8 choses que vous ne savez (peut-être) pas à propos du Portugal

Une des plus anciennes capitales d’Europe, Lisbonne attire de plus en plus de voyageurs. Les vols directs vers le Portugal depuis Montréal sont nombreux et, sur place, les prix restent abordables. Entre épopées maritimes, architecture et musique fado, le très touristique (mais si charmant) quartier lisboète Alfama, la gastronomie et le vin, le Portugal a de nombreuses histoires à raconter.


1- Un tremblement de terre a anéanti la ville en 1755

Pittoresque et prospère grâce à l’or du Brésil, Lisbonne a été en grande partie détruite par un tremblement de terre en 1755. On estime qu’entre 30 000 et 40 000 personnes ont alors péri. Les trésors du roi Joseph 1er ont été engloutis. Seul le quartier de Belém, où se trouve la tour emblématique, a été épargné. 

Lisbonne a été en grande partie détruite par un tremblement de terre en 1755. Photo: Liam McKay, Unsplash

2- Les pastéis de nata ont été inventées par des moines

Les fameuses tartelettes portugaises tant vantées par le Dr Arruda au début de la pandémie ravissent les papilles des Lisboètes depuis 1837. Le petit flan à pâte feuilletée aurait été créé au Mosteiro dos Jerónimos de Belém au 18e siècle. «À l’époque, il n’est pas encore question d’en faire commerce et les moines gardent pour eux la recette, raconte le journaliste David Castello-Lopes d’Europe 1. Mais en 1820, la Révolution libérale entraîne la fermeture de nombreux monastères portugais, dont celui de Belém. Certains moines désœuvrés décident alors de vendre leur précieux dessert. Quelques années plus tard, ils transmettent leur recette à celui qui a ouvert la pastelaria de Belém en 1837, il y a 184 ans.»

Les fameuses tartelettes portugaises ravissent les papilles des Lisboètes depuis 1837. Photo: Bianca Sbircea-Constantin, Unsplash

3- La tour de Belém a déjà été une prison 

Érigée il y a plus de 500 ans, la tour de Belém témoigne de l’exploration maritime du Portugal. Son histoire est riche en rebondissements. En 1580, quand Lisbonne a été envahie par les Espagnols, elle est devenue une prison. On raconte que les cellules souterraines étaient régulièrement inondées… Un des plus importants au pays, ce symbole de l’âge des Grandes Découvertes a été classé monument national en 1907, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1983 et élu l’une des sept merveilles du Portugal en 2007. On s’y rend pour l’exubérance du style manuélin, mais aussi pour profiter de la vue sur le Tage et sur Belém. 

L'histoire de la tour de Belém, érigée il y a plus de 500 ans, est riche en rebondissements. Photo: Josè Maria Sava, Unsplash

4- Le Palais national de Pena est le plus vieux du Portugal

Voilà un endroit qu’il est impossible d’oublier. Résidence d’été de la famille royale, le Palais national de Pena a été construit en 1839 sur le site d’un ancien couvent de moines de l’ordre de Sao Jerónimo à Sintra. On craque pour l’imagination de Ferdinand de Saxe-Cobourg et Gotha, roi consort de la reine Maria II, ainsi que pour l’éclectisme décoratif et les couleurs vives qui lui donnent des airs de château de contes de fées. Sintra se rejoint aisément en train depuis la gare du Rossio ou la gare d’Oriente (trajet d’environ 45 minutes). On en profite pour flâner dans ses rues et dans le parc à l’anglaise de 85 hectares du palais!

Le Palais national de Pena
est un endroit qu'il est impossible d'oublier. Photo: Michel Silva, Unsplash

5- Le plus long pont d’Europe se trouve au Portugal

Érigé juste à temps pour l’Expo universelle de 1998 pour relier le nord et le sud du Portugal, le Ponte Vasco da Gama compte plusieurs parties qui peuvent osciller, sans toutefois transmettre le mouvement aux autres, afin de résister à un tremblement de terre encore plus fort que celui de 1755. D’une longueur de douze kilomètres, il est le pont le plus long d’Europe. Par temps brumeux, il est impossible d’en voir le bout! Il porte le nom du célèbre explorateur portugais, qui a navigué jusqu’en Inde en 1498.

D’une longueur de douze kilomètres, le pont Vasco da Gama est le plus long d’Europe. Photo: João Silveira, Unsplash

6- On trouve plusieurs funiculaires à Lisbonne

Surnommée la ville aux sept collines – même s’il y en a plus en réalité ! –, Lisbonne est idéale pour se muscler les jambes. Si, après de longues heures à arpenter ses rues, la fatigue vous gagne, sachez qu’on trouve plusieurs elevadors, qui permettent d’atteindre le haut de la ville.  

Plusieurs elevadors permettent d’atteindre le haut de la ville à Lisbonne. Bien sûr, on ne se prive pas non plus d’emprunter les tramways historiques comme les plus modernes! Photo: Claudio Schwarz, Unsplash

7- Lisbonne compte des librairies exceptionnelles

C’est au pied du quartier Bairro Alto que se trouverait la plus ancienne librairie du monde, Bertrand, qui a ouvert ses portes en 1732, avant même le Moravian Book Shop de Bethlehem, en Pennsylvanie. Lisbonne abrite aussi l’une des plus petites, Simão, du nom du propriétaire. Environ quatre mille livres s’entassent dans l’ancien bureau de tabac de 3,80 m2. Ouverte depuis 1840, la librairie Ferin, dans le quartier du Chiado, accueille pour sa part les clients sur deux étages. «Le sous-sol de la librairie, composé de magnifiques pièces voûtées ayant appartenues à un ancien couvent, a maintenant un accès direct Rua do Crucifixo», précise Lisbonne.net. Des livres anciens, une section pour enfants et un bar s’y trouvent également. 

Une autre libraire à découvrir selon Bruno Maltor du blogue Votre tour du monde: Ler Devagar, au Lx Factory, ancien entrepôt converti en lieu multifonction avec restaurants, bars et boutiques. «Sa déco faite de machines et installations lui donne un cachet assez unique en son genre et en fait sûrement l’une des plus belles librairies du monde», écrit le blogueur. 

Lisbonne abrite l'une des plus petites librairies du monde, Simão. Photo: Facebook Livraria do Simão

8- Des îles qui font rêver

Les archipels de Madère et des Açores font partie des destinations de prédilection des touristes européens, mais encore peu de Canadiens les choisissent pour leurs vacances. Région autonome, Madère est composée de quatre îles situées au large de la côte nord-ouest de l’Afrique. Réélue meilleure destination insulaire au monde en 2021 par les World Travel Awards pour une septième année consécutive, Madère séduit particulièrement les sportifs grâce à ses activités nautiques, ses sentiers de randonnée et ses eaux cristallines, idéales pour les plongeurs. Les neuf îles des Açores se distinguent quant à elles par leurs geysers, leurs villages de pêcheurs, leurs plages, leurs lacs, leurs vignobles et le bleu des hortensias.

À noter qu’il est maintenant possible de se rendre à Madère plus simplement grâce aux partenaires aériens de Transat et à la nouvelle plateforme de réservation connectair (cherchez la capitale, Funchal, dans l’outil).

Madère est composée de quatre îles situées au large de la côte nord-ouest de l’Afrique. Photo: Jan Tokarczyk, Unsplash

(Sources: Visit Portugal, Le Routard, Europe 1, Petit Futé, Lonely Planet, Spotted by the Locals, Lisbonne.net, Votre tour du monde, VisitAzores.com et Visit Madeira.)