude de commander plusieurs services!

Le classique bavette-frites! Photo: Marie-Julie Gagnon

«Nous avons essayé beaucoup de choses depuis mars et la réponse est vraiment bonne pour ce forfait», souligne Jacques-Alexandre Paquet, directeur général du Germain Montréal. Pourquoi cette formule plaît-elle davantage que l’offre de télétravail et le forfait «quarantaine», selon lui? À cause du timing. «Les gens ont envie de se faire du bien.»

Le petit-déjeuner est aussi inclus dans le forfait. Photo: Marie-Julie Gagnon

Tables pour deux à Montréal et Québec

«Nous avons été les premiers à proposer la gastronomie en chambre en octobre», souligne M. Paquet. Depuis, plusieurs ont emboîté le pas. À Montréal, l’Hôtel Nelligan concocte un souper privé pour deux à partir de 195$, et avec une nuitée en plus à partir de 425$. L’Hôtel Escad du DIX30 (anciennement appelé Alt+), qui fait partie du Groupe Le Germain, propose pour sa part le Forfait gastronomie Brasserie T! – servi en chambre, avec souper trois services (à partir de 218$ pour deux).

À Québec, en plus du forfait Souper en suite, l’Auberge Saint-Antoine a conçu une offre hors du commun: un repas servi dans une mini-serre chauffée, posée sur le balcon de certaines chambres. Deux forfaits sont offerts: «Sous les étoiles» (à partir de 287$ plus taxes pour le repas) et «Couette étoilée», qui inclut aussi une nuitée (à partir de 487$ plus taxes).

À Québec, l’Auberge Saint-Antoine a conçu une offre hors du commun: un repas servi dans une mini-serre chauffée, posée sur le balcon de certaines chambres. Photo: Auberge Saint-Antoine

Le Château Frontenac propose aussi de nouvelles escapades gourmandes, le temps d’une soirée ou d’une nuit. Le forfait Escapade d’un soir – Bistro Le SAM (à partir de 219$) comprend trois services et une bouteille de vin, Escapade d’une nuit, la nuitée et le petit-déjeuner (à partir de 319 $ par couple, pourboire inclus, taxes en sus), et le forfait Escapade d’un soir – Édition de luxeavec un menu cinq services, une bouteille de vin, et parmi les plus belles vues de l’hôtel (à partir de 319 $ en formule repas et à 419 $ en formule nuitée – pourboire inclus, taxes en sus). Une formule pour les Fêtes sera aussi bientôt lancée.

Le Château Frontenac propose aussi de nouvelles escapades gourmandes, le temps d’une soirée ou d’une nuit. Photo: Fairmont Château Frontenac

Malgré un été à parcourir le Québec, cette nouvelle période de confinement, au moment de l’année où le manque de lumière se fait cruellement sentir, comporte son lot de défis. Ce genre de séjour permet de décrocher sans pour autant sortir de sa région.

Pour ma part, en admirant les lumières de la métropole, j’ai réalisé à quel point la ville me manquait. J’ai beau adorer vivre dans ma banlieue tranquille et avoir profité de plusieurs bains de nature pendant l’été (salvateurs, disons-le), j’ai aussi besoin d’escapades urbaines. En attendant de pouvoir déambuler sur d’autres continents, ce genre d’expérience, à distance de métro, apporte un baume.

Oui, c’est exactement ce qu’il nous fallait. Même à deux pas de chez nous.

J’étais l’invitée du Germain Montréal. Merci ! Toutes les opinions émises sont 100% les miennes.