La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

9 janvier 2019

Où aller en 2019?

Chaque année, je m’amuse à décortiquer les différentes listes de destinations concoctées par les grands médias du monde. À la lumière des tendances qui se dessinent, mais aussi de l’actualité, du facteur géographique – on ne fait pas forcément les mêmes choix selon l’endroit où l’on se trouve sur la planète – et de mes observations, voici 10 suggestions pour 2019.

L’Australie

Pourquoi: Qui n’a pas rêvé de visiter le pays des kangourous? Travel + Leisure propose de découvrir Brisbane, qui n’est désormais plus dans l’ombre de Sydney et de Melbourne, et Lonely Planet, d’explorer le centre du pays, notamment pour découvrir le site sacré Uluru, maintenant interdit d’accès aux grimpeurs.

S’y rendre: Air Canada offre des vols vers Sydney, Melbourne et Brisbane au départ de Toronto ou Vancouver.

À signaler: En 2019, The Ghan, train mythique qui traverse le pays du nord au sud, célèbre son 90e anniversaire.

De magnifiques paysages à découvrir lors d'une traversée du pays en train. Photo: Facebook Great Southern Rail

Les Balkans

Pourquoi: Si la Croatie et la Grèce font partie des destinations populaires depuis plusieurs années, l’émergence de pays comme le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine prouve que les voyageurs ont envie d’aller hors des circuits classiques. Oubliez les foules de Dubrovnik et allez voir les bouches de Kotor ou flâner à Sarajevo!

S’y rendre: Air Canada propose des vols Montréal-Bucarest toute l’année et Toronto-Zagreb à partir du 2 juin. Air Transat vole pour sa part vers Zagreb et Split, en Croatie, avec escale à Toronto.

À signaler: Il est facile d’explorer la zone en train avec une passe de Rail Europe.

Avec des photos de ce genre, pas surprenant que les touristes soient plus nombreux à visiter Monténégro. Photo: Steph Smith, Unsplash

La Turquie

Pourquoi: «C’est le moment de retourner en Turquie», clame Condé Nast Traveler. Ça tombe bien, on adore cette destination. Entre culture, gastronomie et paysages hors du commun, le pays a beaucoup à offrir.

S’y rendre: Turkish Airlines propose trois vols sans escale par semaine vers Istanbul au départ de Montréal.

À signaler: Le nouvel aéroport, censé être le plus grand du monde, vient d’inaugurer sa première phase. Les vols de Montréal y atterriront à compter de mars. (À noter que la Turquie fait partie des Balkans turcs.)

À notre grand bonheur, c'est le moment de retourner en Turquie! Photo: Anna, Unsplash

La Martinique et la Guadeloupe

Pourquoi: Choisir entre la Martinique et la Guadeloupe? Impossible. Les deux destinations antillaises ont chacune leurs atouts, tout en ayant beaucoup en commun: des marchés enivrants, des spécialités culinaires dont on ne voudra plus se passer, des plages idylliques, de merveilleux sentiers de randonnée… La solution? Visiter les deux!

S’y rendre: L’ajout de nouveaux vols du transporteur à rabais Norwegian rend ces deux départements français plus accessibles que jamais. Air Transat et Air Canada ont également des vols sans escale au départ de Montréal.

À signaler: À Pointe-à-Pitre, il faut absolument s’arrêter au musée Mémorial ACTe, inauguré en 2015. Aux Trois-Îlets, en Martinique, la visite de la Savane des esclaves est particulièrement marquante.

La Guadeloupe est plus accessible que jamais avec l'ajout de nouveaux vols du transporteur à rabais Norwegian. Photo: Facebook Les Îles de Guadeloupe - CTIG

Le Japon

Pourquoi: Pour visiter Tokyo avant la frénésie des Jeux olympiques de 2020, mais aussi pour la Coupe du monde de rugby, qui sera présentée dans différentes villes. «C’est la première fois que l’événement est tenu en Asie», souligne Stéphanie Morin dans La Presse. Aussi pour y aller avant que ce soit trop la folie, le Japon ayant connu un énorme boom touristique depuis 2013.

S’y rendre: Air Canada propose des vols directs vers Tokyo depuis Montréal.

À signaler: Les multiples restaurants thématiques!

Visiter le Japon... et ses restaurants! Photo: Pawel Janiak, Unsplash

Le sultanat d’Oman

Pourquoi: Le mot s’est passé en quelques années: Oman est LA destination à découvrir au Moyen-Orient pour fuir les foules. Pas étonnant que CNN, Travel + Leisure et Lonely Planet lui aient fait une place dans leur liste!

S’y rendre: Avec Qatar Airways, il est possible de s’y rendre depuis Montréal en faisant escale à Doha. D’autres compagnies aériennes qui volent vers Oman: British Airways, Emirates, SWISS et Turkish Airlines.

À signaler: Les campements de luxe dans le désert de Wahiba. Terres d’Aventure propose aussi des voyages axés sur la randonnée.

Oman est LA destination à découvrir au Moyen-Orient pour fuir les foules. Photo: Marie-Julie Gagnon

L’Ouzbékistan

Pourquoi: Voilà une destination qui intrigue particulièrement. Dès le 1er février 2019, les Canadiens n’auront plus besoin de visa pour séjourner moins de 30 jours dans ce pays d’Asie centrale. L’occasion de se rendre enfin sur la route de la soie?

S’y rendre: On peut s'y rendre avec une seule escale en passant par Istanbul, avec Turkish Airlines.

À signaler: Il est possible de traverser l’Ouzbékistan, le Turkménistan et le Kazakhstan à bord du train Registan.

À compter du 1er février 2019, les Canadiens n’auront plus besoin de visa pour séjourer moins de 30 jours en Ouzbékistan. Photo: Facebook Uzbekistan tashkent tourism package 

Le Rwanda

Pourquoi: «Ce n’est pas un secret que le Rwanda offre la meilleure chance de voir l’un des 880 gorilles de montagne restants dans le monde dans leur habitat naturel», écrit Vogue.

S’y rendre: On peut notamment s’y rendre avec KLM, avec escale à Amsterdam, ou avec Air Canada et Brussels Airline, en passant par Bruxelles.

À signaler: Outre le parc national des Volcans, pour voir des gorilles, le Rwanda est «accueillant, sécuritaire et propre», a souligné Catherine Lefebvre dans le Journal de Montréal. Les sites commémorant le génocide sont également incontournables.

Observer les gorilles au parc national des Volcans: une des nombreuses raisons de visiter le Rwanda. Photo: Facebook Travel Rwanda

L’Allemagne

Pourquoi: Alors que Lonely Planet place l’Allemagne en deuxième position de sa liste de destinations à visiter en 2019, principalement à cause du 100e anniversaire du Bauhaus, Condé Nast Traveler, Travel + Leisure et La Presse mettent l’accent sur Berlin à cause du 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin.

S’y rendre: Lufthansa offre notamment des vols Montréal-Francfort.

À signaler: Les nombreux événements qui souligneront le 100e anniversaire du Bauhaus.

L'Allemagne, notamment Berlin, se situe en tête de certains palmarès de destinations à visiter pour 2019. Photo: Anthony Reungere, Unsplash

Mexico

Pourquoi: Bien que Los Cabos semble avoir la cote – Forbes et Travel + Leisure l’ont toutes deux incluse dans leur liste –, c’est la ville de Mexico qui retient mon attention en ce début d’année. La raison? En plus d'être numéro un de la liste de villes à visiter de Lonely Planet, de nombreux blogueurs s’y sont rendus au cours des derniers mois. Le succès du film Mexico, vibrante et fascinante présenté aux Grands Explorateurs prouve aussi qu'il y a une réelle curiosité envers la capitale mexicaine.

S’y rendre: Vols sans escale avec Aeromexico.

À signaler : Lonely Planet évoque un mouvement pour redonner aux tortillas leurs lettres de noblesse.

Mexico suscite une réelle curiosité. Photo: Facebook Mexico

À garder en tête pour 2019:

  • En 2019, le Grand Canyon célèbre son 100e anniversaire!
  • Dévastée l’année dernière par l’ouragan Maria, Porto Rico accueille maintenant les touristes. Air Transat offre un vol direct depuis cet hiver.
  • Après une période tumultueuse, l’Égypte connaît un regain d’intérêt. Plusieurs l’ont mentionnée parmi les destinations incontournables, dont Travel + Leisure. Le New York Times a toutefois décidé de la retirer parce que le très attendu musée près des pyramides de Gizeh sera inauguré quelques mois plus tard que prévu, en 2020.
  • À Vevey, en Suisse, la Fête des Vignerons, qui se déroule environ toutes les 20 ans (une fois par génération), aura lieu du 18 juillet au 11 août 2019. C’est l’occasion d’aller déguster les merveilleux vins de la région et de contempler les vignobles en terrasses de Lavaux. On en profite pour visiter aussi l’extraordinaire musée Chaplin’s World et on s’arrête au Musée Olympique à Lausane!
  • De nouvelles sections consacrées à Star Wars seront inaugurées à Disney World, en Floride, et à Disneyland, en Californie, à l’été et à l’automne 2019.
  • Pour l’été 2019, Air Transat offrira un vol de plus par semaine vers Lyon.
  • À lire: Ces nouvelles destinations où s’envolent les transporteurs, dans Le Devoir.

(Sources: Lonely Planet, Travel + Leisure, National Geographic, Forbes, Condé Nast Traveler, La Presse, Journal de Montréal, Vogue, New York Times)