Photo: Crew, Unsplash
Photo: Crew, Unsplash
14 novembre 2017Auteure : Julie Chaumont

Prix d’excellence en architecture 2017: des gagnants inspirants

L’Ordre des architectes du Québec a remis le 8 novembre dernier ses prix d’excellence en architecture. La liste des gagnants permet de faire des découvertes inspirantes. Voici quelques réalisations qui ont retenu notre attention.

Depuis 1978, les Prix d’excellence en architecture visent à reconnaître et à mettre en valeur les réalisations architecturales exemplaires des architectes québécois.

Cette année, c’est l’architecte française Isabel Hérault qui présidait le jury auquel quatre autres figures siégeaient. Parmi les 148 candidatures reçues, 14 prix ont été remis, dont le prix d’excellence et le prix du public.

Grand prix d’excellence: Maison de la littérature, Québec

«Conçu, réalisé et aménagé avec beaucoup de justesse et de compétence, ce projet d’exception affirme par son architecture que le patrimoine religieux peut être non seulement être réutilisé et rendu accessible à tous, mais surtout, actualisé sans le dénaturer.» Le jury a été conquis par la Maison de la littérature, un projet de Chevalier Morales Architectes.

Photo: Facebook Maison de la littérature
Photo: Facebook Maison de la littérature

Il va sans dire que les travaux effectués au temple Wesley, construit en 1848, sont impressionnants. Le mariage entre le passé et le moderne est parfaitement réussi. On aime la luminosité des lieux, où l’omniprésence du blanc évoque la pureté. La Maison de la littérature fait d’ailleurs fureur sur Instagram, où les photos des lieux sont nombreuses et majestueuses.

Photo: capture d'écran Instagram
Photo: capture d'écran Instagram

La Maison de la littérature a également remporté un prix d’excellence en architecture dans la catégorie Bâtiments culturels.

Prix du public: Maison des étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS), Montréal

Réalisée par Menkès Shooner Dagenais Letourneux Architectes, la Maison des étudiants de l’ÉTS est située dans Griffintown, à Montréal. Érigée sur le site d’un ancien entrepôt de glace, elle a été «façonnée comme une forme cristalline à la fois légère, ouverte et aérée». La structure du bâtiment de 130 000 pieds carrés répartis sur cinq étages fait donc écho à l’image de la glace fissurée. On aime l’omniprésence de fenêtres, les plafonds de lattes de merisier et les niches rembourrées surdimensionnées intégrées aux murs.

Photo : Stéphane Brugger, v2com
Photo : Stéphane Brugger, v2com

Aménagement intérieur: Crew Collective et Café

Qualifié de plus beau café à Montréal, le Crew Collective et Café est situé dans l’ancienne succursale de la Banque Royale, dans le Vieux-Montréal. L’espace a été complètement repensé par l’architecte Henri Cleinge afin de pouvoir y loger des espaces de bureaux et un café. Le charme de cet édifice construit entre 1926 et 1928 par la firme new-yorkaise York & Sawye a été préservé. Plafonds de 50 pieds ornés de peintures, luminaires en laiton, plancher de marbre… l’endroit est époustouflant de beauté.

Photo: Facebook Crew Collective & Café
Photo: Facebook Crew Collective & Café

«D’une part, le défi était de réussir à créer un projet contemporain reflétant notre identité de conception sans faire de compromis. D’autre part, il fallait établir un respect et une unicité afin de créer un dialogue avec les somptueux éléments et les intentions architecturales qui datent d’une autre époque», peut-on lire sur le site de l’Ordre des architectes du Québec. On peut dire que le défi a été relevé haut la main!

Photo: Crew, Unsplash
Photo: Crew, Unsplash

Bâtiment résidentiel de type unifamilial: La grande passerelle

Réalisée par l’Atelier Pierre Thibault, cette résidence familiale est située au bord du lac des Piles, à Shawinigan. Elle est composée de deux volumes de bois reliés par une grande passerelle (bonjour, courses dans le corridor!).

Photo: Maxime Brouillet
Photo: Maxime Brouillet

À l’intérieur, le bois et le béton sont un écho à la nature. Cette nature, on peut d’ailleurs l’admirer dans toutes les pièces grâce aux grandes fenêtres. Ces dernières permettent également une vue sur le lac paisible. Qui n’aimerait pas prendre son café dans cette cuisine?

Photo: Maxime Brouillet
Photo: Maxime Brouillet

Mention bâtiment écologique: Refuge à Saint-Calixte

La mission donnée à Laroche Architecte: concevoir un refuge lumineux et performant sur le plan énergétique. Le terrain, avec sa pente de 30 degrés orientée plein sud, était parfait pour accueillir une résidence s’appuyant sur les principes du solaire passif. Ainsi, tous les espaces de ce refuge en bois massif ont été pensés en fonction des vues et des accès à la lumière.

Photo: oaq.com
Photo: oaq.com

Cet espace de 1225 pieds carrés offre 14 places à coucher. Tout a été pensé pour être fonctionnel et modulable. Au sol, des planchers radiants permettent une masse thermique accrue pour confort, stabilité et efficacité énergétique. Sur la toiture, des panneaux solaires pour une autonomie énergétique. À cela s’ajoutent une terrasse sud protégée des vents d’hiver et une pièce moustiquaire suspendue côté ouest, protégée de la pluie et des moustiques. N’oublions pas le potager et le spa nordique. Coup de cœur assuré!

Photo: oaq.com
Photo: oaq.com

Pour consulter la liste complète des gagnants, c’est par ici: oaq.com.


Pour en savoir plus

Gros plan sur la bibliothèque du XXIe siècle

Emilie Laperrière

29 juin 2016

Avenues.ca

Réinventer l'école

Emilie Laperrière

3 avril 2017

Avenues.ca

Inscrivez-vous à l’infolettre