La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

17 décembre 2019

Où voyager en 2020: 10 villes à considérer

Juste à temps pour alimenter vos discussions des fêtes, je me suis amusée à concocter une liste de 10 villes qui ont le vent dans les voiles pour 2020, en me basant sur les listes diffusées par différents médias jusqu’à maintenant. Mes choix sont basés sur un mélange de destinations tendances, de réalités géographiques, d’exotisme et d’accessibilité. En début d'année prochaine, je vous présenterai aussi des pays ou régions qui risquent de faire beaucoup jaser en 2020. Prêt à partir?

10 villes facilement accessibles depuis Montréal

1- São Paulo, Brésil

Depuis le début de décembre, Air Canada propose des vols directs vers la ville la plus peuplée du Brésil depuis Montréal. Entre la vie culturelle et les plaisirs gastronomiques, ce ne sont pas les options qui manquent. Quelques chiffres éloquents: 15 000 bars, 12 500 restaurants, 420 cinémas et 150 musées et centres culturels. Le taux de criminalité reste élevé, mais Lonely Planet précise que les délits sont plus courants en périphérie de la ville et visent rarement les touristes.

Entre la vie culturelle et les plaisirs gastronomiques, ce ne sont pas les options qui manquent à São Paulo.Photo: Caio, goodfreephotos.com

2- La Nouvelle-Orléans, Louisiane

Devant l’engouement des voyageurs pour la Louisiane, Air Transat a décidé de poursuivre son offre vers La Nouvelle-Orléans toute l’année. Ainsi, il sera aussi possible de profiter d’un des deux départs hebdomadaires pendant les vacances d’été, les jeudis et les dimanches. Plusieurs médias ont publié des reportages sur cette destination reconnue pour son esprit festif au cours des dernières semaines, dont La Presse et Le Journal de Québec.

La Nouvelle-Orléans est reconnue pour son esprit festif. Photo: Pedro Szekely, Flickr

3- Galway, Irlande

Selon Lonely Planet, qui la place en quatrième position de sa liste, c’est la ville plus attirante d’Irlande. Selon l’auteure de ces lignes, qui y est passée en coup de vent à l’été 2018, c’est de toute évidence un endroit qui mérite plus que quelques heures d’escale. The Globe and Mail relève pour sa part son esprit bohémien et n’hésite pas à la placer tout en haut de sa liste. Musique et artistes de rue lui confèrent une atmosphère particulièrement festive.

Chose certaine, l’année qui vient est un bon moment pour s’y rendre puisqu’elle a été nommée capitale européenne de la culture pour 2020. Le Routard suggère aussi d’explorer la région de Connemara.

Pour s’y rendre, il suffit d’environ 2h10 par la route depuis Dublin et d’environ 2h30 par les rails. Air Canada propose trois vols par semaine vers la capitale irlandaise pendant l’été au départ de Montréal.

Le cœur de Galway © Jean-Michel Dufaux

4- San Diego, Californie

Tous ceux qui se sont arrêtés à San Diego semblent s’entendre pour dire qu’on a un seul souhait dès qu’on y met les pieds: y revenir le plus souvent possible. Ça tombe bien, puisqu’à compter du 15 juin 2020, Air Transat offrira des vols sans escale vers San Diego à partir de Montréal les dimanches, lundis et mercredis jusqu’au 28 octobre.

Ulysse, qui propose notamment le guide Escale à San Diego, résume ainsi les atouts de la huitième ville en importance aux États-Unis, qui plaît particulièrement aux retraités en raison de son climat: «On y trouve une quantité étonnante de musées, surtout concentrés dans le Balboa Park. Dans les quartiers d’Old Town et de Gaslamp, vous pourrez aussi profiter de plusieurs sites historiques, témoins du riche passé de la ville. De superbes parcs et plages complètent le tableau, notamment la magnifique plage centrale de Coronado Island, considérée comme l’une des plus belles au pays.»

Tous ceux qui se sont arrêtés à San Diego semblent s’entendre pour dire qu’on a un seul souhait dès qu’on y met les pieds: y revenir le plus souvent possible. Photo: Zachary Sawchuk, Pexels

5- Vancouver

Je ne me fais pas prier pour inclure ma ville préférée dans cette liste! Mon prétexte pour vous en reparler: Lonely Planet l’a placée en huitième position de son palmarès des villes à voir en 2020, soulignant son implication en matière de développement durable urbain. Après tout, c’est ici que Greenpeace a vu le jour!

Le Greenest City 2020 Action Plan, mis en place il y a quelques années, a entraîné une offre qui plaît particulièrement aux voyageurs actifs: «Son réseau de voies cyclables et piétonnières a beaucoup augmenté, avec notamment une magnifique section de 28 km longeant les plages et la côte, et les transports en commun ont été modernisés, facilitant le déplacement d’un site à l’autre», rappelle Lonely Planet. Pour s’y rendre, les options sont nombreuses: WestJet, Air Canada, Air Transat

Lonely Planet placé Vancouver en huitième position de son palmarès des villes à voir en 2020, soulignant son implication en matière de développement durable urbain. Photo: JamesZ_Flickr, Flickr

6- Washington, DC

«Cette année, tous les regards vont se tourner vers Washington, DC, lorsque la ville fêtera le centième anniversaire du dix-neuvième amendement, qui accorda le droit de vote aux femmes», prédit Lonely Planet, qui l’a placée en deuxième position des villes à visiter en 2020. Plusieurs musées miseront sur l’événement pour présenter des expositions abordant différentes facettes de la thématique. Et puis, il y aura des élections en 2020… Peut-être aurons-nous envie de retourner plus souvent aux USA? Air Canada propose des vols Montréal-Washington. Durée: 1h53.

En 2020, Washington, DC, fêtera le centième anniversaire du dix-neuvième amendement, qui accorda le droit de vote aux femmes. Photo: Ted Eytan, Flickr

7- Istanbul, Turquie

Il est absolument impossible de ne pas tomber sous le charme de cette ville à l’histoire captivante, que j’avais aussi incluse dans ma liste de l’année dernière. Sa gastronomie, ses gourmandises, ses marchés, ses cafés et la diligence de ses habitants nous donnent envie de nous y installer sur-le-champ. Le nouvel aéroport d’Istanbul, que son gestionnaire espère voir devenir le plus fréquenté au monde d’ici 2028, a par ailleurs fait couler beaucoup d’encre au cours des derniers mois.

Travel + Leisure estime qu’après une accalmie de quelques années, la ville joue de nouveau dans la cour des grands, accueillant notamment des chaînes comme Six Senses. National Geographic recommande pour sa part de pousser l’exploration jusqu’à Göbekli Tepe, un site archéologique qui se trouve au sud du pays, à l’extrémité nord du Croissant fertile. Turkish Airlines offre des vols Montréal-Istanbul trois fois par semaine. 

Le Grand Bazar d'Istanbul est le marché couvert le plus visité au monde. Photo: Marie-Julie Gagnon

8- Bonn, Allemagne

Frommer’s et Lonely Planet font partie de ceux qui ont choisi de mettre en lumière cette ville allemande. À l’occasion du 250e anniversaire de naissance de Beethoven, de nombreux concerts seront présentés dans la ville où il a vu le jour. En plus des spectacles en salle, des pique-niques-représentations seront au programme ainsi que quelque 2500 concerts dans des maisons privées. L’épicentre des festivités sera bien sûr Beethoven-Haus, où le compositeur a vu le jour.

Lufthansa et Air Canada proposent des vols directs entre Montréal et Francfort. Une fois là-bas, 1h45 de train ou 1h55 de voiture seront nécessaires pour se rendre à Bonn.

À l’occasion du 250e anniversaire de naissance de Beethoven, de nombreux concerts seront présentés dans la ville où il a vu le jour. Photo: Facebook Beethoven-Haus Bonn

9- Budapest, Hongrie

Ah! Budapest… Je ne connais personne qui ne soit pas tombé sous son charme fou. On craque immanquablement pour ses bars de ruine, lieux en décrépitude transformés en repaires festifs, ses bâtiments Art nouveau, ses thermes et son histoire bouleversante… Lonely Planet la glisse en deuxième position de son Best of 10 grandes aventures pour petit budget. Parce que oui, les prix y sont en plus raisonnables! Air Canada propose des vols directs vers Budapest au départ de Toronto à partir de 1094$.

Je ne connais personne qui ne soit pas tombé sous le charme fou de Budapest.

10- Dubaï, Émirats arabes unis

Frommer’s comme Lonely Planet, Forbes et The Globe and Mail suggèrent cette ville reconnue pour sa démesure et sa perpétuelle effervescence. La raison principale de s’y arrêter en 2020? L’exposition universelle, qui accueillera les visiteurs pendant 173 jours. Entre le 20 octobre et le 10 avril, l’expo «marquera le plus grand événement à avoir eu lieu au Moyen-Orient et le premier dans la région», souligne Forbes. Aussi à surveiller: l’ouverture imminente du spectaculaire Museum of the Future. Ça promet!

On peut s’y rendre avec Air Canada (en passant par Toronto), Turkish Airlines (avec transit à Istanbul) et Emirates, au départ de Toronto (vol direct de 11h40).

La raison principale de s’arrêter à Dubaï en 2020? L’exposition universelle, qui accueillera les visiteurs pendant 173 jours. Photo: Sam valadi, Flickr

Sources : Lonely Planet (la version française est ici), National Geographic, Condé Nast Traveller (UK), Condé Nast Traveler (US), Frommer’s, Travel + Leisure, Forbes, The Globe and Mail, Routard.com, Geo, Aéroport international Montréal-Trudeau et de nombreux médias.