Photo: Facebook Brett Chatwin
Photo: Facebook Brett Chatwin
12 juin 2017Auteure : Françoise Genest

On aime ça !

La bioluminescence : un spectacle magique et inquiétant

C’est un spectacle magnifique et unique que cette lumière bleue intense qui éclaire les eaux de la côte nord-ouest de la Tasmanie en Australie. Ce phénomène «naturel» visible dans la Preservation Bay et au cap Rocky est connu sous le nom de bioluminescence. Pour les amateurs de photographie et de vidéo, l’instant a quelque chose de magique, mais cette lumière si scintillante et attirante est le résultat des changements climatiques et en est un symptôme plutôt inquiétant.

Car cette lumière est une parade de défense, un signal d’attaque que lancent des cellules de plancton au nom scientifique de Noctiluca scintillant. Ces micro-organismes, habituellement à l’abri des prédateurs au fond des eaux, remontent près de la surface sous la force des vagues et des courants, qui s’intensifient sous l’influence des changements climatiques. Les cellules émettent cette lumière bleue pour repousser les prédateurs.

Photo: Leanne Marshall Mars 2017
Photo: Leanne Marshall Mars 2017

Une protection efficace selon les scientifiques de l’Agence scientifique d’Australie. Mais leur présence massive et grandissante près des côtes et leur luminescence causent des perturbations dans la vie aquatique. Non seulement les poissons les évitent-ils pour ne manger que le plancton non luminescent qui devient dès lors insuffisant, mais en plus, ces cellules, qui se nourrissent de micro-organismes, font des ravages et bouffent tout sur leur passage lorsqu’elles sont en si grand nombre. Résultat: les algues sont affamées, tout comme certains crustacés. Les pêcheurs et éleveurs de fruits de mer de la région s’en plaignent déjà.

Photo: Leanne Marshall photography mars 2017 Instagram
Photo: Leanne Marshall photography mars 2017 Instagram

Bien que le phénomène ait été vu pour la première fois au 19e siècle, il s’intensifie depuis 20 ans et, tout aussi féérique que soit le paysage sous le passage du Nautiluca scintillant, sa lumière bleue n’en reste pas moins un signe alarmant pour l’environnement.

Inscrivez-vous à l’infolettre