Photo: Facebook Cuisine, Cinéma & Confidences
13 novembre 2019Auteure : Véronique Leduc

Quand cuisine et cinéma se rencontrent…

Le cinéma et la cuisine ont beaucoup en commun: ils expriment des émotions, permettent de plonger dans des souvenirs et sont le reflet d’un pays, d’une société, de celui qui les créés. La fin de semaine dernière, à Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix, le festival Cuisine, Cinéma & Confidences a bien prouvé ce lien qui unit le septième art à celui de la table.

New York a son Food Film Fest, la Nouvelle-Écosse a son Devour Food Film Fest et Toronto a aussi son événement de cuisine et de cinéma. Alors pourquoi pas Baie-Saint-Paul, s’est demandée Lucie Tremblay, productrice et fondatrice du festival Cuisine, Cinéma & Confidences. C’est ainsi qu’a eu lieu, pour une troisième année, du 8 au 10 novembre, un grand rassemblement tournant autour du cinéma et de la cuisine.

Pour mettre de l’avant le lien qui unit la cuisine et le cinéma, plusieurs activités où art et plats se répondaient se sont déroulées dans différents lieux de Baie-Saint-Paul. Après le cocktail d’ouverture du vendredi animé par Christian Bégin, les saveurs de Singapour et du Japon ont été mises de l’avant lors d’un souper préparé par les chefs Émile Tremblay, Sylvain Dervieux et Sloane Lamarre, qui se sont inspirés du film La saveur des ramen, où Masato, un jeune chef japonais, parcourt Singapour à la recherche de ses racines. Au menu du souper d’ouverture du festival, donc: concombres de longévité à la japonaise, sashimi d’omble chevalier, matsutake, riz japonais et bol de ramen, puis en dessert, une gelée d’amande accompagnée de sirop de sapin baumier et de camerises.

Au menu du souper d’ouverture du festival: concombres de longévité à la japonaise. Photo: Facebook Cuisine, Cinéma & Confidences

Le lendemain, le souper gastronomique était inspiré cette fois du joli film Les recettes du bonheur, qui raconte l’histoire de deux restaurants voisins en France: l’un, exploité par une famille indienne nouvellement arrivée, l’autre, classique étoilé Michelin. Inspirée par ce film, une escouade de chefs, dont Jean Soulard, ont concocté pour les invités un crumble d’aubergine et curry à l’olive noire avec croquette de fromage 1608, une échine de porc avec salade de lentilles au vadouvan et chutney de courge, ainsi qu’un sablé, riz au lait et duo de ganache en dessert.

Parmi les délices qui étaient au menu lors du festival. Photo: Facebook Cuisine, Cinéma & Confidences

C’est sans parler du barbecue du samedi midi préparé par Hugue Dufour, Sylvain Dervieux et Thierry Ferré, juste avant la présentation du documentaire Steak House, où on suit le chef Hugue Dufour, ancien sous-chef pour Martin Picard, dans son projet d’ouvrir un steak house à New York.

Le barbecue de samedi midi était préparé par Hugues Dufour, Sylvain Dervieux et Thierry Ferré. Photo: Facebook Cuisine, Cinéma & Confidences

De son côté, le brunch littéraire avec l’auteure Chrystine Brouillet a permis de découvrir les auteurs de polars sous l’angle des penchants gustatifs qu’ils partagent avec leurs personnages alors que fromages, charcuteries, miel et pains de la région étaient servis.

Fromages, charcuteries, miel et pains de la région étaient servis lors du brunch littéraire en compagnie de l'auteure Chrystine Brouillet. Photo: Facebook Cuisine, Cinéma & Confidences

Le festival Cuisine, Cinéma & Confidences permet de constater à quel point les films peuvent ouvrir l’appétit et de quelle façon la nourriture peut pousser à la curiosité et à l’ouverture à l’art. Voir à l’écran des plats préparés à Singapour donne envie de goûter ces mets présentés qui mettent l’eau à la bouche. Déguster un ramen chaud donne envie de se laisser happer par l’univers japonais présenté dans un film. Sans aucun doute, lorsqu’ils sont jumelés, cuisine et cinéma se répondent l’un l’autre.

3 films à savourer inspirés de Cuisine, Cinéma & Confidences

Si vous voulez tenter l’expérience de la cuisine et du cinéma en simultané, ces trois films qui ont fait cette année partie de la programmation de Cuisine, Cinéma & Confidences sont tout indiqués.

Rendez-vous à une projection de l’excellent documentaire Chef.fe.s de brousse, par Nicolas Paquet, qui suit trois chefs québécois qui changent le monde grâce à leur cuisine, avant de vous promettre une soirée prochaine dans le Bas-Saint-Laurent Chez Colombe, au Bistro Côté Est ou à l’Atelier culinaire Pierre-Olivier Ferry.

De son côté, le documentaire québécois L’homme de l’Isle, à louer en ligne, donnera certainement envie aux chasseurs de prendre la route. On y suit Gilles Gagné, qui vit et chasse l’oie sur l’île aux Oies et l’île aux Grues, au cœur du fleuve Saint-Laurent.

Sur Tou.tv, le film Retour en Bourgogne raconte l’histoire de deux frères et une sœur qui doivent décider de l’avenir du vignoble familial en Bourgogne. À regarder avec… un bon verre de vin!

Bon cinéma et bon appétit!