alt="route-vins-vallee-okanagan"
13 mars 2016Auteure : Marie-Julie Gagnon

Sur la route des vins de la vallée de l’Okanagan

La première chose qu’on remarque, c’est cette statue de bouteille versant du vin dans une flûte. Autour, les fleurs ajoutent des touches de jaune et d’oranger au bleu vif du lac Okanagan qui sert de toile de fond. Je me trouve à Summerhill Pyramid Winery, l’établissement viticole le plus visité de Colombie-Britannique. Quelques pas plus loin, la splendide terrasse du Sunset Bistro accueille des groupes des quatre coins du monde pendant l’été.

alt="summerhill-pyramid-winery"
La fameuse statue. Photo: Marie-Julie Gagnon

Je pénètre dans la boutique. Au-dessus d’une étagère, le mot «biodynamic» affiche les couleurs de l’entreprise. Ici, tout est 100% bio. Mais ce qui pique surtout la curiosité des visiteurs est la fameuse pyramide dans lequel le vin est vieilli. Selon le fondateur du vignoble, Stephen Cipes, la géométrie parfaite de cette pyramide inspirée de celles d’Égypte rehausse le goût du vin. La pyramide serait en fait la forme qui influence le plus les liquides. Qu’on y croie où non, des tests à l’aveugle réalisés au fil des ans ont démontré que 90% des gens préfèrent les vins qui y ont été entreposés.

J’ai presque peur d’y entrer tant j’ai entendu d’histoires à son sujet. «On sent vraiment une énergie particulière», raconte-t-on. Pour ma part, les frissons que je ressens sont surtout liés à la température ambiante. J’admets toutefois que l’endroit prête au recueillement. L’atmosphère apaisante y est sûrement pour beaucoup…

alt="summerhill-pyramid-winery"
La mystique pyramide. Photo: Marie-Julie Gagnon

Est-ce à cause de mon passage dans ce lieu insolite que je suis si charmée par les vins goûtés ensuite? Mystère. J’aurais pu acheter des caisses de «OM» (Organic Meritage) et de Riesling sur-le-champ. Je m’offre plutôt une bouteille de Cipes Ariel 1998, après avoir eu l’impression que mes papilles «vivaient» le vin venu les titiller. Une intensité rarement ressentie auparavant (sauf peut-être en Champagne). Que ça ait à voir ou non avec la pyramide, ce mousseux-là, ce jour-là, me paraît divin.

Des vignobles et de bonnes tables

Jadis surtout connue pour ses fruits, la vallée de l’Okanagan attire de plus en plus d’aficionados du vin. Si le mot a commencé à circuler dans les années 1980, c’est surtout depuis une dizaine d’années que les vignobles se sont multipliés.

Zone de production de vin la plus ancienne de la Colombie-Britannique, la région de Thompson Okanagan compte environ 120 caves. On y trouve de tout: des grands domaines aux petites exploitations familiales. Plusieurs vignobles se visitent facilement à vélo, avec ou sans guide. Certaines entreprises mettent de l’avant des expéditions plus sportives, comme Monashee Adventure, qui propose des randonnées à vélo et à pied l’été, en raquettes ou en motoneige l’hiver. La vallée de l’Okanagan est aussi un fabuleux terrain de jeux pour les mordus de plein air!

«La vallée de l'Okanagan est sans conteste l'une des plus belles régions viticoles au monde! croit la sommelière et chroniqueuse à La Presse Véronique Rivest. Les paysages y sont époustouflants, les vins, délicieux et la gastronomie regorge de produits locaux. La variation du climat est surprenante, et plutôt unique pour une aussi petite région. »

La région que certains surnomment «Napa du nord» est idéale pour cultiver une intéressante variété de cépages. «Le climat plus frais du Nord favorise la culture de pinot, de sauvignon et de riesling, écrit Karyne Duplessis-Piché journaliste spécialisée en vin. Dans le Sud, la chaleur intense est parfaite pour la croissance des raisins de cabernet-sauvignon, de merlot et de syrah.»

De Tantalus à Mission Hill

Ici, le respect de l’environnement est au cœur des préoccupations. Je le constate notamment au vignoble Tantalus, qui a sans doute l’une des plus belles boutiques de la région, avec vue imprenable sur les vignes et œuvres d’art aux murs. La directrice générale, Jane Hatch, me fait faire le tour du propriétaire. J’apprends que je me trouve dans le premier domaine viticole à être certifié LEED en Colombie-Britannique.

alt="jane=vignoble-tantalus"
Jane Hatch, directrice générale du vignoble Tantalus. Photo: Marie-Julie Gagnon

Cultivée depuis 1927, la terre appartient à Tantalus depuis une dizaine d’années. Même si le travail effectué depuis l’achat est fait de manière aussi naturelle que possible et avec un souci constant de développement durable, il faudra encore quelques années avant de pouvoir obtenir une certification biologique. «C’est comme si vous aviez mangé du Kraft Diner toute votre vie et que vous deveniez végétalien», lance Jane Hatch. L’humour de la directrice reflète bien l’attitude décontractée qui prime dans la région. Ici, le snobisme n’a pas sa place. On ne cherche pas à «faire comme» ; on tente plutôt de développer l’industrie avec rigueur et passion tout en restant soi-même. D’ailleurs, le surnom «Napa du Nord» a semblé agacer tous les artisans de l’industrie à qui je l’ai mentionné.

alt="vignoble-tantalus"
Du bon vin dans un beau décor au vignoble Tantalus. Photo: Marie-Julie Gagnon

Chez Tantalus, on se concentre sur trois cépages: le riesling, le chardonnay et le pinot noir. Me trouvant sur les lieux en pleine période de vendange, je hume et goûte sans retenue. Je ne suis pas la seule à avoir le sourire accroché au visage: chaque employé croisé semble être parfaitement heureux dans ce décor de rêve.

Au vignoble Quails’ Gate, l’un des premiers à s’être installé sur le versant sud du mont Boucherie en 1956, je profite du soleil automnal pour manger tranquillement sur la terrasse du Old Vines restaurant. Comme partout dans la province, l’accent est mis sur les produits locaux. J’opte pour une bouillabaisse accompagnée d’un rosé.

alt="bouillabase-okanagan"
La bouillabaisse du Old Vines Restaurant. Miam! Photo: Marie-Julie Gagnon

Avant le repas, j’ai pu déguster différents produits en scrutant l’horizon. «Je suis retraité», m’a alors confié l’employé qui versait le précieux liquide dans nos coupes. Ayant envie d’une nouvelle occupation, il s’est fait embaucher par l’entreprise. Lui aussi semble plutôt satisfait de son sort. Comment ne pas l’être devant un tableau aussi parfait? Je pourrais moi aussi couler des jours paisibles ici, le regard perdu dans les vignes et le lac…

Quitter la région sans s’arrêter à Mission Hill? Inconcevable. Difficile de ne pas être soufflé par la beauté du site, acquis par Anthony von Mandl, alors importateur de vin, en 1981. Quatre ans après avoir démarré son projet, celui que plusieurs qualifient de visionnaire a vu son chardonnay remporter la première place à l’International Wine and Spirit Competition (IWSC) de Londres. Aujourd’hui, Mission Hill est l’un des vignobles les plus visités.

alt="mission-hill-okanagan"
Dégustation au vignoble Mission Hill. Photo: Marie-Julie Gagnon

L’art est partout, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Des sculptures s’intègrent parfaitement au paysage. L’été, des concerts sont présentés dans ce cadre idyllique, en plein air. Une tapisserie de Chagall nous accueille dans une salle de réception, où se trouve aussi un piano à queue offert par David Foster et signé par une soixantaine d’artistes. Le magazine Travel + Leisure a récemment classé le restaurant Terrace parmi les meilleurs restaurants de vignobles au monde. Je n’aurai le temps de déguster que quelques bouchées, mais je n’ai pas de mal à le croire.

Quelques jours plus tard, en survolant la région de Penticton en hélicoptère, je me dis que viendra bien un jour où ce coin de pays sera pris d’assaut par les foules (c’est déjà le cas dans certains vignobles en été, remarquez). En attendant, je me fais la promesse de revenir le plus tôt possible. Il me reste bien une bonne centaine de vignobles à découvrir!

En vrac :

  • La vallée de l’Okanagan est séparée en cinq régions: Thompson, Kamloops, Vernon, Kelowna et Penticton.
  • Dans l’ensemble de la Colombie-Britannique, les régions viticoles sont divisées ainsi: Okanagan Valley, Similkameen Valley, Fraser Valley, Vancouver Island et Gulf Islands
  • En Colombie-Britannique, on produit 49% de rouge et 51% de blanc.
  • À Kelowna, cinq vignobles ont des restaurants: Quails’ Gate Winery (Old Vines Restaurant), Summerhill Pyramid Winery(Sunset Organic Bistro), Mission Hill Family Estate (Terrace Restaurant), Gray Monk Estate Winery (Grapevine Restaurant) et Ex Nihilo Vineyards (Chaos Pizza Bistro).
  • Les 10 cépages de blanc les plus plantés en Colombie-Britannique (selon le nombre d’acres): pinot gris, chardonnay, gewürztraminer, riesling, sauvignon blanc, pinot blanc, viognier, ortega, hrenfelser et blattner whites.
  • Les 10 cépages de rouge les plus plantés: merlot, pinot noir, cabernet sauvignon, cabernet franc, syrah (shiraz), gamay noir, marechal foch, malbec, petit verdot et zweigelt.
  • Le vignoble NK'MIP est le premier domaine d'Amérique du Nord géré par des autochtones.
  • Depuis l’été 2015, Alpine Helicopters propose de survoler le mont Boucherie, un volcan éteint, et le lac Okanagan, puis de s’arrêter à Summerhill Pyramid Winery le temps de visiter l’établissement le plus populaire de Colombie-Britannique. Des dégustations privées et un lunch de trois services (avec accord mets-vin) sont aussi offerts. Prix de l’expérience: 399$. D’autres compagnies offrent des forfaits incluant une ou plusieurs visites de vignobles, comme Valhalla Helicopters.
  • Un premier vignoble opéré par des Chinois est maintenant en opération: Grizzli Winery, à Kelowna.
  • Red Rooster Winery a mis sur pied le populaire programme «Adopt-a-Row», qui permet à des particuliers de s’occuper de leur propre rangée de vignes au printemps et à l’automne. Le coût d’adhésion est de 325$ et les membres reçoivent une caisse de vin, dont deux bouteilles du Malbec concocté avec le fruit de leur labeur.

La réalisation de ce reportage a été possible grâce à Tourism Kelowna et Destination Canada. Merci! Merci aussi à HNZ Topflight, grâce à qui j’ai pu survoler la région de Penticton en hélicoptère, ainsi qu’au Delta Grand Okanagan Resort et au Penticton Lakeside Resort!


Pour en savoir plus

À la découverte des vignobles canadiens

Véronique Rivest

24 mars 2015

La Presse

10 nouveautés au Canada

Marie-Julie Gagnon

16 octobre 2015

Avenues

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!