alt="legumes-Quebec"
20 septembre 2017Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Choisir le Québec à l’année

L’été est terminé et avec lui, fini les assiettes remplies de fruits et de légumes frais et locaux? Tout faux. Choisir les récoltes d’ici est possible 12 mois par année.

Pendant la belle saison, le choix de fruits et de légumes frais est tellement abondant que nous sommes plusieurs à entretenir cette fausse idée qu’une fois l’automne installé, il est difficile d’encourager nos producteurs.

Pourtant, en septembre et en octobre, c’est le temps de l’ail et de l’aubergine, des betteraves, brocolis, carottes, champignons et choux, et c’est le moment de mettre la main sur les courges, endives, fines herbes, radis et tomates d’ici.

Les étals du Marché Jean-Talon et de tous les marchés publics du Québec débordent des couleurs et des variétés de légumes du Québec en cette saison.
Les étals du Marché Jean-Talon et de tous les marchés publics du Québec débordent des couleurs et des variétés de légumes du Québec en cette saison.

Sans parler des fraises d’automne, désormais disponibles jusqu’en novembre grâce à de nouvelles techniques de production. Plus tard, en plein hiver, il sera temps de mettre la main sur les tomates de serre, les rutabagas, les pommes et les pommes de terre, les panais, les pâtissons, les laitues hydroponiques, les choux, les champignons, les canneberges et j’en passe. Si avec ça, on n’arrive pas à créer des plats 100% d’ici, c’est qu’on manque peut-être d’imagination, non?

Les fraises d'automne avec leur couleur rouge vif sont un pur régal. Photo: Les producteurs de fraises et de framboises du Québec
Les fraises d'automne avec leur couleur rouge vif sont un pur régal.
Photo: Les producteurs de fraises et de framboises du Québec

On estime à 2 500 kilomètres la distance moyenne parcourue par les aliments du champ à la tablette, alors que le Québec compte 29 000 fermes! Il faut changer nos vieilles habitudes et revenir à la consommation locale. C’est une question de fraicheur, de goût, d’environnement, d’économie et de fierté de ce qu’il se fait ici.

On dit d’ailleurs que si chaque consommateur achetait annuellement 30$ de plus de produits québécois, cela injecterait un milliard de dollars supplémentaires en cinq ans dans l’économie locale.

La campagne Grands Crus 2017 met en valeur des produits maraîchers québécois Photo: Facebook Mangez Québec
La campagne Grands Crus 2017 met en valeur des produits maraîchers québécois
Photo: Facebook
Mangez Québec

Pour encourager la population à consommer des produits québécois, l’Association des producteurs maraîchers du Québec continue pour une troisième année sa mignonne campagne «Grands Crus». Puis, pour faciliter cette vie qui va vite, l’Association propose un calendrier qui permet de s’y retrouver et d’adapter son menu en fonction des arrivages.

Les citrouilles et courges du Québec des aliments hauts en couleurs et en saveurs Photo: Pixabay
Les citrouilles et courges du Québec des aliments hauts en couleurs et en saveurs
Photo: Pixabay

L’été est terminé? Génial: c’est le temps des concombres de serre, des citrouilles, des patates douces, des rabioles…

Inscrivez-vous à l’infolettre