La chronique Vin

Auteur(e)

Jessica Harnois

Sommelière et animatrice, Jessica Harnois a travaillé pour les plus grands établissements au monde, a occupé le poste de sommelière en chef à titre d’acheteuse de vins pour les Services SAQ Signature, a été responsable du Courrier vinicole et de la prestigieuse Cave de garde de la SAQ, en plus d’avoir été présidente de l’Association Canadienne des Sommeliers Professionnels et Vice-Présidente de l’APAS (Alliance Pan-Américaine des Sommeliers). Avec l’agence d’animation Vins au Féminin, elle a conceptualisé le jeu Dégustation Vegas qui démocratise le vin. Vous pouvez la voir à la télé, l’entendre à la radio et la lire dans plusieurs magazines.

9 janvier 2020

3 produits Cellier à moins de 20$ pour accompagner vos résolutions 2020

Ça y est, le temps des Fêtes est derrière nous. Si ça se trouve, vous vous êtes régalés de tourtières, de fromage, de pain et de desserts. Après toute cette bonne boustifaille, peut-être aurez-vous envie de manger plus léger pour les prochaines semaines. J’ai donc pensé vous proposer trois vins polyvalents qui pourront facilement accompagner les bons plats santé que vous vous préparerez en janvier.

Qui plus est, comme le budget est parfois un peu plus serré après toutes ces réjouissances, je vous propose des bouteilles à bon prix, sans pour autant laisser la qualité de côté. Au contraire! Voici trois produits Cellier – dont deux en bas de 14$ – qui sont tous des valeurs sûres, pleins de fraîcheur et de surprises.

Adega de Penalva Dão 2018

Adega de Penalva est une coopérative de producteurs portugais, qui produit notamment un bon vin orange dont je vous parlais dans cette chronique. La qualité est au rendez-vous! Difficile à croire, en effet, avec ce blanc, qu’on boit un vin sous la barre des 12$!

Fait d’encruzado, de cercial et de malvasia fina, il déploie un magnifique bouquet floral au nez, grâce à une macération un peu plus longue (une nuit) des cépages les plus aromatiques. De toute beauté! Avec ses accents muscatés, on pourrait croire, à le sentir, qu’il est doux ou demi-sec, mais pas tout! C’est un vin sec avec 1,6 g/L. Il présente une belle acidité et beaucoup de fraîcheur en bouche. S’il est parfait à l’apéro, il accompagnera aussi à merveille un plat asiatique, un mets à base de poisson blanc ou encore une salade fattoush.

Avec ce blanc, difficile à croire qu’on boit un vin sous la barre des 12$! Photo: SAQ.com

Adega de Penalva Dão 2018. Vin blanc, 750 ml. 11,65$.

Blés Blanco Valencia Joven 2019

Saviez-vous que l’Espagne est le troisième plus grand producteur de vin, après la France et l’Italie? Ce blanc espagnol produit par Bodega Aranléon est une valeur sûre. Dans la coupe, remarquez sa couleur pâle aux bordures verdâtres – si jamais vous jouez à Vin mystère, cela pourrait vous être utile!

Ce produit compte deux cépages, soit le macabeu, typique de la région de Valence, et le sauvignon blanc, qui lui confère des notes herbacées et qui en fait un vin sec (<1,2 g/L) et très frais. À cela s’ajoutent des notes florales et fruitées comme le pamplemousse et l’ananas. Idéal pour accompagner une salade, un ceviche, des sushis ou encore des fruits de mer.

Ce blanc espagnol produit par Bodega Aranléon est une valeur sûre. Photo: SAQ.com

Blés Blanco Valencia Joven 2019. Vin blanc, 750 ml. 13,95$.

Nicolas Grosbois La Cuisine de ma Mère En vacances à Gaillac 2018

Quelle belle découverte que ce rouge polyvalent et bio! L’histoire de ce producteur vaut la peine d’être racontée. En 2016, Nicolas Grosbois perd 80% de sa récolte à cause du gel et de la grêle. Loin de baisser les bras, il persévère et s’embarque dans le négoce sur pied, dans la région de Gaillac. Cette pratique consiste à acheter des raisins alors qu’ils sont encore sur les vignes, ce qui donne au vigneron toute la latitude voulue pour créer un vin à sa façon.

On a affaire ici à un produit tout à fait original. À deux cépages bien connus, soit le merlot et la syrah, il ajoute deux cépages rustiques, typiques de la région, soit le duras et le braucol. Cet assemblage donne au vin un côté légèrement herbacé. Il en résulte un gaillac aux tanins plus souples et à la bouche plus fraîche qu’un gaillac typique, ce qui lui permettra d’accompagner toute une variété de plats, même les plus légers. À découvrir!

Quelle belle découverte que ce rouge polyvalent et bio! Photo: SAQ.com

Nicolas Grosbois La Cuisine de ma Mère En vacances à Gaillac 2018. Vin rouge, 750 ml. 19,35$.

Sur ce, je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2020, remplie de joie, de bonheur, de santé et de belles découvertes!

Jessica et son équipe