alt="CarPlay"
20 janvier 2016Auteur : Maxime Johnson

Techno et automobile: quoi surveiller en 2016

Rarement les industries des technologies et de l’automobile ont été aussi proches qu’en ce début d’année, à l’occasion du Consumer Electronic Show (CES) et du Salon de l’auto de Détroit, alors que les principaux fabricants ont dévoilé leurs plans pour 2016. Voici les innovations technologiques à surveiller dans les voitures cette année.

Les voitures électriques pour le grand public arrivent

2016 pourrait marquer un moment décisif dans la jeune histoire de la voiture électrique, avec l’arrivée de la Chevy Bolt EV, une voiture électrique dotée d’une autonomie de plus de 320 kilomètres et d’un prix d’achat d’environ 30 000$ américains, après les rabais gouvernementaux.

La batterie de cette voiture électrique destinée au grand public pourra être rechargée en une nuit avec un chargeur régulier, ou bien il sera possible de «faire le plein» de 145 kilomètres d’autonomie avec un chargeur rapide en 30 minutes. Parmi les autres nouveautés technos du véhicule, notons son rétroviseur, qui est en fait un écran affichant ce que voit une caméra grand-angle placée à l’arrière.

GM bat ainsi Tesla à la ligne d’arrivée. La compagnie d’Elon Musk devrait aussi annoncer une voiture similaire plus tard cette année, la Tesla Model 3, mais cette dernière ne devrait pas voir les routes avant deux bonnes années encore.

De nouvelles façons d’interagir avec son tableau de bord

Plusieurs fabricants de voitures ont profité du CES cette année pour dévoiler de nouvelles façons d’interagir avec les systèmes électroniques de leurs véhicules.

Mercedes a par exemple dévoilé sa nouvelle E-Class, avec laquelle on peut tout contrôler à partir du volant, grâce à deux petits pavés tactiles.

La nouveauté la plus spectaculaire a toutefois été proposée par BMW, qui a présenté son concept AirTouch permettant de contrôler l’écran de son système d’infodivertissement à l’aide de gestes dans les airs. Une méthode qui permet de garder les yeux sur la route, mais surtout de contrôler un écran qui pourrait éventuellement s’éloigner du conducteur, à mesure que les voitures autonomes arriveront sur le marché.

CarPlay et Android Auto s’imposent

Les plateformes automobiles d’Apple (CarPlay) et de Google (Android Auto) devraient gagner en popularité cette année, alors que la plupart des fabricants proposeront des voitures équipées de ces systèmes, même ceux qui manquaient jusqu’ici à l’appel.

Avec CarPlay et Android Auto, il suffit de brancher un iPhone ou un téléphone Android pour remplacer le système d’infodivertissement par une interface modifiée de son téléphone. Il est ainsi possible d’accéder à des applications comme Google Maps sur Android, ou encore d’interagir avec Siri sur iOS. Dans tous les cas, l’interface du téléphone ne fait que masquer temporairement celle de la voiture, il n’est donc pas nécessaire d’être équipé d’un appareil mobile pour écouter sa musique dans son véhicule.

Il s’agit d’une excellente nouvelle, comme le rapporte le chroniqueur techno de longue date Walt Mossberg, pour qui «le plus grand avantage de CarPlay et d’Android Auto est qu’on les connaît déjà».

Plus d’une centaine de modèles de voitures seront équipés de CarPlay en 2016, selon Apple. La plupart devraient aussi supporter Android Auto.

Les voitures autonomes font du bruit

Les voitures autonomes, capables de se conduire toutes seules, continueront de faire parler d’elles en 2016.

Plusieurs compagnies ont annoncé au CES des investissements majeurs dans le domaine, et Ford a annoncé avoir débuté ses essais routiers dans la neige.

Même s’il ne sera pas possible de roupiller pendant un trajet Québec-Montréal en 2016, quelques éléments d’autonomie devraient voir le jour dans de plus en plus de véhicules cette année, comme le stationnement autonome.


Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!