Vélo de piste en montagne à la  Montagne du Diable. Photo: Facebook Parc régional Montagne du Diable
Vélo de piste en montagne à la Montagne du Diable. Photo: Facebook Parc régional Montagne du Diable
20 avril 2017Auteure : Anne Pélouas

10 nouveautés rando-vélo au Québec pour l’été

Préparez vos bottes de marche et mettez vos vélos en ordre: d’ici quelques semaines, plusieurs régions du Québec vous accueilleront avec leurs nouveautés rando-vélo estivales. 

À pied quelque part? 

Direction Anticosti

Pour marcher en nature, encore faut-il l’atteindre! Sur la Côte-Nord, l’île d’Anticosti est un bijou pour la randonnée pédestre, avec de fabuleux sentiers en bord de golfe du Saint-Laurent, comme à l’intérieur des terres. Certains longent des rivières fabuleuses (où l’on plonge avec des saumons dans une fosse) ou empruntent le lit d’un canyon, comme celui qui permet de rejoindre le pied de la célèbre chute Vauréal, haute de 76 mètres. Ce qui est nouveau cette année, c’est la plus grande accessibilité de l’île. Le traversier L’Express Anticosti la reliera à partir de Rivière-au-Tonnerre trois jours par semaine, tandis que Croisières Anticosti, Croisières Minganie, se chargera de vous transporter sur l’île en zodiacs à partir de Rivière-Saint-Jean.

La chute Vauréal. Photo: Maurice André, Facebook Guides de voyage Ulysse
La célèbre chute Vauréal. Photo: Maurice André, Facebook Guides de voyage Ulysse

Navette pour la nature

Plus de raison de rester en ville parce que vous n’avez pas de voiture! Un service de transport sans escale en minibus entre le centre-ville de Montréal et le parc national du Mont-Tremblant a été testé l’été dernier et revient bien en selle cette année, avec quatre destinations-parcs de plus: ceux de la Mauricie, d’Oka, du Mont-Orford et de la Gorge de Coaticook. Cette Navette Nature, dite NaNa, vous transporte sans souci pour une belle journée en plein air.

La vue incroyable du sommet du Mont-Chauve, parc national du Mont Orford. Photo: Facebook La Navette Nature
La vue incroyable du sommet du Mont-Chauve, parc national du Mont Orford. Photo: Facebook La Navette Nature

Parcours Mégantic

Les circuits de marche inspirés du chemin de Compostelle fleurissent au Québec. Dernier en date: celui de Randonnée Mégantic, dans la région de Mégantic, avec deux segments totalisant 115 kilomètres. Le Chemin des 4 Monts forme un arc de cercle autour du massif du mont Mégantic et traverse plusieurs villages. Celui du Chemin du Lac aussi, mais davantage vers Piopolis et Lac-Mégantic.

Une des nombreuses aires de repos. Photo: Facebook Mini compostelle à Mégantic
Une des nombreuses aires de repos. Photo: Facebook Mini compostelle à Mégantic

Sentier gaspésien

Pour fêter ses 80 ans, le parc national de la Gaspésie offre un nouveau sentier pour petites bottines. Nommé Sentier de la Rivière-Cascapédia, il n’a que 1,7 kilomètre de long, mais traverse une belle forêt mature et aboutit au ruisseau aux Saumons. Idéal pour la baignade.

Rivière Cascapédia, Parc national de la Gaspésie. Photo: Alexandra Briand, Facebook
Rivière Cascapédia, Parc national de la Gaspésie. Photo: Alexandra Briand, Facebook

Sentiers Chic-Chocs

À ceux qui programment un séjour à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs, on annonce aussi deux nouveaux courts sentiers (de moins de deux kilomètres) en exploitation cet été: La passe à Clovis, qui mène au-dessus d’une belle cascade, et La traverse 780, pour une perspective inédite sur le mont Nicol-Albert.

Photo: Facebook Auberge de montagne des Chic-Chocs
Vue de l'Auberge de montagne des Chic-ChocsPhoto: Facebook Auberge de montagne des Chic-Chocs

Au bord du fleuve

Le Parc régional des Grèves, à Sorel-Tracy–Contrecoeur (Montérégie), gagnerait à être plus connu. Situé aux abords du fleuve Saint-Laurent, il compte 20 kilomètres de sentiers bucoliques et faciles entre marais, tourbières et pinèdes centenaires. Plus une toute nouvelle passerelle sur pilotis de 1,4 kilomètre, histoire de protéger la nature environnante.

La nouvelle passerelle qui sillonne le parc. Photo: Facebook Parc régional des Grèves
La nouvelle passerelle qui sillonne le parc. Photo: Facebook Parc régional des Grèves

Corvées de sentiers printanières

Vous aimez marcher sur des sentiers sans payer un sou? Pourquoi pas! Mais, en échange, pourquoi ne pas aller sur ces mêmes sentiers, souvent entretenus par des bénévoles de clubs de marche, pour aider à leur entretien lors d’une «corvée»? On marche, on coupe, on scie, toujours en plein air. Voici les prochaines au calendrier:

  • Corvée du Mont-Royal: le 7 mai, organisée par les Amis de la montagne. Une formidable occasion de célébrer notre montagne montréalaise en la rendant propre.
  • Journée nationale des sentiers: 3 juin. Pour faire vos choix de sentiers partout au Québec, rendez-vous sur le site RandoQuébec, qui regroupe les principaux clubs de marche du Québec. 

Vélo de route ou de montagne?

Boucler la boucle

La Mauricie est sillonnée de beaux parcours pour le vélo de route (350 km). Cette année, histoire de varier les plaisir, on les a mis en boucles et tous bien signalisés avec des panneaux «Véloboucles Mauricie». Toutes les infos se retrouvent sur le site velobouclesmauricie.com.

Vélo au parc national de la Mauricie. Photo: Brian Summers, Instagram
Vélo au parc national de la Mauricie. Photo: Brian Summers, Instagram

Combo vélo

Pourquoi choisir entre vélo de route et vélo de montagne quand on vous offre les deux options dans un même forfait, «montures» comprises? Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Equinox Aventure a eu cette brillante idée: un «combo Lac» sur trois jours-deux nuits, avec parcours sur la Véloroute des bleuets en vélo de route, puis du vélo de montagne sur les pistes du Club Tobo-Ski; le second, «combo Saguenay», avec parcours sur la Véloroute du Fjord du Saguenay, puis du vélo de montagne sur les sentiers du Panoramique. Pour six jours, on prend les deux forfaits?

Sur la véloroute des bleuets. Photo: Facebook Véloroute des bleuets
Sur la véloroute des bleuets. Photo: Facebook Véloroute des bleuets

Vélo de montagne en pistes

Voilà une activité très tendance au Québec comme ailleurs, avec de multiples nouveautés chaque année. Cet été, il y en a pour tous les goûts et niveaux. Vélo Mont-Tremblant inaugurera, par exemple, dans cette région des Laurentides, une piste pour débutants s’ajoutant au réseau existant de 50 kilomètres. Au Parc régional de la Montagne du Diable, dans les Hautes-Laurentides, ce sont 20 kilomètres de vélo de montagne qui s’ajoutent. On attend la création prochaine d’un réseau complet de pistes au Mont Sutton (Cantons-de-l’Est), tandis que le Parc régional du Massif du Sud (Chaudière-Appalaches) poursuit sur sa lancée en ajoutant 7 kilomètres à son réseau, pour un total de 18 kilomètres en sentiers simple trace. Pour amateurs de vélo de montagne cross-country.

Vélo de piste en montagne à la Montagne du Diable. Photo: Facebook Parc régional Montagne du Diable
Vélo de montagne en piste à la Montagne du Diable. Photo: Facebook Parc régional Montagne du Diable

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!