Photo: Airbnb
5 juin 2018Auteure : Julie Chaumont

Le charme vintage des A-frame

Les chalets en forme triangulaire, dits A-frame, font un retour en force. Après avoir connu la gloire dans les années 1960, ces derniers retrouvent leurs lettres de noblesse grâce à la mode des mini-maisons, du minimalisme… et d’Instagram!

Les origines du A-frame 

Dans un livre intitulé A-Frame, l’historien Chad Randl retrace les origines de ce style architectural, qui remonterait à l’ère préhistorique du Japon. C’est cependant dans les années 1960 que la charpente en «A» s’implante aux États-Unis et au Canada. Entre 1955 et 1965, aux États-Unis, le salaire du travailleur moyen augmente de 50%. La popularité des A-frame coïncide donc avec l’ère du «deuxième» – deuxième téléviseur, deuxième salle de bain, deuxième voiture, et, éventuellement, deuxième maison! «Le "A" était la lettre architecturale du bâtiment de loisirs dans l’Amérique d’après-guerre. Désireux de profiter de retraites en montagne et en bord du lac, une génération entière de constructeurs de maisons haut de gamme et de bricoleurs du week-end ont trouvé que l’A-frame était une maison facile et abordable à construire; son toit triangulaire fortement incliné étant distinctif et facile à entretenir (presque aucun mur extérieur à peindre!). Alimenté par des plans et des trousses en A, le style a connu un engouement national, avec des dizaines de milliers de maisons construites.»

Ainsi, même si ses origines remontent à des milliers d’années, l’A-frame est devenu un symbole de loisirs et de modernisme dans les années 1960-1970. La compagnie Fisher-Price a même profité de la tendance pour commercialiser un «chalet de ski» à la forme triangulaire. Avec ses lits à deux étages et sa large ouverture sur l’extérieur, ce jouet a fait rêver de nombreux enfants!

Le célèbre chalet A-Frame commercialisé par Fisher-Price. Photo: Chris and Jenni, Flickr
Le célèbre chalet A-Frame commercialisé par Fisher-Price. Photo: Chris and Jenni, Flickr

Simplicité et fonctionnalité

Dans sa forme la plus pure, l’A-frame est une construction en forme de triangle équilatéral. Du plancher s’élèvent des poutres boulonnées entre elles au sommet. Le toit est posé sur ces poutres. La traverse du «A» est créée par des poutres horizontales destinées à stabiliser la structure. Celles-ci supportent généralement une mezzanine servant de chambre à coucher. La plupart des constructions en «A» n’ont pas de fondation, elles flottent donc légèrement au-dessus du niveau du sol, avec une plate-forme servant de terrasse.

Avec les années, de nombreuses constructions en forme de «A» ont vu le jour; plusieurs s’éloignant de la forme pure et offrant un sous-sol ou une rallonge afin d’en augmenter le nombre de pieds carrés.

Photo: Instagram
Un chalet en A plutôt surprenant en Caroline du Nord. Photo: Instagram

Coup d’œil sur de magnifiques A-frame

Puisqu’on adore regarder des photos d’intérieurs, voici quelques magnifiques A-frame dénichés sur le Web.

Un A-frame moderne à Whistler

En 2015, la firme canadienne d’architecture Scott & Scott a construit un chalet A-frame pour une famille de snowboarders. Les architectes de Vancouver ont adapté les traditionnels schémas des années 1970 en ajoutant une base de béton coulé, un pignon incliné et une fine main courante métallique.

Photo: Scott & Scott Architects
À Whistler, ce chalet est inspiré des modèles popularisés dans les années 1970. Photo: Scott & Scott Architects

L’entrée du chalet se trouve au niveau le plus bas. À cet étage se trouvent une pièce de séchage et de rangement pour l’équipement de planches à neige ainsi qu’une salle de bain et une salle de lavage.

Photo: Scott & Scott Architects
Vue de l'intérieur, au rez-de-chaussée, où les poutres de bois de la structures sont apparentes. Photo: Scott & Scott Architects

Au rez-de-chaussée se trouvent le salon et la cuisine. La façade vitrée offre une vue magnifique sur les montagnes. Deux chambres à coucher se trouvent à l’étage supérieur.

Photo: Scott & Scott Architects
La cuisine et tous les matériaux de construction ont été puisés localement. Photo: Scott & Scott Architects

Le chalet Tye Haus à Skykomish, Washington

La photo ayant récolté le plus de «j’aime» sur le compte Instagram d’Airbnb en 2017 est celle de la confortable Tye Haus, à Skykomish, dans l’État de Washington.

Photo: Airbnb
Voici la photo ayant récolté le plus de «j'aime» sur le compte Instagram de Airbnb en 2017. Photo: Airbnb

Avec ses 1100 pieds carrés, ce chalet A-frame situé à proximité du mont Stevens Pass compte deux chambres à coucher, dont une au niveau supérieur.

Photo: Airbnb
La chambre située au niveau inférieur compte trois lits jumeaux. Photo: Airbnb

Au rez-de-chaussée se trouvent les espaces communs (salon avec foyer, cuisine et salle de bain). À l’extérieur, un spa agrémente votre séjour.

Photo: Airbnb
Le spa: un ajout bien pensé à ce havre de paix. Photo: Airbnb

The Little Owl Cabin at Mt. Rainier, Packwood, Washington

Preuve que l’intérêt pour les A-frame est grand: la deuxième photo la plus aimée du compte Instagram d’Airbnb en 2017 est celle du chalet ci-dessous.

Photo: Airbnb
Voici la deuxième photo ayant récolté le plus de «j'aime» sur le compte Instagram de Airbnb en 2017. Photo: Airbnb

Situé à côté du Parc national du mont Rainier, ce chalet entièrement rénové peut accueillir six personnes.

Photo: Airbnb
L'intérieur de cet A-frame a été entièrement rénové. Photo: Airbnb

On craque pour la touche vintage de ce chalet tout équipé.

Photo: Airbnb
À l'étage: une chambre avec balcon. Photo: Airbnb

Un projet québécois pour 2018 

Les designers industriels Lambert Rainville et Nicholas Sangaré, de la firme Rainville-Sangaré, ont imaginé un modèle A-frame monté sur pilotis qu’ils désirent construire cette année.

Photo: Facebook Rainville-Sangaré
Le chalet A-frame imaginé par Rainville-Sangaré. Photo: Facebook Rainville-Sangaré

«Avec une capacité variable (2 à 10 personnes), ce chalet s’adapte à ses occupants et à leurs besoins en leur offrant un environnement confortable, fonctionnel et modulable. Effectivement, chaque module correspond à une pièce à vivre et à un besoin spécifique; il est donc facile de créer un chalet à son image tout en optimisant l’espace», peut-on lire sur leur site Internet.

Photo: Facebook Rainville-Sangaré
Photo: Facebook Rainville-Sangaré

Le module de base, d’une superficie de 400 pieds carrés, compte un salon, une cuisine, une salle de bain et une chambre à la mezzanine. Les designers espèrent pouvoir l’offrir à environ 100 000$. À qui la chance?

Envie d'en voir plus?

Les comptes Instagram suivants vous plairont assurément: Cabin Love, A-Frame Haus et A-Frame Lifestyle.

Photo: Instragram Cabin Love
Photo: Instragram Cabin Love

Pour en savoir plus

Un chalet en A pour tous

Sophie Ouimet

18 septembre 2017

La Presse

Inscrivez-vous à l’infolettre