Photo: Facebook Parc national des Monts-Valin
14 décembre 2017Auteure : Anne Pélouas

Plein air

Nouveautés plein air au Québec cet hiver

On nous promet un hiver avec beaucoup de neige. Fartez vos skis de fond, préparez vos raquettes, faites affûter vos patins… Soyez prêts à profiter des joies de la saison froide au Québec! Voici quelques nouveautés offertes cet hiver dans les différentes régions de la province. 

En raquettes

Le parc national du Mont-Mégantic est réputé pour être un excellent «réservoir» à neige. Cet hiver, il y a du nouveau pour la raquette: le «sentier de la Traversée». Il relie deux secteurs du parc (Franceville et l’Observatoire), via le sentier du Ruisseau de la Montagne, avec leur lot de beaux points de vue. Long de 13,8 km avec un bon dénivelé, il plaira aux plus aguerris, aptes à le compléter en une journée. Cependant, on peut aussi dormir en refuge pour prendre son temps!

Sur les hauteurs du parc national des Monts-Valin, la raquette est reine pour grimper dans la vallée des Fantômes (des arbres enneigés aux formes étranges, sculptées par le vent). On part en chenillette du poste d’accueil pour se rendre à une intersection du sentier qui mène au pic Dubuc. Cette «voie» est bien connue désormais, mais il existe une jolie petite piste de raquettes qui l’est beaucoup moins. Ouvert depuis la saison dernière, le sentier du Yéti compte 7 km aller-retour. De niveau facile (sauf si la neige est très abondante), il prend son départ après un kilomètre sur la piste principale. Ce sentier file longtemps et en descente à travers une forêt de résineux. Après la traversée d’un lac, on atteint un sommet qui donne sur le grand lac aux Canots. Le retour se fait par le même sentier. Avant de reprendre le «Fantôme Express», faites un arrêt au chaud dans le salon en bois rond du pavillon Antoine-Dubuc.

Au Village historique de Val-Jalbert, il y a aussi du nouveau. On pourra déambuler librement, en raquettes ou en skis de fond, dans les rues et aux abords des différents bâtiments du village. Voilà qui promet une sortie dans la neige bien originale! 

Photo: Facebook ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic
Photo: Facebook ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic

Des festivals pour la raquette

Le Grand rendez-vous de raquette de Saint-Donat se tient le 10 février prochain. Entre le café du matin, le repas et la boisson du rassemblement du soir, vous êtes pris en charge en autobus pour vous rendre au point de départ de la randonnée guidée de votre choix dans le secteur du magnifique cap de la Fée, celui du lac Simon ou de la montagne Noire pour les plus sportifs.

À Duhamel, le Festival de la raquette a par ailleurs lieu cette année le 24 février. Il y en aura également pour tous les goûts en termes de randonnées à faire dans une ambiance du tonnerre. 

Photo: Facebook Tourisme Saint-Donat
Photo: Facebook Tourisme Saint-Donat

En marche hivernale

Pour les marcheurs, j’ai repéré deux événements en région qui valent le détour.

Le 12 janvier, le Géoparc de Percé organise une randonnée de nuit sur les hauteurs du village. Cela promet de bonnes sensations!

À Berthier-sur-Mer, le Musée maritime du Québec propose une «expédition polaire» sur le fleuve Saint-Laurent les 9, 10 et 11 février. Il s’agit d’une marche guidée d’un kilomètre sur l’estran glacé, à marée basse, animation historique comprise. Ce sera assurément bien original de marcher sur le fleuve!

Photo: Guy Savoie, blogue.tourisme-gaspesie.com
Géoparc de Percé. Photo: Guy Savoie, blogue.tourisme-gaspesie.com

En skis de fond

Il reste quelques places pour vivre la formidable aventure sportive et humaine de la Traversée de la Gaspésie en skis de fond (ou en raquettes). Ça se passe du 17 au 24 février prochain au départ de Matane. Les journées sont chargées en kilomètres à parcourir, mais on peut toujours les raccourcir et la sécurité est hors pair. Le circuit transite cette année par la réserve faunique de Matane, le parc national de la Gaspésie et celui de Forillon, avec des déplacements en autobus. Sur les sentiers comme en soirée, la bonne humeur, la musique et les produits du terroir gaspésien sont toujours au menu. 

Au parc national des Monts-Valin, les «fondeurs» seront gâtés avec la réouverture, à la base de la montagne, de son centre de ski de fond. Les pistes varient en longueur (de 2 à 12 km) et en niveau (facile à difficile). Un relais chauffé vous accueille pour le lunch en haut d’une colline. 

Photo: Facebook Parc national des Monts-Valin
Photo: Facebook Parc national des Monts-Valin

En fatbike

La boucle des Chutes-Croches (13,4 km), dans le parc national du Mont-Tremblant, est pour la première fois ouverte aux adeptes du fatbike. La piste longe le lac Monroe sans difficulté majeure, vu le faible dénivelé. 

Photo: Instagram Vélo Mont-Tremblant
Photo: Instagram Vélo Mont-Tremblant

En patins

Dans la série «patinage en forêt», prenez note du site Au cœur du lac des loups. Il s’agit d’un parcours de 3 km entre des résineux enneigés, agrémentés d’oiseaux qui picorent dans les mangeoires à oiseaux.

À l’Érable rouge, à Saint-Valère, c’est plutôt dans une érablière que l’on peut patiner sur de sympathiques boucles glacées totalisant 5 km.

Photo: Facebook Érable Rouge
Photo: Facebook Érable Rouge