Photo: Facebook Parcs régionaux Matawinie - Lanaudière
Photo: Facebook Parcs régionaux Matawinie - Lanaudière
28 novembre 2018Auteure : Anne Pélouas

Les parcs régionaux du Québec en mode hivernal

Les parcs régionaux, vous connaissez? Ils sont une race à part et ont le vent dans les voiles. On en compte près d’une cinquantaine, présents dans toutes les régions de la province et tous dédiés aux activités de plein air. Y compris l’hiver! Portrait et activités phares de quelques-uns.

Le vent dans les voiles

Les parcs nationaux du Québec et du Canada sont bien connus des amateurs de plein air, mais les «régionaux» un peu moins. Il faut dire que leur association n’a que quatre ans d’existence. Pourtant, certains étaient déjà en activité depuis des années sans s’appeler ni parc, ni parc régional. Pensez à la Montagne du Diable, à la Forêt Ouareau, à la Vallée Bras-du-Nord... Les randonneurs, les adeptes de vélo de montagne, de ski de fond ou de raquettes les fréquentent assidûment depuis des lustres sans parfois connaître leur histoire.

Ces «espaces naturels à vocation récréative, émanant d’une initiative locale ou régionale» sont pour la plupart nés de la volonté de résidents qui ont mis la main à la pâte pour que ces sites survivent et se développent. Ils ont bien souvent été gérés sous forme de coopératives de solidarité, avec le soutien parfois de municipalités ou de MRC. Le statut de parc régional leur confère désormais une reconnaissance importante, surtout depuis la création d’un regroupement associatif.

Et ils viennent encore de passer à la vitesse supérieure, grâce à une alliance avec l’organisme Aventure Écotourisme Québec. À leur dernier congrès commun, «Plein Air-Nature», le 8 novembre dernier, huit prix d’excellence en plein air ont été décernés, dont un au parc régional de la Montagne du Diable. L’association y a adopté le sigle PaRQ et un logo distinctif, avec le sapin pour emblème. Une démarche d’accréditation de ses membres est aussi entamée afin de s’assurer de la qualité de leurs prestations. Un label nouveau à retenir par le «consommateur» de plein air!

Le logo
Le logo de l'Association des parcs régionaux du Québec.

Où va-t-on cet hiver? 

Si vous avez des fourmis dans les jambes, pensez donc aux parcs régionaux! Nombreux sont ceux qui ont une offre hivernale intéressante. Ils mettent à l’honneur des activités traditionnelles comme le ski de fond et la raquette, mais ont une panoplie plus large à proposer. Voici quelques bons plans à méditer:

Parc régional des Appalaches

Ce parc très étendu n’a pas beaucoup de dénivelé à offrir, mais il est plein de ressources «forestières».

Activités traditionnelles:

  • Raquette
  • Ski de fond
  • Hébergement dans l’un des 13 refuges du parc

Activités originales:

  • Trottinette des neiges tirée par un chien (le vôtre, si vous en avez un). Location de trottinette et harnais sur place; sorties avec guide les 26 janvier, 9 et 23 février
  • Fatbike sur le beau sentier du Défricheur (9 km)
Parc régional des Appalaches. Photo: Facebook Parc régional des Appalaches
Les chiens sont les bienvenus au Parc régional des Appalaches. Photo: Facebook Parc régional des Appalaches

Vallée Bras du Nord

Dans l’arrière-pays de Saint-Raymond-de-Portneuf, ce parc bien montagneux est aussi couru l’hiver que l’été.

Activités traditionnelles:

  • Raquette sur pistes de 7 à 30 km
  • Hébergement en refuges, yourtes et chalets

Activités originales:

  • Fatbike dans le secteur Shannahan
  • Ski hors-piste. Pour s’initier, rien de mieux qu’une journée d’apprentissage des techniques de base, en compagnie d’un pro, comme celle organisée par Éco Plein Air le 19 janvier prochain.
  • Party des randonneurs. Pour célébrer la fin de l’automne et surtout l’arrivée hâtive de l’hiver, rendez-vous le week-end du 7 au 9 décembre à la Villa-Éco du parc. Au programme: randonnées hivernales, coucher en chalet, repas nordique et party!  Réservations auprès d’Éco Plein Air.
Photo: Facebook Vallée Bras-du-Nord
La randonnée en hiver: un plaisir à découvrir. Photo: Facebook Vallée Bras-du-Nord

Parc régional de la Gorge de Coaticook

Un site aussi magnifique en hiver qu’il est impressionnant en été avec ses eaux bouillonnantes.

Activités traditionnelles:

  • Raquette ou marche avec crampons sur des sentiers de 21 km
  • Hébergement en refuges, prêts-à-camper et camping hivernal

Activités originales:

  • Fatbike sur un parcours de 10 km, avec location de vélo sur place
  • Escalade de glace sur parois rocheuses de 25 à 50 mètres de haut
Photo: Facebook Parc de la Gorge de Coaticook
Possibilité de louer un fatbike sur place dans ce parc régional. Photo: Facebook Parc de la Gorge de Coaticook

Parc régional du Mont-Ham

Une belle petite montagne dont on fait le tour ou qu’on grimpe pour la vue unique du sommet.

Activités traditionnelles:

  • Raquette et ski de fond sur 18 km de sentiers
  • Hébergement rustique dans trois refuges et cinq tentes prospecteurs

Activité originale:

  • La montée en raquettes au sommet du mont Ham pour une rando de nuit guidée, les 21 et 22 décembre, 18 et 19 janvier, 15 et 16 février, et 22 et 23 mars.
Photo: Facebook Parc régional du Mont-Ham
Un des hébergements rustiques du Mont-Ham. Photo: Facebook Parc régional du Mont-Ham

Parcs régionaux de la Matawinie

Ce regroupement compte six parcs régionaux, dont ceux des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles, des Chutes-Dorwin, du Lac-Taureau et de la Forêt Ouareau. Ce dernier a plus d’un tour dans son sac, l’hiver venu…

Activités traditionnelles:

  • Raquette et ski de fond sur 35 km de pistes
  • Hébergement en refuges

Nouveauté:

Deux couloirs de glissade sur tube, appréciés autant par les petits que par les grands, dans le secteur du Massif.

Photo: Facebook Parcs régionaux Matawinie - Lanaudière
35 km de pistes vous attendent dans ce parc régional. Photo: Facebook Parcs régionaux Matawinie - Lanaudière

Parc régional de la Rivière du Nord

Coincé entre l’autoroute des Laurentides et la rivière du Nord, ce parc longiligne n’en demeure pas moins intéressant à arpenter à cause de son cadre forestier et de la proximité permanente du cours d’eau gelé.

Activités traditionnelles:

  • Marche sur neige
  • Ski de fond sur 15 km
  • Observation d’oiseaux

Activités originales:

  • Marche
  • Raquette sur le sentier des Arts, un parcours très court (200 mètres) mais agrémenté d’œuvres réalisées à l’aide de bois de rivage et qui évoquent l’histoire du parc.
Photo: Facebook Parc Régional de la Rivière du Nord
Ce sentier est agrémenté d’œuvres réalisées à l’aide de bois de rivage. Photo: Facebook Parc Régional de la Rivière du Nord

Parc régional des Grèves

Un petit secret bien gardé entre Contrecœur et Sorel, géré par une coopérative de solidarité.

Activités traditionnelles:

  • Raquette ou marche sur neige sur 11 km
  • Ski de fond sur 14 km

Activité nouvelle:

Glissade sur tube avec quatre corridors de descente dans le secteur Contrecœur.

Photo: Facebook Parc régional des Grèves
Les glissades sur tube feront la joie des petits et grands. Photo: Facebook Parc régional des Grèves

Groupe de plein air Terrebonne

Sortir de la ville sans en sortir, en transitant par différents parcs semi-urbains, c’est possible à Terrebonne grâce à ce dynamique organisme.

Activités traditionnelles:

  • Marche hivernale
  • Raquette
  • Ski de fond
  • Fatbike sur la TransTerrebonne, un sentier multifonctionnel de près de 20 km.

Dernière heure:

Grande ouverture d’une piste de ski alpin le 1er décembre.

Photo: Facebook Groupe Plein Air Terrebonne / Côte Boisée
Oui, c'est possible de faire du ski alpin à Terrebonne! Photo: Facebook Groupe Plein Air Terrebonne / Côte Boisée