La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

9 juin 2016

Voyagerez-vous au Québec cet été?

Chaque printemps, c’est pareil. Moi qui ne suis pas fan des «bucket lists» et privilégie généralement les élans spontanés, je me mets à noter toutes les choses que je veux découvrir au Québec pendant l’été. Immanquablement, tous les ans, je fais le même constat: j’aurais besoin de trois étés pour tout faire. De la torture, planifier une saison aussi courte! Sans parler du stress entraîné par le désir de vacances parfaites

En 2015, la Côte-Nord, la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et les Îles de la Madeleine m’ont souvent laissée sans voix, moi, le moulin à paroles. Quelques belles surprises de ces quatre régions? L’Île Bonaventure (oui, c’est encore mieux que tout ce qu’on peut imaginer!), les monolithes de l'Archipel-de-Mingan (évidemment!), la vallée des coquillages de Baie-Comeau, les petits pingouins de l’île du Corossol, à Sept Îles, le restaurant de la Villa Estevan, au Jardin de Métis, Exploramer et sa certification «Fourchette bleue», Cime Aventure, le Parc national Forillon, le Parc national de Miguasha et ses fossiles, l’île Verte, les mini-chalets sur roues du Domaine Floravie, l’extraordinaire restaurant La Table des Roy et le surprenant Capitaine Gédéon, où le chef japonais est aussi un artiste, aux Îles de la Madeleine… De quoi me faire rêver le reste de l’année!

J’ai aussi exploré la région de Québec pour la rédaction d’un guide de voyage et suis tombée sous le charme à plusieurs reprises. L’Auberge Saint-Antoine, Au Chalet En Bois Rond, l’Hôtel-Musée Premières Nations et la soirée de contes avec Yolande, à Wendake, restent inoubliables. De courtes escapades en Abitibi et en Outaouais m’ont aussi donné le goût d’y retourner dès que l’occasion se présentera.

Vue sur le parc des Grands-Jardins à partir du sommet du Mont du Lac des Cygnes. Edouard Boily, Flickr.
Vue sur le parc des Grands-Jardins à partir du sommet du Mont du Lac des Cygnes. Edouard Boily, Flickr.

L’été 2016 s’annonce… intense!

L’été débute et je ne sais toujours pas où mettre la tête. J’ai envie de randonnées (merci pour les tuyaux, Anne Pélouas!), d’explorer un maximum de parcs et d’hébergements insolites, mais aussi de dénicher des perles méconnues. Même si je ne serai jamais fan du camping, sa version de luxe, le glamping, m’apporte par ailleurs de bien bonnes surprises depuis quelques années!

Alors, où mettre le cap? D’abord, sur les Cantons-de-l’Est, que je connais assez peu malgré sa proximité avec Montréal. J'ai très hâte de découvrir le camping Huttopia, inauguré l'été dernier à Sutton. L'expérience, qui semble avoir emballé le fils du journaliste Gary Lawrence, risque de plaire aussi à ma tribu. Party de guimauves en vue!

Je vais par ailleurs profiter d’une fête familiale pour retourner au Saguenay-Lac-Saint-Jean, où j’ai toujours de nombreux coups de cœur touristiques. J’ai tellement hâte de voir le parcours Anima Lumina, créé par Moment Factory au Zoo sauvage de Saint-Félicien! Également programme: deux jours de pêche en famille (grands-parents inclus!). Voyons si je suis aussi «douée» (chanceuse?) qu’à l’époque où mon père me faisait une petite place dans sa chaloupe et que je me lassais au bout de quelques minutes… après avoir pêché plus de poissons que lui (et mangé tout son chocolat).

J’ai bien l’intention, aussi, d’aller jeter un coup d’œil au nouveau Imago Village. Plantées dans le cadre idyllique des Monts-Valin à la fin de 2015, les yourtes portent toutes des noms de capitales nordiques. J’espère quand même ne pas avoir besoin de mon manteau d’hiver!

Comme le boulot m’amène régulièrement à Québec, je compte bien en profiter pour poursuivre mon exploration des parages. J’ai adoré me balader dans les sentiers du parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles et me lancer sur les traces des orignaux dans la Forêt Montmorency, l’été dernier, mais n’ai pas encore eu l’occasion d’aller user mes bottes au Parc national de la Jacques-Cartier. Allez hop! Un autre lieu sur ma liste!

J’aimerais également découvrir les régions que je connais moins comme Chaudière-Appalaches, Lanaudière et la Mauricie. Je traverse cette dernière plusieurs fois par an en prenant rarement le temps de m’y arrêter. Absurde, non?

Cela ne m’empêche pas d’avoir une envie folle de retourner AUSSI dans le coin de Charlevoix (pouvez-vous croire que je ne me suis encore jamais baladée dans le parc national de Grands-Jardins?) et des Laurentides…  Oui, de la torture!

Au moment où je rédige ces lignes, je reçois un courriel à propos de l’édition 2016 du Guide des vacances au Québec été/automne, concocté par la Société des Attractions Touristiques du Québec (SATQ) et Festivals et Événements Québec (FEQ).

Vous avez dit trop court, l’été? VRAIMENT!

P.S. : Je suis toujours preneuse de bonnes pistes. N’hésitez pas à m’écrire si vous avez envie de partager vos coups de cœur!


Pour en savoir plus

10 lieux à découvrir sur la Côte-Nord

Marie-Julie Gagnon

12 août 2015

Avenues

Abitibi, on est dans le champs!

Marie-Julie Gagnon

11 juin 2015

Avenues

Prêt à camper?

Marie-Julie Gagnon

9 juillet 2015

Avenues