Photo: Jack Jérôme, Facebook L'Abri
19 mars 2019Auteure : Emilie Laperrière

Le « WOW ! » du jour

La pointe: un microrefuge tourné vers la nature

L’atelier de design et de construction montréalais L’Abri a réalisé un microrefuge pour le parc régional du Poisson blanc, situé au nord d’Ottawa. Le petit endroit de prêt-à-camper donne envie de s’évader dans le bois le temps d’une fin de semaine.

Les concepteurs ont réinventé le chalet en forme de A (le fameux A-frame, popularisé dans les années 1950 en Amérique du Nord) en créant «un objet simple, presque signalétique, qui offre des espaces fonctionnels et tournés vers la nature».

Photo: Jack Jérôme, Facebook L'Abri

Le bâtiment a beau être mini, l’intérieur donne une impression de grandeur grâce à sa baie vitrée qui ouvre l’espace sur la forêt et le réservoir. Les lieux sont particulièrement bien conçus. Au premier étage, on trouve une cuisinette, un poêle à bois et une table. Cette dernière se plie et se transforme en deuxième lit, permettant d’accueillir jusqu’à quatre personnes. Une échelle mène de son côté à l’autre lit, suspendu au plafond cathédrale.

Photo: Jack Jérôme, Facebook L'Abri

Sur la terrasse couverte, qui prend appui sur le module principal, les visiteurs peuvent profiter de l’air frais même lorsque le temps est maussade. Il est d'ailleurs possible d'utiliser le microrefuge toute l’année. L’extérieur se pare de planches de cèdre naturel. Le temps — et les intempéries — lui créera une patine argentée. Le bois est aussi à l’honneur une fois le seuil franchi et les touches de noir donnent un air moderne au chalet sobre.

Photo: Content Content, Facebook L'Abri

Un chalet simple et minimaliste, oui, mais certainement pas ennuyant pour autant.