Au vieux port, 1996. Jeanne Auclair. Techniques mixtes sur toile. 129,5 cm x 48,5 cm. © L’Artothèque. Tous droits réservés.
Au vieux port, 1996. Jeanne Auclair. Techniques mixtes sur toile. 129,5 cm x 48,5 cm. © L’Artothèque. Tous droits réservés.
29 novembre 2016Auteur : L'Artothèque

Le clin d’art du jour

Au vieux port, Jeanne Auclair

Finissante de l’École des Beaux-arts en 1947, Jeanne Courtemanche Auclair est une artiste multidisciplinaire accomplie. En plus d’avoir fait deux années d’ateliers de peinture avec Alfred Pellan, elle a eu la chance de rencontrer Paul Émile Borduas, l’âme du mouvement automatiste.

En 1946, Jeanne Courtemanche Auclair devient membre fondateur du mouvement culturel l’Ordre de Bon Temps. Avec un groupe de jeunes engagés, elle a recours aux arts populaires, chants et danses folkloriques, mimes, masques et costumes pour animer des veillées et fêtes grand public à travers le Québec.

De 1953 à 1955, Jeanne Courtemanche Auclair met ses talents artistiques à profit pour l’émission télévisée Pépinot et Capucine. Création et réparation de marionnettes sont au programme au cours de ces années.

De 1956 à 1965, l’artiste se réalise dans une nouvelle discipline : la mosaïque. C’est au cours de cette période qu’elle fera deux murales monumentales d’après des maquettes d’Alfred Pellan.

Dès 1970, Jeanne Courtemanche Auclair s’intéresse à la tapisserie murale. Ses œuvres sont exposées à travers le monde.

Depuis 1987, l’artiste multidisciplinaire est revenu aux sources : la peinture. Lignes, formes, couleurs, pinceaux et spatules…

jeanneauclair.com

artothèque.ca

Coût de location par mois pour un particulier (taxes incluses): 15$.

Au vieux port, 1996. Jeanne Auclair. Techniques mixtes sur toile. 129,5 cm x 48,5 cm. © L’Artothèque. Tous droits réservés.
Au vieux port, 1996. Jeanne Auclair. Techniques mixtes sur toile. 129,5 cm x 48,5 cm. © L’Artothèque. Tous droits réservés.

 

Inscrivez-vous à l’infolettre