Photo: Facebook Croisières CTMA
9 août 2017Auteure : Anne Pélouas

À pied ou en vélo aux Îles-de-la-Madeleine

L’archipel des îles de la Madeleine est le paradis des plages de sable fin mais aussi des activités de plein air en tout genre, nautiques ou terrestres. Août et septembre sont des mois particulièrement intéressants pour la randonnée et le cyclisme. 

Entre Vents et Marées

C’est tout nouveau: un sentier au long cours, façon Compostelle, au beau milieu du golfe du Saint-Laurent. Celui-ci emprunte les routes, plages et pistes de marche existantes qui relient six des sept îles habitées de l’archipel.

Le parcours des Sentiers entre Vents et Marées totalise 225 kilomètres, divisé en 13 étapes de 6 à 27 kilomètres. À défaut de toutes les faire, on peut en choisir quelques-unes, voire en réduire certaines. Pour ce faire, on a recours aux cartes et descriptifs de chaque étape, qui figurent sur le site internet.

L’étape de l’île d’Entrée est la plus courte. Cette île, la seule qui ne soit pas reliée aux autres, est l’une des plus bucoliques. Après une traversée de 45 minutes en bateau, on commence le parcours sur le chemin principal. On atteint ensuite celui de Big Hill, plus haut sommet de l’archipel, en traversant une magnifique prairie fleurie. Notre récompense: une vue à 360 degrés. Le retour se fait sur le même sentier, mais on a le temps d’aller s’épivarder hors sentier dans le vaste pâturage communautaire, tout en vallons et collines, de l’est de l’île avant le retour du traversier. Nos seules compagnes: un troupeau de vaches.

À l’autre bout de l’archipel des îles de la Madeleine, Grande Entrée constitue aussi une étape de choix pour la randonnée, exception faite de la portion en bordure de route. On peut partir du bout du chemin des Pealey (ou du quai) pour une marche sans dénivelé de trois kilomètres en bordure du havre de la Grande Entrée. J’aime par-dessus tout le sentier grimpant sur l’Île Boudreau. Celui-ci ne fait que deux kilomètres, mais offre un superbe panorama sur le Bassin aux Huîtres, une jolie anse où se baigner à l’abri du vent.

L'Île Boudreau. Photo: Facebook Denis Vigneault
Photo: Facebook Denis Vigneault

Randonnées nature de La Salicorne

L’auberge La Salicorne, à Grande-Entrée, organise ses propres «randonnées nature» avec guide naturaliste, principalement dans la réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est. Le «voyage du grain de sable» est une randonnée de deux heures sur la plage de la Grande-Échouerie. Celle-ci permet de suivre en pensée le périple d’un globe-trotter incroyable: le grain de sable. On peut aussi pêcher des coques, participer à une séance de bain d’argile ou faire une rando axée sur l’eau douce et l’eau salée. Aux plus aguerris, on conseille la grande randonnée guidée de 22 kilomètres dans la réserve. En prime: on dort à La Salicorne dans une très originale tente-bulle!

Photo: Facebook Auberge La Salicorne
Photo: Facebook Auberge La Salicorne

Vélo-bateau

C’est bien connu des cyclistes avertis: les Îles-de-la-Madeleine sont l’endroit rêvé pour faire du vélo… à condition de n’avoir pas froid aux yeux, ou plutôt de ne pas craindre les vents qui soufflent souvent fort. Mais pas toujours, et nul besoin de vouloir traverser complètement l’archipel pour prendre plaisir à se déplacer sur deux roues.

Le forfait Vélo des croisières de la CTMA, disponible jusqu’au 15 septembre, rejoint de plus en plus d’adeptes. Vous embarquez à Montréal à bord du Vacancier CTMA pour une semaine de vacances avec votre bicyclette. Vous profitez de deux jours de balade sur le fleuve Saint-Laurent à vous faire dorloter par l’équipage madelinot, puis à l’arrivée aux Îles, vous enfourchez chaque matin votre vélo pour un parcours autoguidé qui varie de 27 à 62 kilomètres par jour (mais chacun fait à sa guise), avec pique-nique, service de navette et de dépannage; chaque soir, vous remontez à bord pour dormir. Après trois jours à explorer les Îles, le bateau repart vers Montréal, avec escales en Gaspésie et à Québec, où vos vélos peuvent encore aller se dégourdir les jambes quelques heures.

Photo: Facebook Croisières CTMA
Photo: Facebook Croisières CTMA

Les plus des Îles

  • La nouvelle auberge de jeunesse Paradis bleu, à Fatima, entre lagune et océan: une conversion immobilière très réussie; un accueil hors pair; des chambres et des dortoirs ultra-confort.
  • Les belles «salines» du parc de Gros-Cap, entre prêt-à-camper et refuge, pour dormir au chaud avec vue magnifique.
  • Les ateliers culinaires de Gourmande de nature, à L’Étang-du-Nord.
  • La pâtisserie Hélène des Îles: 90, route 1999, Havre-aux-Maisons.

À lire

Le Guide Ulysse des Îles de la Madeleine.