La chronique Société et Culture

Auteur(e)

Claudia Larochelle

Claudia Larochelle est auteure (Les bonnes filles plantent des fleurs au printemps, Les îles Canaries, Je veux une maison faite de sorties de secours - Réflexions sur la vie et l'oeuvre de Nelly Arcan, la série jeunesse à succès La doudou, etc.) et journaliste spécialisée en culture et société. Elle a animé pendant plus de six saisons l'émission LIRE. Elle est chroniqueuse sur ICI Radio-Canada radio et télé et signe régulièrement des textes dans Les Libraires et Elle Québec. Elle est titulaire d'un baccalauréat en journalisme et d'une maîtrise en création littéraire. On peut la suivre sur Facebook et Twitter @clolarochelle.

26 septembre 2019

Pour lire avec Greta

«Tu viens marcher? Après, je te lirai une histoire.» Ah, le beau plan d’activités mère-fille prévu ce 27 septembre, jour de marches pour le climat prévues dans une vingtaine de pays! Quel bel élan cet événement induit chez nos enfants et petits-enfants! Une journée très spéciale pour eux et qui marquera d’ailleurs la fin de cette semaine de mobilisation mondiale.

Dans la foulée de l’émotion suscitée par la jeune militante suédoise Greta Thunberg, qui sera d’ailleurs présente à la marche montréalaise, voici quelques livres à lire avec vos petits marcheurs et citoyens de demain.

J’avais tout prévu sauf les bélugas

Par Andrée Poulin, éd. Bayard Canada, 17,95$

Dès 10 ans

Voici un roman pour lectrices et lecteurs intermédiaires qui ne laissera personne indifférent. Qualité du texte et de l’intrigue, originalité, humour, sensibilité, tout est là pour faire de cette histoire une de celles que vous voulez faire lire à vos jeunes, comme ce Thomas, héros de cette fiction savoureuse qui voudrait tant établir un contact avec sa mère qui l’a abandonné il y a dix ans… En découvrant qu’elle milite en faveur des bélugas, il mettra sur pied un plan pour faire en sorte qu’elle veuille lui parler.

Ce roman pour lectrices et lecteurs intermédiaires ne laissera personne indifférent.

Mémoires d’une pelure

Par Angèle Delaunois et Benjamin Deshaies, éd. Les 400 coups, 12,95$

Dès 5 ans

Angèle Delaunois excelle dans le documentaire jeunesse, vous savez, ces livres qui décryptent et vulgarisent de manière ludique, sensible et actuelle des phénomènes variés. Il fallait le faire, elle a réussi à rendre «l’histoire» du caca et des crottes de nez intéressante dans Le grand voyage de monsieur Caca et L’épopée de dame Crotte de nez… La voilà qui revient en force avec le compostage (et son immense utilité pour la planète) à travers les aventures d’une pelure de pomme. Tout ça agrémenté d’illustrations simples, mais d’une redoutable efficacité.

Suivez les aventures d'une pelure de pomme dans ce livre sur le compostage.

Valérie aime la planète

Par Valérie Fontaine et Aurélie Grand, éd. Fonfon, 6,95$

Dès 5 ans

Je suis «vendue» à cette collection dont j’ai moi-même signé une série… Voilà pour la transparence! Or, je ne vous en glisserais pas un mot ici si je n’avais pas adoré la manière dont la petite Valérie révèle par ses engagements, petits et grands, de quelles façons elle témoigne son amour à la planète. Il est important de noter que chacun de ces titres de 16 pages, dont 12 sont consacrées à l’histoire, a été créé pour faciliter l’apprentissage de la lecture, entre autres grâce à une structure répétitive, une phrase à chaque page, un vocabulaire varié, de nouveaux mots à apprendre, etc. Tous les enseignants du premier cycle – et les parents – devraient en avoir quelques-uns sous la main. Au prix qu’ils sont, c’est presque donné!

J'ai adoré la manière dont la petite Valérie révèle par ses engagements, petits et grands, de quelles façons elle témoigne son amour à la planète.

Gâteau aux pommes

Par Geneviève Godbout et Dawn Casey, éd. La Pastèque, 18,95$

Dès 4 ans

S’il est d’abord pour les gourmands, qui pourront même profiter d’une recette (excellente et simple à réaliser) à la fin de l’histoire, cet album illustré par la seule et unique Geneviève Godbout, dont les talents d’illustratrice dépassent nos frontières, met en lumière une petite fille qui, dans l’environnement, récolte dans la joie et l’allégresse des ingrédients pour préparer un délicieux gâteau. Si l’aventure lui met l’eau à la bouche – et à nous aussi! –, elle fait aussi prendre conscience que c’est grâce aux merveilles de la nature que tout cela s’avère possible. Bon appétit!

Les gourmands pourront profiter d’une recette (excellente et simple à réaliser) à la fin de cette superbe histoire illustrée par la seule et unique Geneviève Godbout.

Terre

Giancarlo Macri et Caroline Zanotti, éd. Nuinui, 18,95$

À partir de 6 ans

C’est avec simplicité que ce livre au graphisme dynamique prend acte de la situation de la Terre et de son avenir en décrivant les conditions de sa survie… Comme nous, les habitants de la planète fictive Globux ont déforesté, pollué l’air, l’eau et le sol, surconsommé et surconstruit, alléluia. C’est grâce à un jeu de découpes que nous constatons à quel point la planète perd peu à peu ses morceaux, au fur et à mesure que les habitants la dégradent, d’où l’importance d’en prendre soin.

Grâce à un jeu de découpes, nous constatons à quel point la planète perd peu à peu ses morceaux.

La Rivière

Par Charles Darwin et Fabian Degrin, éd. Petite plume de carotte, 28,95$

À partir de 6 ans

Récompensé par le prestigieux prix de Bologne en 2010, cet album reprend quelques phrases de L’origine des espèces, publié en 1859 par le célébrissime naturaliste anglais Charles Darwin, quelque temps après une expédition de près de cinq ans à bord du Beagle qui l’a mené des côtes de l’Amérique du Sud à la pointe sud-africaine. Grâce à un résumé clair et bien vulgarisé, ce livre revient sur les théories jadis révolutionnaires de Darwin tout en invitant à réfléchir sur le vaste et perpétuel processus de la vie vu à l’échelle d’un environnement familier. Les grands aussi seront ravis et très étonnés de constater l’intemporalité des propos…

Récompensé par le prestigieux prix de Bologne en 2010, cet album reprend quelques phrases de L’origine des espèces, publié en 1859 par le célébrissime naturaliste anglais Charles Darwin.

Nibi a soif, très soif

Par Sunshine Tenasco et Chief Lady Bird, éd. Scholastic, 18,99$

À partir de 4 ans

Un jour, une pétillante jeune fille autochtone appelée Nibi, qui signifie «eau» dans la langue anishinaabe, se retrouve sans eau potable. Bien sûr, elle n’est pas la seule; là où elle vit, ses voisins aussi sont aux prises avec les mêmes soucis. Or, l’heure est grave, tout le monde a de plus en plus soif, ce qui ne manque pas de renforcer sa détermination en organisant une mobilisation pour que tous les membres de sa communauté puissent avoir accès à cette ressource naturelle. Plusieurs ne réalisent pas leur chance de bénéficier d’eau potable à volonté en ouvrant le robinet à la maison; cette histoire de réconciliation et d’espoir conscientise donc, tout en amusant, à travers le destin d’une enfant entêtée et persévérante.

Plusieurs ne réalisent pas leur chance de bénéficier d’eau potable à volonté en ouvrant le robinet à la maison; cette histoire de réconciliation et d’espoir conscientise donc, tout en amusant, à travers le destin d’une enfant entêtée et persévérante.

Frère Marie-Victorin – Un botaniste plus grand que nature

Par Jacques Pasquet, ill. Sybiline, éd. Isatis, 10,25$

À partir de 9 ans

C’est à l’été 1901 que Joseph-Cyrille-Conrad est devenu l’illustre frère Marie-Victorin, un professeur pas comme les autres! Animé par la passion des plantes – et aussi créateur de cercles littéraires et lecteur passionné –, c’est au retour d’un long voyage en Europe, en 1929, qu’il aura l’idée de fonder ce qui deviendra le fabuleux Jardin botanique de Montréal. C’est aussi à lui que l’on doit l’ouvrage La flore laurentienne. Jusqu’à sa mort, en 1944, ce frère impliqué dans mille et une affaires liées à l’environnement a démontré à quel point la planète et son avenir étaient au cœur de ses motivations. Il a contribué à l’embellir et cette biographie conçue pour les jeunes en témoigne de manière admirable. De quoi en faire un héros pas comme les autres.

Jusqu’à sa mort, ce frère impliqué dans mille et une affaires liées à l’environnement a démontré à quel point la planète et son avenir étaient au cœur de ses motivations.