Image © Lendager Group
16 avril 2019Auteure : Emilie Laperrière

Le « WOW ! » du jour

UN17: un complexe résidentiel durable à Copenhague

Peut-on transformer les déchets en bâtiments? C’est le tour de force que comptent bien relever les firmes d’architecture danoises Lendager Group et Årstiderne Arkitekter avec le projet UN17. Aperçu de ce village en matériaux recyclés.

Le complexe de 400 logements, qui commencera à prendre forme cette année dans le quartier Ørestad de Copenhague, sera construit à partir de déchets recyclés et de matériaux non toxiques. Selon Lendager, les «matières seront ramassées et transformées localement, créant du même coup des emplois sur place».

Image © Lendager Group

Les concepteurs intégreront les 17 objectifs de développement durable des Nations unies dans le projet, d’où son nom. En plus de répondre à de hautes normes environnementales, le village mettra l’accent sur la création d’un mode de vie durable et d’une communauté sociale. Les toits-jardins encourageront de leur côté la biodiversité.

Image © Lendager Group

À terme, l’ensemble comptera cinq immeubles résidentiels construits en béton, en bois et en verre recyclés. Les systèmes de collecte des eaux de pluie permettront de réutiliser 1,5 million de litres d’eau par année, notamment pour les salles de lavage communes.

Les habitants auront le choix entre 37 types de logements, avec une combinaison d’unités pour les familles et d’appartements pour personnes âgées. 3 000 mètres carrés du complexe de 35 000 mètres carrés seront pour leur part dédiés à des espaces communs à l’usage des résidents et des voisins du quartier.

Image © Lendager Group

On retrouvera également un centre de conférence, un restaurant bio, des serres et des installations pour partager les aliments, afin d’encourager les gens à cultiver leur nourriture et à diminuer le gaspillage. Les architectes espèrent aussi que le projet fera des petits ailleurs dans le monde. À quand un projet semblable au Québec?