Salade de quinoa aux fruits secs.
Photo: Facebook Recettes Végétaliennes
Salade de quinoa aux fruits secs. Photo: Facebook Recettes Végétaliennes
13 décembre 2017Auteure : Véronique Leduc

Tendances culinaires: que mangera-t-on en 2018?

Il n’y a pas si longtemps, si on avait demandé aux gens d’imaginer de quoi serait composée leur alimentation dans le futur, plusieurs auraient sans doute répondu de capsules. Pourtant, nous sommes bien loin de cette vision de science-fiction! Plus que jamais, nous discutons avidement de nourriture et, pour la plupart, nous adorons manger. Que retrouvera-t-on sur nos menus en 2018? Tour d’horizon pour se mettre l’eau à la bouche...

Les textes des grandes agences alimentaires et des médias sur les tendances alimentaires de l'année à venir sont des classiques de la saison. Rappelons que pour 2016, on annonçait moins de viande et plus d’insectes dans nos assiettes. On prédisait aussi une plus grande place pour les algues, le ramen et les boissons fermentées. Puis, il y a un an, on parlait entre autres pour 2017 de charbon activé, de bols poke, du fruit du jacquier pour remplacer la viande effilochée et d’une diminution du gaspillage alimentaire. Est-ce que ces prédictions se sont avérées? Dans la plupart des cas, oui, mais dans d’autres – les assaisonnements à bagel, les hot chicken ou la paella, par exemple – de façon moins marquée.

Il faut de toute façon garder en tête que ces palmarès, bien que parfois créés grâce à des analyses sérieuses, sont là pour nous faire faire des découvertes, mais aussi pour nous amuser.

2018: 7 tendances à surveiller

Selon le palmarès dressé par le comité d’experts des marchés Whole Foods, les saveurs florales voleront la vedette l’an prochain. Et maintenant, on ne parle plus que de pétales déposés ici et là pour faire joli.

Photo: Comptoir français du thé
Photo: Comptoir français du thé

Nous devrions aussi retrouver des infusions d’hibiscus, des lattés à la lavande et des thés à la rose. Puis, dans un futur proche, nous devrions voir les fleurs utilisées pour leur goût prononcé et non plus seulement pour leur beauté.

Pour ceux qui cherchent à incorporer à leur alimentation différentes vertus, le même comité d’experts annonce que les poudres devraient gagner du terrain. Faciles à incorporer aux smoothies, aux boissons chaudes, dans les soupes, sur les salades ou dans les pâtisseries, les poudres de matcha, cacao, spiruline et autres racines auront la cote.

Champignons Reishi Photo: Facebook Champignons maison
Champignons Reishi. Photo: Facebook Champignons maison

L’année 2018 devrait aussi voir l’utilisation de champignons moins connus augmenter. Le reishi, le chaga ou le cordyceps, par exemple, seront ajoutés aux boissons fraîches, aux cafés et thés, aux smoothies, aux bouillons et aux chocolats en raison de leurs propriétés nutritives et de leur goût riche. On pourrait même trouver bientôt ces champignons dans les savons et produits de beauté.

Ici on a incorporé des champignons chaga en poudre à un yogourt. Photo: Facebook Chaga Mushroom
Ici, on a incorporé des champignons chaga en poudre à un yogourt. Photo: Facebook Chaga Mushroom

Au fil des ans, plusieurs ont réalisé que les boissons en bouteilles étaient souvent trop sucrées. Selon les experts de Whole Foods, les commerçants l’ont compris et l’année prochaine, plus que jamais, on devrait pouvoir mettre la main sur de nouvelles variétés de boissons pétillantes sans sucre aromatisées aux fruits ou aux thés. Ces boissons sont en plus parfaites pour la création de mocktails, ces cocktails sans alcool, eux aussi en émergence.

Moktails Photo: Merakilane.com
Mocktails. Photo: Merakilane.com

Dans les tendances alimentaires qui devraient se démarquer en 2018, Mintel, une agence d’analyse des marchés mondiaux, mentionne de son côté les nouvelles sensations, plus particulièrement créées par les textures inusitées. Pour ce faire, les commerçants pourront mettre l’accent sur une texture déjà existante de leurs produits (pensez à la popularité du thé aux perles) ou alors, ils pourront en créer de nouvelles en ajoutant des graines de lin ou de chia dans les boissons, en soufflant certains aliments ou en se servant d’algues, par exemple.

Bonne nouvelle: si la transparence dans le monde de l’alimentation est appréciée depuis quelques années déjà, pour 2018, Mintel parle d’une «transparence totale» comme d’une tendance forte. Parce qu’ils sont beaucoup plus informés qu’avant et qu’ils se méfient des grandes entreprises, les consommateurs ne sont plus dupes par rapport à la provenance des aliments et à leurs supposés bienfaits pour la santé. Dorénavant, quand viendra le temps de parler environnement, éthique et santé, les entreprises devront dire toute la vérité, rien que la vérité.

Repas végétalien inspiration asiatique Photo: Facebook Recettes Végétaliennes
Repas végétalien inspiration asiatique. Photo: Facebook Recettes Végétaliennes

Finalement, Baum + Whiteman, un cabinet de consultants new-yorkais spécialisés dans la restauration, a choisi de son côté le végétalisme comme étant LA tendance forte pour 2018. Sur YouTube et Instagram, la mode est présente depuis un moment déjà chez les influenceurs, mais l’an prochain, les consommateurs et les restaurateurs devraient s’y mettre à plus grande échelle.

Qui dit vrai, et quelle sera la tendance la plus marquée? Seule 2018 pourra nous le dire…


Pour en savoir plus

Les 10 tendances alimentaires de 2017

Véronique Leduc

19 janvier 2017

Avenues.ca

Alimentation: que nous réserve 2016?

Véronique Leduc

7 janvier 2016

Avenues.ca

Inscrivez-vous à l’infolettre