Randonnée dans les sentiers du parc national d'envrionnement Sutton. Photo: Facebook Parc national d'environnement Sutton.
Randonnée dans les sentiers du parc national d'envrionnement Sutton. Photo: Facebook Parc national d'environnement Sutton.
5 octobre 2017Auteure : Anne Pélouas

Escapades d’automne au Québec

L’automne est l’une des plus belles saisons pour des escapades permettant de pratiquer toutes sortes d’activités de plein air. Camping ou glamping, vélo ou rando, canot ou kayak… pas de limites à vos élans! 

En vélo-glamping à Sutton

Les Cantons-de-l’Est sont une région vibrante de vie en plein air tout au long de l’année. Sur la route menant à la station de ski Mont Sutton se trouve une jolie forêt, un peu à l’écart. C’est là qu’Huttopia Sutton a installé ses pénates il y a trois ans et continue à se développer. Chalets, tentes prêt-à-camper plus ou moins luxueuses, camping rustique: l’offre d’hébergement est large, permettant à chacun d’y trouver son compte. La salle commune avec un café-bistro est superbement aménagée. Les familles y sont traitées aux petits oignons avec un espace de jeux extérieurs et des activités pour les enfants. Cet été, on a ajouté la location de vélos de montagne et un espace de nettoyage de bicyclettes, bien utile dans une région où le vélo de route est très prisé.

Le site d’Huttopia a ses propres sentiers en forêt, mais il est aussi connecté au nouveau réseau de vélo de montagne de Plein Air Sutton: 20 km développés en partenariat avec la station Mont Sutton. Ouvert en juin, le réseau continue à grossir, avec des sentiers de niveau débutant à expert. Le petit dernier, long de 1,5 km, s’appelle «Flow Trail». Il promet une descente enlevante, mais en douceur aux débutants ou cyclistes de niveau intermédiaire.

On peut partir d’Huttopia Sutton pour rejoindre le réseau, mais le départ officiel (avec paiement du droit d’accès) se trouve au pied de la station Mont Sutton. Sur place, à la boutique Expérience, on loue aussi des vélos de montagne (y compris électriques).

Vélo de montagne dans les sentiers de Plein Air Sutton. Photo: Denis Bouvier, page Facebook Plein Air Sutton
Vélo de montagne dans les sentiers de Plein Air Sutton. Photo: Denis Bouvier, page Facebook Plein Air Sutton

En randonnée, toujours à Sutton

Pour la randonnée, les possibilités sont par ailleurs très variées à Sutton. Autour d’Huttopia, on compte une cinquantaine de kilomètres de sentiers, principalement sur le territoire du Parc d’environnement naturel de Sutton, avec quatre sommets, dont le réputé Round Top, et cinq boucles pour tous niveaux.

À noter: les chalets d’Huttopia sont ouverts à l’année, tandis que les prêts-à-camper (pour deux à cinq personnes) ne sont en location que de mai à octobre. 

Randonnée dans les sentiers du parc national d'envrionnement Sutton. Photo: Facebook Parc national d'environnement Sutton.
Randonnée dans les sentiers du Parc d'environnement naturel de Sutton. Photo: Facebook Parc d'environnement naturel de Sutton.

Quatre sommets pour le prix d’un en Montérégie

Le mont Saint-Hilaire, qui fut la première réserve de la biosphère au Canada, fait partie des Montérégiennes, qui émergent de la vallée du Saint-Laurent, à l’est de Montréal. Née comme ses voisines d’une poussée de roches en fusion, cette montagne constitue l’un des rares vestiges des immenses forêts recouvrant autrefois le sud du Québec. Géré par un OBNL affilié à l’Université McGill, le Centre de la Nature offre 25 km de sentiers pédestres à flanc de montagne. Dieppe, le sommet rocailleux le plus au nord, domine une falaise qu’affectionnent les oiseaux de proie, particulièrement en automne. Comme les autres (Rocky, le Pain de sucre et Burned Hill), il n’est pas bien haut (400 mètres), mais offre de très beaux panoramas vers l’ouest et le fleuve, surtout au temps des couleurs. La forêt est un refuge d’oiseaux migrateurs et le sol renferme un trésor de minéraux rares. 

Une foule de visiteurs au Centre de la nature du Mont Saint-Hilaire! Photo: Facebook Centre nature du Mont Saint-Hilaire.
Une foule de visiteurs au Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire! Photo: Facebook Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire.

À noter: depuis début septembre, cyclistes et piétons peuvent emprunter, tout ou partie, du Sentier d’Oka à Mont-Saint-Hilaire. Celui-ci relie sur 143 km les trois parcs nationaux de la région de Montréal (Oka, Îles-de-Boucherville et Mont-Saint-Bruno) ainsi que le mont Saint-Hilaire. Ce nouveau sentier connecte les réseaux cyclables de la région avec des espaces verts et aquatiques, des attraits récréotouristiques et patrimoniaux, ainsi que des stations de transport en commun. Il est fortement conseillé de s’arrêter en route! 

«Randonner le Québec» (Outaouais)

Que diriez-vous de venir me rejoindre le 14 octobre dans la belle région de Petite-Nation? Je ne suis pas une grande adepte des sorties en groupe élargi mais celle-ci, je ne veux pas la rater. Cela se passe durant l’évènement Duhamel en couleurs, organisé par la municipalité, très active dans le domaine du plein air, et appuyé par Rando Québec (Fédération québécoise de la marche). Au programme et au choix: «La totale», un parcours de 14 km, de niveau avancé bien que sans trop de dénivelé; «Les Zingues», sur 11 km d’un tronçon superbe du Sentier national; «La vieillerie», qui traverse une forêt ancestrale sur 6 km; «Le Julie et des Pins», pour 3,9 km faciles en vallée, avec vue sur le mont Kajakokanak et le lac Gagnon.

À noter: un service de navette est prévu pour les déplacements vers les différents sentiers. En fin de journée, les participants se retrouvent pour un 5 à 7 festif, suivi d’un concert à l’église. Inscriptions sur le site: 10$ pour la rando; 25$ pour toutes les activités.

Photo: Facebook Festival Duhamel en couleurs
Photo: Facebook Festival Duhamel en couleurs

Sur l’eau à Laval

Canot, kayak, planche à pagaie, rabaska, chaloupe ou pédalo? Vous avez jusqu’au 9 octobre pour aller vous promenez sur l’eau dans l’archipel des Mille-Îles, un sanctuaire écologique de renom. Les arbres colorés dominent le paysage aux abords de la rivière et la faune aquatique comme ailée est toujours présente. Je vous suggère le traditionnel circuit du «Septième ciel» en kayak ou en canot (7 km). Celui-ci donne un excellent aperçu de la richesse du Parc de la Rivière-des-Milles-Îles. On peut s’arrêter pour luncher sur la bucolique île aux Fraises, faire le tour de l’île aux Juifs, avec vue sur le grand pont de la route 117, pour ensuite filer vers l’ouest. Passé le pont de l’autoroute 15, on atteint un chapelet d’îles sauvages: Lacroix, Locas, Clermont, Chabot… Dans les marécages, les hérons et les canards sont nombreux. Avis aux ornithologues amateurs!

À noter: la location d’embarcations est offerte sur place jusqu’au 9 octobre.

Laval a ouvert cet été un sentier de 1,3 km «accessible et ami des aînés» au Bois de l’Équerre. Une première à Laval, dans l’un des beaux boisés de la ville, pour les personnes à mobilité réduite et âgées.

Photo: André Chevrier, page Facebook du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles
Photo: André Chevrier, page Facebook du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Inscrivez-vous à l’infolettre