alt="hypotheque"
25 mai 2016Auteur : Dominique Lamy

Sur le radar économique

Des conseils pour mieux négocier votre hypothèque

Hypothèque: conseils pour mieux négocier

Le marché immobilier canadien demeure vigoureux, avec des prix ascendants et une diminution des inscriptions dans certaines régions du pays. Dénicher des modalités hypothécaires avantageuses prend toute son importance. L’acheteur échaudé par les grandes banques canadiennes traditionnelles pourrait opter pour les services d’un courtier hypothécaire. Les banques virtuelles, aussi, peuvent s’avérer une solution alternative. «Les gens se trouvent chanceux que la banque veuille bien leur prêter de l'argent, mais les banques ne vous font pas la charité. Elles ont besoin de vous pour faire de l'argent», rappelle l’une des planificatrices financières citées dans ce texte de La Presse.

Concernant le renouvellement hypothécaire, comment pourriez-vous maximiser l’entente obtenue? Préparez-vous adéquatement, magasinez chez le concurrent et, surtout, comprenez les différentes clauses associées à ce produit financier. Une économie de 20 000$ vous pend peut-être au bout du nez! Et, dans le même ordre d’idées, mieux vaut magasiner l’assurance vie associée au prêt hypothécaire… Parce que non, vous n’êtes pas dans l’obligation d’accepter la proposition de l’institution bancaire prêteuse! 

Alimentation: un répit à venir pour votre portefeuille?

Selon Patricia Baker, analyste à la Banque Scotia, la tendance inflationniste qui prévaut depuis plusieurs mois dans l’industrie de l’alimentation est sur le point de ralentir. Selon les données rapportées par le site Les Affaires, la hausse mensuelle des prix des aliments comptabilisée en avril est inférieure à 3,5 % pour la première fois en quatorze mois au Canada. La concurrence que se livrent les principaux épiciers semble vouloir passer à un autre niveau.

Le 5 avril dernier, une baisse de prix fut confirmée pour plus de 8500 produits dans les magasins IGA. Une bonne nouvelle, certes, qui a néanmoins engendré son lot de frustrations et d’incompréhensions. «Au lieu d’être perçue comme une bonne nouvelle, l’annonce a déclenché un tsunami d’indignation. On a crié au "coup marketing", l’injure suprême!» soulève quant à elle Stéphanie Kennan.

Quoi qu’il en soit, dans ce secteur, toutes les chaînes d'alimentation affirment offrir les meilleurs prix! Et quoi qu’en disent les concurrents, ils devront inévitablement suivre la parade et emboîter le pas à l’initiative lancée par IGA. Celle-ci a sûrement contribué à sensibiliser les consommateurs sur les pratiques marketing des épiciers. Ces derniers cherchent, eux aussi, à maximiser leurs marges bénéficiaires. Verrez-vous la facture de votre panier d’épicerie baisser prochainement? Une histoire à suivre…

CSF: une invitation à la prudence

Choisissez votre conseiller de confiance avec soin! La Chambre de la sécurité financière (CSF) vient de radier de façon permanente Michael John Moore, qui exerçait ses activités à titre de conseiller en sécurité financière, pour avoir notamment volé 400 000 $ à un client, qu’il considérait pourtant comme un ami. «M. Moore a plaidé coupable de s’être approprié au moyen de fausses représentations des sommes totalisant environ 400 000 $ que lui avait confiées son client à des fins d’investissement (1 chef). Il s’est placé en situation de conflit d’intérêts en empruntant des sommes totalisant environ 21 300 $ à son client et en faisant défaut de les lui remettre (4 chefs)», détaille notamment la décision de la CSF. Le début de l’histoire, ici. Avec des «amis» comme ça, pas besoin d'ennemis...

Insolite: un châtiment pour avoir trop dépensé!

Photo: Facebook Pavlok
Photo: Facebook Pavlok

Pas toujours facile d’éviter les achats effectués sur un coup de tête, ou de respecter le budget mensuel établi. Si certains font preuve d’une discipline de fer, d’autres doivent se tourner vers des moyens plus… musclés! La firme britannique Intelligent Environments présente l’un de ceux-ci. Cette dernière tente de commercialiser le bracelet Pavlok, connecté à un compte bancaire, et dont la principale fonctionnalité est l’envoi d’un choc électrique de 255 volts au poignet du porteur… qui se montre trop dépensier! Les fonds disponibles plongent sous une limite établie? Une décharge survient pour vous ramener dans le droit chemin! Bien évidemment, les avis divergent sur l’efficacité de cette méthode.


Inscrivez-vous à l’infolettre