Photo: Lac Emerald, Parc national Yoho
29 août 2016Auteure : Marie-Julie Gagnon

10 choses que vous ne savez (peut-être) pas à propos des parcs du Canada

En 2017, l’admission aux parcs, aux lieux historiques nationaux et aux aires marines nationales de conservation de Parcs Canada sera gratuite pendant toute l’année. Une excellente nouvelle pour les amoureux de la nature et d’histoire! Quelques trouvailles pour ceux qui ont envie d’explorer différemment le pays. À noter que différentes expériences continueront d’être payantes, comme les hébergements.

1- Des fantômes de soldats?

Le Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg, sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, serait l’un des endroits les plus hantés de l’est du Canada. Plusieurs visiteurs racontent avoir aperçu des soldats dans des lieux où personne ne se trouvait… Une équipe de «ghostbusters» s’est même rendue sur les lieux en juillet dernier, rapporte l’excellent blogue Toque and Canoe. Rassurez-vous, cependant: l’auteure de ces lignes s’y est baladée en pleine nuit et n’a aperçu aucun émule de Casper. Car oui, il est possible d’y passer la nuit! Deux options s’offrent à vous: dormir sous une tente, façon 18e siècle, ou dans une maison d’époque. Magique!

Photo: Facebook Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg.
Photo: Facebook Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg.

2- Des expériences nordiques

Parcs Canada compte 22 parcs nationaux et lieux historiques dans le nord du pays. Saviez-vous qu’il est possible de prendre part à une excursion guidée de plusieurs jours dans le parc national Ivvavik, au Yukon? De célébrer l’espace et la science du Nord canadien pendant un festival de trois jours qui se déroule en août au parc national du Canada Wood Buffalo? De faire une randonnée sous le soleil de minuit dans l’Arctique septentrional au parc de Quttinirpaaq, au Nunavut? D’emprunter la route traditionnelle inuite et d’assister à des présentations données par des chercheurs au parc national des Monts-Torngat? Dépaysement garanti!

Parc national du Canada Ivvavik. Photo: Steyr, commons.wikimedia.org
Parc national du Canada Ivvavik. Photo: Steyr, commons.wikimedia.org

3- Dormir dans un cube, un cocon ou une goutte

En plus des tentes oTENTik, formule «prêt-à-camper» fort populaire, d’autres hébergements hors de l’ordinaire sont mis au banc d’essai. Pendant l’été 2016, les visiteurs ont pu tester des micro-cubes aux parcs du Mont-Riding (Manitoba) et de Forillon (Gaspésie), un cocon au parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton (Nouvelle-Écosse), une mini-maison sur roues au parc national des Lacs-Waterton (Alberta) et la Goutte d’Ô au parc national Fundy (Nouveau-Brunswick). Tous sont accessibles jusqu’au 10 octobre!

Photo: La goutte d'Ô. Facebook Selvao Conception.
Photo: La Goutte d'Ô. Facebook Selvao Conception.

4- Concert au lever du soleil

Organisé par le Festival Musique du bout du monde, en Gaspésie, ce concert au lever du soleil a lieu une fois par an au Cap Bon-Ami, dans le parc national Forillon. Les festivaliers se donnent rendez-vous au sentier de Grande-Grave à 4h pour traverser la péninsule jusqu’au site. Après Jorane, Florent Vollant et Martha Wainwright, cette année, c’est au son du duo Milk & Bone que le jour s’est levé. On ignore à ce stade-ci qui sera la tête d’affiche en 2017.

Photo: Parc national Forillon, Facebook Festival Musique du Bout du Monde.
Photo: Parc national Forillon, Facebook Festival Musique du Bout du Monde.

5- Des fossiles vieux de 505 millions d’années

Imaginez tenir dans vos mains des fossiles encore plus vieux que les dinosaures… C’est possible au parc national Yoho, en Colombie-Britannique. Autre expérience à vivre: une randonnée dans les schistes argileux de Burgess, aux parcs nationaux Yoho et Kootenay. On y trouve des gisements fossilifères considérés parmi les plus importants de la planète!

Photo: Lac Emerald, Parc national Yoho
Photo: Lac Emerald, Parc national Yoho

6- Un nouveau site canadien sur la Liste du patrimoine mondial

Depuis 2016, Mistaken Point, un site fossilifère d’importance mondiale qui se trouve à l’extrémité sud-est de l’île de Terre-Neuve, se trouve sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site se situe en grande partie dans la réserve écologique de Mistaken Point, où plus de 10 000 empreintes fossiles peuvent être étudiées tant par les chercheurs scientifiques que les visiteurs. Il est possible d’apercevoir des spécimens de quelques centimètres à près de deux mètres de long! «Les fossiles à Mistaken Point illustrent un moment crucial de l’histoire de la vie: l’apparition de grands organismes biologiquement complexes, y compris les premiers animaux ancestraux», résume le site de Parcs Canada.

Photo: Fossile, Alicejmichel - commons.wikimedia.org
Photo: Fossile à Mistaken Point, Alicejmichel - commons.wikimedia.org

7- Des géants de calcaire

Une trentaine d’îles calcaires et plus de mille îles et îlots granitiques forment l’archipel de Mingan, sur la Côte-Nord, au Québec. Avec ses imposants monolithes, la réserve de parc national du Canada de l’Archipel-de-Mingan est unique! Des excursions guidées sont notamment proposées aux îles Quarry, aux Perroquets et Nue. Notez qu’il est possible de passer la nuit dans la maison du gardien de phare de l’île aux Perroquets ou dans une tente tout équipée sur l’île Quarry (on y trouve aussi des terrains de camping).

Photo: Marie-Julie Gagnon
Photo: Marie-Julie Gagnon

8- Visite nocturne de la Citadelle-d’Halifax

Construit en 1749, le fort qui surplombe le port d’Halifax devient, le soir venu, le théâtre d’une visite mettant en vedette… des spectres. Un animateur en costume d’époque fait traverser le pont-levis aux courageux visiteurs, avant de les entraîner dans les méandres de la citadelle, lanterne à la main. Commence alors l’exploration des lieux, y compris des sombres tunnels qui mènent à la prison. Frissons garantis! Tous les détails sont sur le site Web.

Photo: L'entrée des cellules. Flickr Étienne Valois
Photo: L'entrée des cellules. Flickr Étienne Valois

9- Un parc marin géré par les deux gouvernements

Le fabuleux parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est géré conjointement par les gouvernements du Canada et du Québec, en association avec les intervenants du milieu. Un site Web externe permet d’en découvrir les richesses. Un incontournable pour voir, entre autres, des bélugas et des petits rorquals!

Photo: Facebook Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent
Photo: Facebook Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

10- Des archéologues subaquatiques

La mer, les cours d’eau et les lacs ayant joué un rôle de premier plan dans l’histoire du Canada, Parcs Canada compte une équipe d’archéologues subaquatiques. Il est possible de voir des photos de sites archéologiques sous-marins des 50 dernières années en ligne. En août 2016, l’équipe d’archéologie subaquatique de Parcs Canada retourne dans l’Arctique. L’objectif? Poursuivre les travaux liés à l’expédition de 1845 de Sir John Franklin. Il est possible de suivre leurs aventures sur le Web. Pour en savoir plus sur l’archéologie dans les parcs en général, par ici. Pour découvrir plus précisément les fouilles et les projets en cours, par là!

Photo: Facebook Parcs Canada.
Photo: Facebook Parcs Canada.