Photo: Shuttertock

Plein air

Des clubs sportifs pour profiter du plein air en groupe

Vous êtes célibataire? Vos ami(e)s ou conjoint(e)s ne sont pas libres ou n’ont pas envie de faire une sortie? Vous n’avez pas d’auto? Savez-vous qu’il existe plusieurs organismes à but non lucratif qui proposent tout au long de l’année des sorties de groupes pour vous rendre la vie de plein air facile? Club sportif et club social réunis!



Plus ou moins connus, ces organismes fonctionnent généralement sur la base du bénévolat ou avec une petite équipe de salariés et guides. Leur mission est d’encourager la pratique d’activités de plein air, de réduire les coûts des sorties en pratiquant le covoiturage ou le transport en bus, de favoriser l’esprit de groupe et l’entraide, ainsi que de veiller à la sécurité des participants. Idéal, donc, pour ceux qui se sentent isolés ou qui n’ont pas trop d’argent à consacrer à leurs loisirs.

Certains demandent une adhésion annuelle dont le prix varie entre 15 à 50$. Par contre, il est souvent possible de payer seulement 5$ pour avoir le droit de participer à une sortie. Les niveaux de difficulté des activités sont bien identifiés et il y en a pour tous les goûts, des débutants aux experts. Voici un petit aperçu de ce monde grouillant de projets.

Les clubs de marche

Il en existe dans toutes les régions du Québec. Gérés par des bénévoles, ils organisent régulièrement des randonnées à pied ou en raquettes dans leur coin de pays. Ils font très souvent un travail remarquable pour l’aménagement et l’entretien de sentiers en région.

Une cinquantaine sont affiliés à la Fédération québécoise de la marche. Son site, Rando Québec, contient un bon répertoire pour entrer en contact avec eux. On ne saurait trop vous conseiller d’adhérer à la fédération (29,50$ par an) qui publie un beau magazine mensuel. Le site est aussi une mine d’informations pour trouver les activités organisées par les clubs affiliés.

Photo: Shuttertock
Photo: Shuttertock

Randonnée Plein Air

Cet organisme a un fonctionnement bien rodé, avec transport en bus et guides accompagnateurs.

Des balades sont organisées chaque dimanche matin sur le mont Royal. Le samedi, ce sont des marches citadines dans différents quartiers de Montréal. Les sorties d’une journée ou plus sont un peu plus chères qu’ailleurs, mais on n’a pas le tracas du transport.

Photo: Facebook Rando Plein Air
Photo: Facebook Rando Plein Air

Cyclo-Nature

Né en 1974, ce club de plein air d’abord centré sur le vélo a élargi ses horizons. Il propose entre autres du cyclotourisme, de la randonnée pédestre, du ski de fond (en piste ou hors piste), de la raquette, sur une journée ou plus. Les organisateurs sont tous bénévoles. Le covoiturage est de rigueur et il suffit de payer 4$ à la première sortie pour devenir membre.

Photo: Facebook Cyclo-Nature
Photo: Facebook Cyclo-Nature

Montreal Outdoor Adventure Club

Le MOAC est né en 2004 et compte plus de 2000 membres, anglophones et francophones. Il fait partie du vaste mouvement international Meetup, lequel regroupe 30 millions de membres dans 183 pays. Cette organisation où l’entraide est la norme vise à rassembler des gens selon leurs intérêts pour «explorer, apprendre, partager» dans des domaines très variés comme la cuisine, l’écriture ou la nature. Le MOAC a plusieurs cordes à son arc: ski de fond, randonnée, vélo, canot, camping.

Photo: Shuttertock
Photo: Shuttertock

Club alpin du Canada-Montréal  

Fort de plus de 500 membres, il s’affiche résolument comme un club social et sportif. L’adhésion annuelle est plus chère (50$), mais les sorties sont à coûts réduits, en mode covoiturage.

On touche à tout: rando, escalade de roche ou de glace, ski de fond, ski hors-piste, ski de haute route, raquette, alpinisme… et même à des cours et ateliers.

Photo: Facebook ACC Montreal
Photo: Véronique Pommier. Facebook ACC Montreal

Ski de fond Ville-Marie 

Ce club est spécialisé dans le ski de fond et la raquette. Constitué en coopérative, il nolise un autocar pour huit dimanches en janvier et février à l’intention de ses membres. Cependant, les invités sont acceptés en échange d’une somme modique. Les sorties se font principalement dans les Laurentides (Domaine Saint-Bernard, parc du Mont-Tremblant, parc régional de la forêt Ouareau, par exemple), dans Lanaudière (la Montagne coupée) et dans les Cantons-de-l’Est (parc du Mont-Orford).

alt="clubs-sportifs"

Club de montagne le Canadien

C’est l’un des vétérans de ce monde de passionnés de randonnée, de ski nordique et de raquette. Créé en 1949, il regroupe 250 membres, pratique le covoiturage avec partage du prix de l’essence, les sorties avec un chef d’équipe bénévole, et ne demande que 20$ en frais d’adhésion annuelle.

Photo: Pascale Dominique. Facebook Club de Montagne le Canadien.
Photo: Pascale Dominique. Facebook Club de Montagne le Canadien.

Club pour les gais et lesbiennes

Le Club de plein air Hors Sentiers

Ce club se spécialise depuis 2002 dans les excursions et voyages de plein air pour les gais et leurs amis. L’adhésion ne coûte que 15$, mais on peut aussi payer 5$ pour chaque activité. Le club fonctionne avec le covoiturage et des bénévoles pour organiser les sorties. Au menu: randonnées, canot, kayak, raquette, ski de fond, vélo…

Photo: Facebook Plein Air Hors Sentiers
Photo: Facebook Plein Air Hors Sentiers