alt="projet-jacquard"
14 mars 2017Auteur : Maxime Johnson

Projet Jacquard: une veste connectée pour Levi’s et Google

Contrôler son téléphone intelligent en effectuant des gestes sur la manche de sa veste de jeans. Voilà ce que permettra bientôt de faire le projet Jacquard. Cette collaboration entre Levi’s et Google fait beaucoup de bruit dans la presse techno. Tour d’horizon.

Qu’est-ce que le projet Jacquard?

Jacquard, un projet dévoilé il y a deux ans, est un blouson de la gamme Navetteur de Levi’s, dont une partie de la manche a été tissée avec des fils conducteurs. Un prototype de ce projet a été présenté au cours des derniers jours au festival américain South by Southwest (SXSW).

Les fils conducteurs ont été placés dans la manche gauche du blouson. En faisant des gestes simples, comme un glissement du doigt, il est possible de répondre à un appel ou de changer une chanson. Tous les gestes peuvent être personnalisés afin d’effectuer les fonctionnalités de son choix. Pour l’instant, celles-ci sont surtout en lien avec l’écoute de musique et la navigation sur Google Maps. D’autres applications pourraient éventuellement être intégrées au prototype.

Le blouson est relié à votre téléphone intelligent à l’aide d’un adaptateur qui se place à même la manche. Ce dernier sert alors en plus de podomètre spécialisé pour le vélo.

Le blouson Navetteur de Levi’s sera vendu prochainement pour 350$ US. Ce n’est qu’un début pour cette technologie mêlant textile et connectivité. En effet, Google prévoit s’en servir avec d’autres types de vêtements connectés par la suite.

Détail intéressant: les ingénieurs de Google voulaient au départ intégrer un véritable écran à la veste. Cette idée aurait été refusé par Levi’s, qui a affirmé – avec justesse - que des lumières sur un manteau n’étaient tout simplement pas cool.

 

Des premiers échos positifs

Plusieurs médias ont eu l’occasion d’essayer la veste au cours des derniers jours. Les premiers échos sont des plus positifs.

Nick Statt, du site spécialisé The Verge, a notamment affirmé que le projet Jacquard avait «restauré sa foi en les technologies qui se portent». En vélo, la veste de Google et Levi’s serait plus efficace que de sortir son téléphone, ce qui n’est généralement pas le cas avec les autres technologies qui se portent, comme les montres connectées. Pour ce dernier, la veste de jeans de Levi’s accomplit surtout ses fonctionnalités technos sans affecter ses rôles primaires: nous tenir au chaud et avoir fière allure.

Le site Engadget affirme de son côté que la veste a «des tonnes de possibilités». On souligne sa solidité, puisqu’elle peut être mise à la laveuse, à condition de retirer son adaptateur Bluetooth au préalable. Plus impressionnant encore, le tissu avec les fils connectés résisterait à une étape de production de la veste consistant à brûler rapidement le denim à l’aide d’une flamme.

Ars Technica a aussi été impressionné par le prototype. On rappelle toutefois que les journalistes ont uniquement eu l’occasion d’essayer la veste dans un environnement contrôlé. On mentionne qu’il faudrait passer plus de temps avec cette dernière pour mettre à l’essai des choses comme la qualité de la connexion lorsque l’utilisateur est en mouvement et l’autonomie de l’adaptateur Bluetooth.

alt="projet-jacquard"

Un autre projet ATAP

Le projet Jacquard a été développé chez Google par le groupe Advanced Technology and Projects (ATAP). Cette division du géant de l’internet fonctionne comme un incubateur technologique, où les ingénieurs peuvent collaborer en petites équipes à des projets originaux pendant quelques années.

Si les projets ATAP connaissent du succès, ceux-ci peuvent ensuite devenir une équipe de Google à part entière. Parmi les projets ayant «gradué», notons la plateforme de réalité augmentée Tango.

D’autres projets sont toutefois annulés après un certain temps. Ce fut récemment le cas du projet Ara. Ce téléphone modulaire devait permettre de changer et d’améliorer facilement chaque pièce de son téléphone.

Reste maintenant à voir si la veste de Levi’s connaîtra suffisamment de succès pour faire de Jacquard une division à part entière de Google... ou si son échec entraînera au contraire la fin du projet.


Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!