Le spacieux habitacle permettrait de passer du temps en famille.
Le spacieux habitacle permettrait de passer du temps en famille.
11 septembre 2018Auteur : Maxime Johnson

Voitures autonomes: des habitacles surprenants!

Dormir, jouer, se divertir, travailler: voilà quelques-unes des choses qu’il sera possible de faire dans les voitures autonomes du futur, lorsque la technologie sera assez avancée pour nous transporter d’un point A à un point B sans avoir besoin de notre attention. En attendant l’arrivée de ces véhicules, les grands fabricants s’affairent déjà à imaginer de quoi pourraient avoir l’air leurs habitacles. Voici quelques-uns des concepts futuristes les plus intéressants.

Volvo s’inspire des cabines de première classe

Le fabricant suédois Volvo a dévoilé la semaine dernière son premier concept de voiture autonome de niveau 5, le niveau où les voitures n’ont jamais besoin de conducteur et où elles peuvent même être livrées sans volant.

La Volvo 360C est une petite voiture électrique pouvant être livrée dans différentes configurations, que ce soit pour dormir, travailler ou se détendre.

Tenir une réunion entre Montréal et Toronto? Ça serait possible avec la Volvo
Tenir une réunion entre Montréal et Québec? Ça serait possible avec la Volvo 360C.

La configuration qui retient le plus l’attention est dotée d’un lit pouvant aussi être transformé en siège au besoin, avec une table amovible. Sur le côté, le fabricant imagine un petit réfrigérateur qui pourrait contenir un repas, tandis que le reste de l’espace serait occupé par les bagages du passager.

La 360C pourrait alors remplacer l’avion pour les courtes et moyennes distances. Un travailleur montréalais qui doit travailler à Toronto le lendemain matin pourrait ainsi rouler de nuit et dormir dans la 360C, plutôt que de perdre quatre heures de sa journée en différents temps de déplacement et d’attente.

Dormir dans sa voiture lors d'un voyage entre Montréal et Toronto? Pourquoi pas!
Dormir dans sa voiture lors d'un voyage entre Montréal et Toronto? Pourquoi pas!

Dans la vision de Volvo, la 360C serait une voiture offerte par abonnement, qu’on réserverait au besoin par le biais d'une application (elle est autonome après tout), et d’autres configurations pourraient être imaginées selon les usages. Une voiture avec une table pouvant accueillir quatre personnes pourrait, par exemple, servir de bureau sur la route pour ceux qui doivent tenir une réunion productive entre Montréal et Québec.

Une fourgonnette autonome pour Volkswagen

Pour Volkswagen, le futur (même si les premières voitures partiellement autonomes roulent déjà sur les routes, il faudra encore attendre plusieurs années avant l’arrivée de ces modèles sans volant plus avancés) est plutôt familial.

Une fourgonnette qui a des allures de visage humain, plutôt sympathique.
Volkswagen propose une fourgonnette qui a des allures de visage humain.

La Volkswagen Sedric, dévoilée au salon de l’auto de Genève l’année dernière, pourrait être achetée par les familles ou louée à l’usage avec une application mobile, et son habitacle spacieux permettrait de passer du temps de qualité en famille.

Le spacieux habitacle permettrait de passer du temps en famille.
Le spacieux habitacle de la Volkswagen Sedric permettrait de passer du temps en famille.

Notons que l’avant du véhicule a été imaginé pour ressembler à un visage, dans le but de le rendre plus sympathique pour les passants.

BMW n’abandonne pas le volant

BMW a dévoilé quelques concepts d’habitacles futuristes au cours des dernières années, réalisés notamment dans le cadre de son étude BMW i Inside Future. Le véhicule lui-même est plus abstrait, mais certaines tendances demeurent constantes d’un concept à l’autre, notamment la présence d’un volant.

Contrairement aux autres fabricants, BMW n'abandonne pas le volant de la voiture.
Contrairement aux autres fabricants, BMW n'abandonne pas le volant de la voiture.

Pour BMW, la conduite est un aspect intrinsèque de l’automobile (et une des raisons pour lesquelles les acheteurs choisissent la marque). Ses voitures du futur offriront donc des espaces de type salon à l’arrière, avec de grands écrans et des sièges confortables, mais l’avant sera conçu pour conduire.

Dans son exercice BMW VISION NEXT 100, l’entreprise imagine aussi que la voiture pourrait offrir deux modes de conduite: la conduite «facile», c’est-à-dire autonome, et la conduite «boost», où le conducteur est en plein contrôle. La position du banc du conducteur et ce qui est affiché sur les différents écrans autour de lui s’adapteraient au mode choisi.

Deux types de conduite seraient possibles avec la BMW
Deux modes de conduite seraient possibles avec la BMW VISION NEXT 100.

Mercedes-Benz s’attaque à la congestion urbaine

Le concept Vision Urbanetic dévoilé lundi par Mercedes-Benz n’est pas le plus joli, mais il est le seul à s’attaquer à la congestion urbaine.

L’Urbanetic est en effet une plateforme électrique et autonome à laquelle différents habitacles peuvent être greffés selon les besoins, en quelques minutes seulement. Alors que les autres fabricants ont surtout mis de l’avant le confort des passagers, Mercedes-Benz imagine pour sa part un véhicule capable de transporter jusqu’à 12 personnes, afin de réduire la masse automobile sur les routes lorsque nécessaire.

Le concept Vision Urbanetic de Mercedes-Benz n’est pas le plus joli, mais il est le seul à s’attaquer à la congestion urbaine.
Le concept Vision Urbanetic de Mercedes-Benz n’est pas le plus joli, mais il est le seul à s’attaquer à la congestion urbaine.

Un habitacle pour le transport de marchandises pourrait aussi être installé et permettrait de transporter jusqu’à 353 pieds cubes de marchandises.

Une bonne idée. Espérons maintenant que le fabricant raffinera le design de son véhicule d’ici à ce que la technologie soit prête!

 

 

 


Inscrivez-vous à l’infolettre