En concert à Megève en janvier 1977. Photo: Facebook Agence France Presse
1 octobre 2018Auteure : Julie Chaumont

Charles Aznavour: sa jeunesse, ses amis, ses amours, ses emmerdes

«Il rêvait de chanter jusqu’à cent ans la vie, l’amour, la nostalgie, le temps qui passe», peut-on lire dans le communiqué de l’Agence France-Presse annonçant le décès de Charles Aznavour. Ce n’est pas jusqu’à 100 ans qu’il a pu chanter, mais plutôt jusqu’à 94. Retour sur la carrière de ce géant de la chanson française.

Sa jeunesse

Né à Paris de parents arméniens le 22 mai 1924, Charles Aznavour, de son vrai nom Shahnourh Varinag Aznavourian, est attiré par la chanson et la scène dès son plus jeune âge.

À 9 ans, sous le pseudo Aznavour, il fait ses premières auditions pour le Théâtre du Petit Monde, où il fera ses premières apparitions dans de petits rôles.

Ses amis

En 1942, Aznavour fait la rencontre du pianiste Pierre Roche, avec qui il commence à faire de la chanson. Il se produira sur scène à ses côtés pendant huit ans, en plus de composer pour différents artistes.

En 1946, le duo est remarqué par Edith Piaf, qui leur propose de l’accompagner en tournée en France et aux États-Unis. Ainsi, entre 1947 et 1948, le duo accompagne la grande dame de la chanson, avec qui Aznavour développera une grande complicité.

Après cette tournée, Aznavour et Roche font de la musique au Québec pendant un an et demi. Bien qu’ils commencent à connaître un certain succès, Aznavour voit plus grand. Sous les conseils de la Môme, il retourne en France pour tenter une carrière solo.

Sa carrière

Aznavour commence alors à écrire pour les plus grands: Juliette Gréco, Gilbert Bécaud. En tant que chanteur, pourtant, le succès ne vient pas… pas encore. Et tous les professeurs qu’il consulte sont catégoriques: il ne devrait pas chanter. «Quels sont mes handicaps? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Les professeurs m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte», écrira-t-il dans son autobiographie Aznavour par Aznavour (1970).

C’est à 36 ans que Charles Aznavour connaît la consécration. Il connaissait déjà un certain succès, notamment avec les pièces Parce que, Le palais de nos chimères, Sur ma vie et Sa jeunesse, mais certains critiques n’étaient pas convaincus de son talent. C’est le 12 décembre 1960, à l’Alhambra, qu’il connaît le triomphe. Ce soir-là, il se produit devant le Tout-Paris ainsi que des critiques. C’est sa performance habitée de J’me voyais déjà, qui raconte les illusions perdues d’un artiste, qui achève de convaincre les plus sceptiques.

De succès en succès

Depuis ce fameux soir de 1960, Aznavour multiplie les titres à succès: Tu t’laisses aller (1960), Les comédiens (1962), La Mamma (1963), Et pourtant (1963), For Me Formidable (1964), La Bohème (1965), Comme ils disent (1972)… et se produit sur les scènes du monde entier.

Ses amours

Côté cœur, Aznavour a été marié trois fois. C’est en 1968, en même temps que le succès, qu’il connaît la stabilité affective avec Ulla Thorsell. «Grâce à elle je pus me poser et tirer un trait sur la cour de parasites qui m’entourait», peut-on lire dans la biographie publiée sur son site Internet. Ensemble, ils ont trois enfants: Katia (1969), Mischa (1971) et Nicolas (1977).

Ses emmerdes

Même s’il n’avait pas sorti d’album depuis une trentaine années, Aznavour continuait à combler son public avec ses spectacles.

En avril dernier, il avait cependant dû annuler des représentations à Saint-Pétersbourg en raison d’un tour de reins. Puis, en mai, une fracture à l’humérus gauche avait eu raison de sa présence sur scène. Aznavour ne voulait pas arrêter pour autant. Ainsi, il avait donné deux concerts au Japon en septembre et s’apprêtait à recommencer en France, où plusieurs dates étaient déjà annoncées.

«Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil», se plaisait-il à nuancer. L’âge a eu raison de l’inépuisable chanteur dans la nuit de dimanche à lundi. À l’âge de 94 ans, Charles Aznavour s’est éteint à son domicile dans les Alpilles, dans le sud de la France.

En 80 ans de carrière, il aura enregistré plus de 1400 chansons – en huit langues différentes – , vendu plus de 180 millions de disques à travers le monde et tourné dans plus de 60 films.