Photo: Véronique Leduc
16 juillet 2019Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Faites place à la camerise

Vous commencerez sûrement à les voir dans les commerces sans trop savoir ce qu’elles sont. Des bleuets trop longs peut-être? Non: ces petits fruits bleus qui font tranquillement leur place sont des camerises.

Les camerises se retrouvent depuis peu en petits paniers au marché Jean-Talon, à Montréal. Elles peuvent être cueillies chez certains producteurs et la production augmente sans cesse depuis les débuts de ce petit fruit au Québec, autour de 2012.

Cette petite baie nordique disponible en juillet est encore assez peu connue au Québec. Sous sa mince peau bleue, sa chair rouge vin propose un goût entre le sucré, l’acide et l’amer qui peut rappeler le bleuet et le cassis.

On dit de la camerise qu’elle offre une haute valeur nutritive, qu’elle est une bonne source de vitamine C et de vitamine A et une source élevée de fibres. Puis, selon des études, elle possède un potentiel antioxydant supérieur aux autres petites baies.

Cuisinez la camerise comme vous le feriez avec vos petits fruits préférés. Photo: Facebook La Camerise

Préparez-vous à en entendre parler de plus en plus puisque récemment, on a annoncé un projet de commercialisation de la camerise, avec l’appui du ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation.

Si vous la voyez au marché, n’hésitez plus: c’est un fruit d’ici qui peut être cultivé un peu partout à travers la province. Elle est savoureuse, bonne pour la santé et simple d’utilisation. Cuisinez-la comme vous le feriez avec vos petits fruits préférés: en muffins, sur les crêpes, en confiture, sur le yogourt, dans les smoothies ou tout simplement, nature.

Bonne saison de la camerise!