15 janvier 2020Auteur : Maxime Johnson

Des technologies pour mieux dormir

On passe le tiers de notre vie au lit. Si l’expérience est paisible pour certains, pour d’autres, trouver le sommeil représente un combat quotidien. Il y a toutefois peut-être de la lumière au bout du tunnel: au salon technologique Consumer Electronics Show (CES) 2020 de Las Vegas, plus d’une dizaine d’appareils pouvant aider les gens à s’endormir ou à passer une nuit plus reposante ont été présentés. Voici les meilleurs.

Des matelas intelligents

Quelques entreprises ont dévoilé des matelas intelligents, capables notamment de suivre l’évolution du sommeil de l’utilisateur et de s’y adapter.

Le plus impressionnant du lot était sans contredit le Climate360 de Sleep Number, un matelas capable de réchauffer ou de refroidir différentes zones du lit. On peut ainsi choisir de se faire chauffer les pieds et refroidir le corps pour s’endormir plus rapidement, et chaque personne a droit à sa propre température, pour ceux qui aiment dormir au chaud ou au froid.

Le matelas peut aussi ajuster sa fermeté (et même automatiquement en fonction de nos mouvements) et différents capteurs mesurent entre autres notre rythme cardiaque, notre respiration et nos mouvements, afin de détecter la qualité de notre sommeil et s’y adapter.

La partie supérieure du matelas peut être remontée pour ceux qui préfèrent ne pas dormir complètement à plat. Détail intéressant, il est même possible de remonter légèrement la tête de son partenaire pendant la nuit s’il se met à ronfler.

Attention, cependant, le Climate 360 ne sera pas pour toutes les bourses puisqu’il sera lancé pour environ 10 500$ en 2021.

Le Climate360 de Sleep Number est un matelas capable de réchauffer ou de refroidir différentes zones du lit. Photo: Maxime Johnson

De la literie intelligente

Pour ceux qui possèdent déjà un matelas, il est aussi possible de reproduire certaines des fonctionnalités du Climate360 avec des accessoires comme des couvertures et des oreillers.

Le ChiliPad

Le ChiliPad, par exemple, est un couvre-matelas qui régule la température pour une ou deux personnes. Il peut chauffer jusqu’à 46 degrés ou refroidir jusqu’à 13 degrés Celsius.

Malheureusement, les fonctionnalités connectées de l’appareil sont plutôt limitées. Il ne peut pas s’adapter pendant la nuit à nos cycles de sommeil, ni offrir une température différente pour les pieds et le corps. Le ChiliPad est toutefois moins cher qu’un nouveau matelas, à environ 500$, selon la taille.

Le ChiliPad est un couvre-matelas qui régule la température pour une ou deux personnes.

Le Motion Pillow

Pour les ronfleurs, on a aussi remarqué le Motion Pillow, un oreiller en mousse doté d’un microphone et de zones gonflables. Lorsqu’il détecte un ronflement, l’oreiller peut se gonfler automatiquement, juste assez pour ouvrir les voies respiratoires de celui qui dort et lui permettre de mieux respirer.

Selon l’entreprise, l’oreiller et l’application qui l’accompagne mémoriseraient aussi automatiquement le «profil de ronflement» de l’utilisateur. Après quelques semaines, l’oreiller devrait d’ailleurs déplacer automatiquement la tête du dormeur pour prévenir le ronflement avant même qu’il ne survienne. Le Motion Pillow sera vendu dès ce printemps pour 549$.

Lorsqu’il détecte un ronflement, cet oreiller peut se gonfler automatiquement, juste assez pour ouvrir les voies respiratoires de celui qui dort et lui permettre de mieux respirer.

Des technologies qui se portent

La plupart des technologies présentées au CES étaient toutefois conçues pour être portées sur soi, pendant ou avant le sommeil.

Le Deep Sleep Headband 2

Parmi les plus intrigantes du lot, on retient notamment le Deep Sleep Headband 2 de Philips, un appareil qui permet d’optimiser le sommeil de ceux qui dorment moins de six heures par nuit, à cause de leur horaire, par exemple.

La bande, assez imposante, se pose sur la tête et fait vibrer les os du crâne pour faire entendre de doux sons qui encouragent le sommeil profond. Ces sons sont émis en fonction de la phase de sommeil dans laquelle se trouve le dormeur, et ils ne peuvent être entendus par son partenaire.

Le Deep Sleep Headband 2 de Philips est un appareil qui permet d’optimiser le sommeil de ceux qui dorment moins de six heures par nuit, à cause de leur horaire, par exemple. Photo: Maxime Johnson

L’appareil fonctionne sans Bluetooth ou Wi-Fi pendant que l’utilisateur dort, et il devrait permettre de se sentir plus en forme et plus alerte dès les deux premières semaines d’utilisation. Comparée à la première version du Deep Sleep Headband lancée il y a deux ans, la seconde permet aussi de s’endormir à l’aide d’effets sonores et de se réveiller au meilleur moment, selon son cycle de sommeil.

Le Muse S

Un autre appareil similaire, le Muse S, est quant à lui conçu pour favoriser la méditation avant le sommeil. Contrairement au Deep Sleep Headband, le Muse S nécessite malheureusement des écouteurs pour fonctionner. Alors que la bande de Philips n’est offerte qu’aux États-Unis pour l’instant, la Muse S est toutefois vendue au Canada, pour 449$.

Le Muse S est conçu pour favoriser la méditation avant le sommeil.

La montre ScanWatch

Pour ceux qui recherchent quelque chose de moins intrusif, notons finalement la montre ScanWatch du fabricant français Withings, d’allure traditionnelle, mais offrant en plus quelques fonctionnalités connectées. Elle mesure notamment la durée des phases du sommeil, ce qui est assez fréquent avec les montres du genre, mais détecte aussi l’apnée du sommeil, grâce à un capteur unique en son genre qui évalue le taux d’oxygénation du sang.

La montre ne corrigera pas le problème, il faudra plutôt en parler à un médecin, mais elle pourrait néanmoins permettre à certaines personnes de comprendre pourquoi elles dorment mal la nuit. La Withings ScanWatch devrait être mise en vente pour environ 325$ plus tard cette année.

La montre ScanWatch de Withings mesure la durée des phases du sommeil et détecte l’apnée du sommeil.