Photo: Anastasia Zhenina, Unsplash
24 novembre 2016Auteure : Véronique Leduc

Des livres à se mettre sous la dent

On le sait: la cuisine et l’alimentation sont sur toutes les lèvres. Voici quelques suggestions de livres gourmands et faits ici qui sortent de l’ordinaire. À offrir ou à s’offrir, en tous les cas, à déguster sans modération.

Engouement pour la culture culinaire

J’ai passé le week-end dernier au Salon du livre de Montréal. J’y étais pour signer des exemplaires du livre Épatante Patate, sur lequel j’ai travaillé dans la dernière année. J’ai profité de ma présence à cet événement devenu un classique de l’automne pour fouiner aux différents kiosques. J’ai constaté que l’intérêt pour ce qu’on pourrait appeler la «culture culinaire» ou la «culture alimentaire» est à son comble. Désormais, on va au-delà de la cuisine ou des recettes et on s’intéresse à l’alimentation dans son sens plus large. On va du champ à l’assiette et même après, quand il est question de ses conséquences sur notre corps. Avec de beaux livres, on peut plonger dans une histoire ou des souvenirs alimentaires, apprendre sur le travail de nos producteurs ou se conscientiser sur l’impact de nos choix alimentaires.

Voici quelques-uns de mes coups de cœur, tous parus dans les deux dernières années:

Au Gré des Champs

Ce beau livre est sur nos tablettes depuis octobre 2015. Si vous ne l’avez pas encore feuilleté, il faut le faire. Créé par Marie-Pier et Virginie Gosselin, les filles de Suzanne Dufresne et Daniel Gosselin, qui sont derrière la fromagerie Au Gré des Champs, l’ouvrage démystifie un métier vieux comme le monde: celui de fromager. Il y est question de beauté, de difficulté et de l’humilité que demande le travail à la ferme. En plus, on a droit à une touchante histoire familiale. De grands chefs proposent aussi une cinquantaine de recettes à faire avec les sept fromages Au Gré des Champs. Pour les amoureux des fromages d’ici et de l’agriculture engagée.

Sucre Vérités et conséquences

On en entend parler de plus en plus souvent. Après le gras et le sel, c’est maintenant le sucre qui fait jaser. Certains en sont fous alors que d’autres le disent carrément toxique et capable de créer une dépendance nocive. La nutritionniste Catherine Lefebvre s’est penchée sur la question dans Sucre Vérités et conséquences afin de clarifier le tout. Elle présente ainsi l’histoire du sucre, la situation des sucrières, leur impact sur l’environnement et sur la vie des travailleurs, ainsi que les stratégies employées par l’industrie alimentaire pour nous en faire consommer toujours davantage. C’est un voile qui est levé, et le tout mène à une remise en question de nos habitudes alimentaires. Pour ceux qui aiment avoir l’heure juste.

alt="sucre-verites-et-consequences-catherine-lefebvre"

Mille milliards d’amies

Dans Mille milliards d’amies, la biochimiste et journaliste Marianne Desautels-Marissal s’intéresse au microbiome, cet écosystème unique fait de milliards de bactéries qui vivent en chacun de nous. Les recherches scientifiques récentes pointent toutes dans la même direction, soit qu’un microbiome diversifié est un gage de santé. Voici ce qu’on aborde de façon ludique et accessible dans cet ouvrage de vulgarisation joliment illustré. On y trouve aussi 40 recettes pour traiter ces bactéries-amies aux petits oignons. Pour ceux qui aiment comprendre le fonctionnement de leur corps et les conséquences de leur alimentation sur celui-ci.

alt="mille-milliards-amies"

Sauver la planète une bouchée à la fois

Sur son blogue et ses réseaux sociaux, Le nutritionniste urbain, dont je vous parlais dans un précédent billet, informe et se prononce sur divers sujets en lien avec la nutrition engagée. Plusieurs de ses billets sont illustrés de magnifique façon par Simon L’Archevêque. C’est aussi le cas dans ce guide rempli de conseils pour «sauver la planète une bouchée à la fois». Comment cultiver ses propres aliments, même dans un espace restreint? Qu’est-ce que le mouvement Lundi sans viande et le déchétarisme? Pourquoi faire l’épicerie plusieurs fois par semaine plutôt qu’une seule? Ce livre est sur les tablettes depuis près de deux ans mais il est, à mon avis, un classique qui permet de mieux comprendre l’impact de nos choix alimentaires. Pour ceux qui désirent faire des choix engagés.

alt="sauver-le-monde"

Prenez le champ

Prenez le champ devrait aussi devenir un incontournable et se trouver une place dans les bibliothèques ou, encore mieux, dans les coffres à gants des voitures. Je vous en parlais dans un précédent billet: ce guide imaginé par la nutritionniste Julie Aubé propose 21 escapades agrotouristiques gourmandes à travers le Québec, qui permettent de goûter des aliments qui proviennent de nos champs et de rencontrer des producteurs d’ici. Tout y est: de beaux portraits de producteurs, des images qui donnent envie de partir sur la route, des trajets testés et des conseils pour mieux profiter des escapades. Pour ceux qui veulent goûter le Québec et partir à l’aventure.

alt="prenez-le-champ-julie-aube"

La cuisine de ma grand-mère italienne

Finalement, un livre de recettes, mais qui a un petit quelque chose de plus. Les 80 recettes qu’on trouve dans La cuisine de ma grand-mère italienne sont celles de Carolina et Gina, toutes deux venues s’installer au Québec dans les années 1950. C’est leurs petits-fils Mathew Foulidis et Matteo Agostinelli qui ont insisté pour créer ce recueil rassemblant des recettes qui leur étaient chères et qui allaient, si elles n’étaient pas notées, disparaître avec leurs grands-mères. Josée di Stasio a d’ailleurs récemment rencontré les deux auteurs et leurs grands-mères dans un épisode de Di Stasio. On y apprend qu’il a fallu quatre ans aux deux garçons pour réunir toutes ces recettes que leurs grands-mères faisaient «à l’œil» dans un livre qui est un bel hommage à leurs aïeules et une façon de partager leur héritage italien. Pour ceux qui sont fans de la cuisine italienne.

alt="la-cuisine-de-ma-grand-mere-italienne"

Encore plus de suggestions

Des collègues ont aussi récemment partagé leur liste de livres en lien avec notre alimentation qui, selon elles, valent le détour. Pour d’autres suggestions, donc, rendez-vous ici ou ici.

Puis, pour des idées-cadeaux autres que des livres, jetez un œil sur mon billet de l’an dernier qui rassemblait des suggestions de produits locaux en lien avec notre alimentation.

Parce qu’après tout… notre culture alimentaire, n’est-ce pas le plus des cadeaux à s’offrir?


Pour en savoir plus

Escapades gourmandes sur les routes du Québec

Véronique Leduc

18 mai 2016

Avenues.ca