Forteresse de Louisbourg. Photo: Étienne Valois, Flickr
Forteresse de Louisbourg. Photo: Étienne Valois, Flickr
13 mars 2017Auteure : Marie-Julie Gagnon

10 lieux historiques à découvrir au Canada

Le 150e anniversaire du Canada constitue le prétexte idéal pour (re)découvrir des sites qu’on a tendance à oublier. Voici une petite sélection de coups de cœur – il n’y en a que deux que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter* - disséminés aux quatre coins du pays, dont plusieurs sont accessibles gratuitement cette année avec la carte Découverte de Parcs Canada.

Lieux historiques nationaux du Canada du Klondike, Yukon

Dawson City, au Yukon, permet de remonter le temps jusqu’à l’époque de la ruée vers l’or. Prendre part à une visite guidée est un must, afin de bien comprendre l’impact de cette période riche en rebondissements. On y apprend notamment qu’il était possible de payer ses achats avec de la poussière d’or! Le meilleur moment pour s’y rendre est sans doute à la fin du mois de juin, alors que le soleil de minuit nimbe la ville d’une lumière diffuse au milieu de la nuit. Sans contredit le site historique favori de l’auteure de ces lignes.

Dawson City. Photo: Arthur Chapman, Flickr
Dawson City. Photo: Arthur Chapman, Flickr

Anse aux Meadows, Terre-Neuve

Voilà un site fascinant pour quiconque s’intéresse aux explorations des Vikings. C’est ici, tout au bout de la péninsule Great Northern de Terre-Neuve, que se trouve la plus ancienne preuve de la présence européenne en Amérique. On y découvre les vestiges archéologiques du campement de Leif Eriksson et ses hommes. La saga de Vinland est captivante!

L'Anse-aux-Meadows. Photo: Douglas Sprott, Flickr
L'Anse-aux-Meadows. Photo: Douglas Sprott, Flickr

Cave and Basin, Alberta

Ce site, c’est aussi le point de départ de Parcs Canada. En 1883, trois employés du Canadien Pacifique découvrent une grotte et les eaux chaudes du mont Sulphur, à Banff. Ce ne sont pas les premiers à les avoir trouvés, mais ce sont les premiers à en entrevoir le potentiel commercial. En pleine construction du chemin de fer, le gouvernement, de son côté, comprend rapidement que ces eaux médicinales ont un grand potentiel touristique. C’est ainsi qu’est créée une réserve de 26 km2 en 1885. Plus tard, ce territoire protégé fera partie du parc national Banff.

Cave and Basin. Photo: Gray Fillery, Flickr
Cave and Basin. Photo: Gray Fillery, Flickr

Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais, Québec

À environ 45 minutes de Québec, ce site a servi de station de quarantaine de 1832 à 1937. Principale porte d’entrée des immigrants au Canada, la Grosse Île retrace l’histoire de l’immigration au Canada et de la crise irlandaise de 1847.

Secteur ouest de l’île. Photo: Facebook Lieu historique national de la Grosse-Île et le Mémorial des Irlandais
Secteur ouest de l’île. Photo: Facebook Lieu historique national de la Grosse-Île et le Mémorial des Irlandais

Forteresse de Louisbourg, Nouvelle-Écosse

Reconstruit selon les plans de l’ancienne forteresse, le site propose une incursion dans la Nouvelle-France du 18e siècle. C’est l’endroit par excellence où mettre le cap en famille, puisque des activités sont aussi proposées aux enfants, dont un défi de costumes. Une chasse au trésor peut aussi ajouter du piquant à l’aventure. Ceux qui souhaitent prolonger le plaisir peuvent même dormir sur place le soir venu, soit dans une maison, soit dans une tente.

Forteresse de Louisbourg. Photo: Étienne Valois, Flickr
Forteresse de Louisbourg. Photo: Étienne Valois, Flickr

Théâtres-Elgin-et-Winter Garden, Ontario

Quiconque s’intéresse à la culture et à l’architecture devrait inclure la visite de ce complexe unique au pays lors d’une escapade à Toronto. À l’étage inférieur, le théâtre Elgin dévoile un décor de style Renaissance, alors qu’à l’étage supérieur, le Winter Garden décroche les mâchoires à tout coup, avec ses peintures murales-jardins et son décor fabuleux. Le premier a ouvert ses portes en 1913 et le second, l’année suivante. À noter que le Winter Garden a été fermé en 1928 et n’a presque pas été touché pendant plus d’un siècle. Spectaculaire!

Théâtre Wintergarden. Photo: Canon in 2D, Flickr
Winter Garden. Photo: Canon in 2D, Flickr

La Fourche, Manitoba

Lieu de rencontre des nations autochtones depuis 6000 ans, La Fourche se trouve au confluent des rivières Rouge et Assiniboine. «C’est ici que les peuples autochtones ont pratiqué le troc, développé une vie sociale, établi des campements et vécu de la pêche pendant plusieurs générations», résume Parcs Canada. À deux pas, la gare Union, dessinée par la même firme d’architectes qui a conçu Grand Central, à New York, The Forks Market et le Musée canadien pour les droits de la personne, qui a ouvert ses portes en 2014, sont également à découvrir.

The Forks Market. Photo: Travel Manitoba, Flickr
The Forks Market. Photo: Travel Manitoba, Flickr

Ministers Island, Nouveau-Brunswick

Voilà un site très peu connu qui s’avère fort surprenant. Pour s’y rendre, il est nécessaire de consulter l’horaire des marées, puisque l’île est accessible par une route recouverte d’eau à certains moments de la journée. L’intérêt principal de l’île reste la résidence d’été de William Van Horne, qui a été président du Canadien Pacifique. On y fait la connaissance d’un personnage haut en couleur!

Ministers Island. Photo: Ashley Coombs, Flickr
Ministers Island. Photo: Ashley Coombs, Flickr

Fort-Témiscamingue, Québec

À huit kilomètres de Ville-Marie, dans la municipalité de Duhamel-Ouest, ce site offre une incursion dans l’univers du commerce des fourrures. «Il témoigne notamment de l’importante rivalité qui existe, aux XVIIe et XVIIIe siècles, entre Français et Anglais pour l’exploitation du réservoir pelletier de la Baie d’Hudson», souligne Parcs Canada. Une plage de galets borde le lac Témiscamingue.

Fort-Témiscamingue. Photo: What A Ride, Flickr
Fort-Témiscamingue. Photo: What A Ride, Flickr

Signal Hill, Terre-Neuve

Situé à St. John’s, Signal Hill est surtout connu comme le lieu de réception du premier signal transatlantique sans fil par Guglielmo Marconi en 1901. Le site met également en valeur la riche histoire militaire de la ville. On y trouve aussi des sentiers de randonnée offrant de superbes points de vue. À noter que des travaux sont actuellement en chantier et devraient se poursuivre jusqu’en avril 2017. Consultez le site Web avant de vous y rendre.

Signal Hill. Photo: Rex Montalban, Facebook Lieu historique national de Signal Hill
Signal Hill. Photo: Rex Montalban, Facebook Lieu historique national de Signal Hill

*Ironiquement, ce sont les deux sites historiques du Québec que je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter!

Si vous souhaitez en savoir plus sur les sites historiques de Parcs Canada, un guide a été lancé l’automne dernier.


Inscrivez-vous à l’infolettre