Photo: Flickr, Pug Girl
Photo: Flickr, Pug Girl
9 août 2017Auteure : Marie-Julie Gagnon

Champagne!

Son seul nom suffit à faire sourire. Le champagne, c’est la joie, la célébration et l’opulence. La Champagne? Une région chargée d’histoire où le vin devient prétexte à la découverte.

Ce sont les Romains qui ont introduit la vigne dans les parages. De l’Antiquité au XVIe siècle, les Champenois produisent surtout des vins tranquilles rouges, puis gris. Le vin effervescent fait son apparition au XVIIe siècle. Son inventeur? Dom Pérignon. Du moins… selon la version la plus souvent entendue. Certains affirment qu’il est absolument impossible que le moine ait pu le créer puisqu’une bouteille solide et un bouchon résistant sont nécessaires pour obtenir un vin mousseux. «Dom Pérignon est mort en 1715, et l’autorisation royale de mettre en bouteille du vin en Champagne ne fut accordée qu’en 1728», rapporte Le Figaro. D’autres versions attribuent la découverte du vin pétillant… aux Anglais!

Aujourd’hui, le champagne est une appellation contrôlée et environ 300 millions de bouteilles sont produites annuellement. L’abbaye d’Hautvillers, où vécut dom Pérignon pendant une quarantaine d’années, appartient au groupe LVMH et n’est pas ouverte au public, sauf en de rares occasions. Malgré tout, ce ne sont pas les lieux intéressants à visiter qui manquent!

Photo: Flickr, Pug Girl
Champagne. Photo: Flickr, Pug Girl

Comme Napoléon

Relais & Châteaux depuis les années 1970, l’hôtel Royal Champagne, à Épernay, propose un véritable voyage dans le temps. La vue sur les vignes de Dom Pérignon et de Moët & Chandon donne le ton, ainsi qu’une folle envie de déguster les meilleurs vins de la région. Ça tombe bien: la carte s’étire à l’infini. On trouve même des bulles au petit déjeuner!

Mais avant de s’enivrer, il faut absolument en savoir plus sur ce lieu exceptionnel. «Tous les grands personnages sont passés ici, raconte Benoît Ruste, maître d’hôtel, de Napoléon à la reine d’Angleterre. C’est un lieu stratégique sur la montagne. On est un ancien relais de poste. Napoléon venait changer ses chevaux ici et boire un cognac devant la cheminée. C’est un lieu qui, au fil des années, des siècles, a été dédié à la gastronomie à la bonne table, et a évolué au fil des années.» Je ne sais pas pour Napoléon, mais moi, je peux confirmer m’y être régalée!

Vue du Royal Champagne. Photo: Facebook Royal Champagne
Vue du Royal Champagne. Photo: Facebook Royal Champagne

Fines bulles

Bien sûr, on voudra s’arrêter dans les grandes maisons comme Roederer et Taittinger, mais aussi découvrir des vignerons moins connus.

Coup de cœur de l’auteure de ces lignes: Champagne Larmandier Bernier, à Vertus, dans la Côte des Blancs, l’une des régions historiques de la Champagne. «C’est la région du chardonnay», précise Pierre Larmandier. Pas étonnant que la maison produise 85% de chardonnay et 15% de pinot noir! 

Véritables passionnés, Pierre et Sophie Larmandier misent sur la culture intelligente de la vigne. Le respect du terroir leur apparaissant primordial, le couple pratique une viticulture naturelle. «Nous essayons de faire des champagnes qui reflètent leur village d’origine, explique M. Larmandier. Pour cela, nous pratiquons l’agriculture biodynamique qui, pour moi, améliore le goût par cette expression authentique. Nous refusons la standardisation du goût. Nous voulons vraiment des champagnes avec des goûts particuliers et une forte expression.»

Photo: Facebook Champagne Larmandier-Bernier
Photo: Facebook Champagne Larmandier-Bernier

Reims, la cité des rois

Inscrite sur la liste de l’UNESCO, la ville de Reims se démarque par son riche patrimoine historique. L’incontournable cathédrale Notre-Dame de Reims a été le lieu du sacre de vingt-cinq rois de France. Sa construction a débuté… en 1211!

Elle a été le témoin de plusieurs chapitres marquants de l’histoire. Incendiée par l’artillerie allemande en 1914, elle fut prise pour cible jusqu’à l’issue de la Première Guerre mondiale.

Heureusement, l’architecte en chef des Monuments historiques, Henri Deneux, est parvenu à la faire renaître. En 1962, la réconciliation franco-allemande a été officialisée sous ses voûtes. Parmi les artistes qui y ont laissé leur trace, mentionnons Marc Chagall.

Bien entendu, à Reims aussi, le champagne est à l’honneur! Plusieurs visites guidées permettent d’ailleurs de découvrir des vignobles de la région. Les amateurs d’architecture auront peut-être pour leur part envie d’opter pour un circuit Art déco ou même de faire une visite nocturne de la ville.

Pour une expérience unique, c’est du côté du Parc Régional de la Montagne de Reims qu’il faut aller. En plein cœur de la forêt se trouve une version chic de la cabane dans les arbres où l’on peut boire des bulles en se balançant dans l’un des fauteuils suspendus, avec, en prime, une vue splendide sur la région.

Conçu afin de privilégier le développement durable, le Perching Bar est muni de panneaux photovoltaïques permettant de prolonger les soirées. On se dit alors que peu importe l’inventeur de ce délice, il mérite amplement qu’on lui lève notre verre! 

Photo: Facebook perchingbar
Photo: Facebook perchingbar

Pratico-pratique

  • Reims se trouve à environ une heure et demie de Paris.
  • Il est possible de faire des stages ou des initiations au champagne au Perching Bar.
  • Reims compte quelques musées, dont le Musée des beaux-arts. Chaque premier dimanche, l’entrée est gratuite.
  • Les mordus de course à pied peuvent prendre part à Run in Reims le 15 septembre.
Santé!
Santé!

Inscrivez-vous à l’infolettre