3 mars 2020Auteure : Marie-Julie Gagnon

5 spécialités locales à goûter absolument au Brésil

La gastronomie brésilienne est à l’image de son histoire : métissée. Teintées d’influences européennes et africaines, plusieurs techniques indigènes ont aussi traversé le temps. Voici quelques plats à savourer sur place… ou pour voyager par les papilles.


1- Caïpirinhas

Servi partout, ce cocktail est généralement à base de cachaça, boisson brésilienne obtenue par fermentation puis distillation du vesou, le jus de canne à sucre, à laquelle on ajoute du sucre de canne et du citron vert. Il peut toutefois se transformer au gré de nos envies du moment. Préférerez-vous sa version classique, plus acidulée, ou plus sucrée, avec des fruits de la passion (maracuja)? Parmi les saveurs populaires, mentionnons kiwis et mombins (seriguala, fruit aussi appelé « prune d’Espagne »). Gare à ceux qui consomment rarement d’alcool fort : au Brésil, un seul Caïpirinhas suffit bien souvent à faire tourner la tête!

Caïpirinhas. Photo : Pixabay

2- Pão de queijo

On devient rapidement accros à ces petits pains au fromage à base de fécule de manioc qu’on trouve partout, surtout au déjeuner. Tout simples, mais tellement savoureux!

3- Feijoada

Mets typique du pays, la feijoada rappelle le cassoulet des Français. À base de haricots noirs (feijão veut d’ailleurs dire « haricot » en portugais), de viande et de porc, il est souvent servi lors des rassemblements familiaux ou entre amis et est prisé de toutes les classes sociales.

La viande est à l’honneur dans les churrascaria, grilladeries où des serveurs proposent différentes pièces, qu’on accompagne d’une multitude de salades ou d’autres légumes. Crédit photo : Emerson Vieira, Unsplash

4- Les churrasco

En portugais, « churrasco » signifie « barbecue ». La viande est à l’honneur dans les churrascaria, grilladeries où des serveurs proposent différentes pièces, qu’on accompagne d’une multitude de salades ou d’autres légumes. À São Paulo, nous avons adoré Currascaria vento Haragano. Une expérience en soi!

5- Pirão de peixe

Le pirão s’apparente à une purée ou une bouillie. De la farine de manioc est aussi ajoutée au bouillon. Avec du poisson, il se transforme en sorte de ragoût. Différentes déclinaisons avec de la viande, du crabe ou des crevettes sont aussi possibles. D’ailleurs, soulignons que les amateurs de poisson et de crustacés seront comblés près de la côte!

Quiconque visite le Brésil devrait savourer les fruits de la saison. Crédit photo : Marcello Aquino, Unsplash.

Surtout, quiconque visite le Brésil devrait savourer les fruits de la saison. Miam!

J’ai eu l’occasion de découvrir São Paulo et sa côte nord grâce à une invitation d’Air Canada, qui y propose un vol direct au départ de Montréal cet hiver. Merci!

São Paulo. Crédit photo : Pixabay