Photo: Tire sur la neige, Shutterstock
Photo: Tire sur la neige, Shutterstock
8 mars 2017Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Des cabanes à sucre végétariennes

Il est terminé le temps où les végétariens ne pouvaient trouver leur compte pendant le temps des sucres. Désormais, au Québec, deux cabanes offrent des menus conçus pour eux.

Cette année, la coulée des érables est hâtive et l’eau d’érable est sucrée. Déjà, certaines érablières ont servi leurs premiers repas.

L’an dernier, je vous parlais des cabanes à sucre nouveau genre, urbaines ou gastronomiques, qui réinventent le temps des sucres. C’est aussi ce que font les cabanes végétariennes, qui proposent à des gourmands, de plus en plus nombreux à couper sur la viande, une nouvelle façon de se sucrer le bec.

Deux cabanes à sucre végétariennes

Cette année, une petite nouvelle voit le jour: la Cabane à Tuque, à Mont-Tremblant. Dans un espace intime, on sert des omelettes aux légumes, des tourtières au millet et légumes, des fèves «au pas de lard», des betteraves marinées, et des crêpes de sarrasin, entre autres, fait d’ingrédients biologiques et locaux.

Cette cabane, deuxième du genre au Québec, vient s’ajouter à La Pause Sylvestre de Dudswell, dans les Cantons-de-l’Est, qui sert des plats exclusivement végétariens depuis quelques années déjà et dont on ne dit que du bien du menu sans viande.

Il y a aussi des cabanes «traditionnelles» qui offrent des menus spéciaux pour les végétariens. C’est le cas chez Val des Rosacées, à Mirabel et à la cabane du domaine Handfield, à Saint-Marc-sur-Richelieu.

Qui a dit que les classiques étaient intouchables?

Bon temps des sucres!

La cabane à tuque
La Cabane à Tuque à Mont-Tremblant. Photo: Facebook La cabane à tuque
Inscrivez-vous à l’infolettre