Photo: Maxime Johnson
24 mai 2016Auteur : Maxime Johnson

La conférence Google I/O en 10 photos

Google est connu pour son campus excentrique, avec ses cafétérias légendaires et ses nombreux services aux employés. Comme on pouvait s’en douter, une conférence de trois jours à quelques pas de là n’a rien à voir avec les conventions habituelles dans les centres de congrès mornes. Voici la conférence Google I/O 2016 en 10 photos.

Conférence ou festival?

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

La présentation d’ouverture de la conférence Google I/O avait lieu cette année au Shoreline Amphitheater de Mountain View, en Californie. Même si les sujets abordés étaient sérieux, les 7000 personnes entassées dans cet amphithéâtre extérieur conféraient beaucoup plus à l’événement des airs de festival de musique que de conférence pour développeurs.

Project Loon

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Google I/O 2016 était l’occasion pour plusieurs de voir en personne certains projets de Google pour la première fois, comme Project Loon, une série de ballons conçus pour naviguer à la frontière de l’espace et permettant notamment de reconnecter à Internet des gens en zone sinistrée après un désastre grave.

Android Experiments

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Pour chaque projet majeur, comme Project Loon, il y a aussi une panoplie de petites expériences qui ne verront probablement jamais le jour, comme celle-ci, qui permet à un robot minimaliste de dessiner un portrait à partir d’une photo prise sur un téléphone intelligent.

Voitures autonomes

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Alors que la conférence annuelle Google I/O se déroule normalement à San Francisco, l’édition 2016 de l’événement se déroulait à Mountain View dans la Silicon Valley, un endroit qui accepte les voitures autonomes et où il est impossible de marcher plus de 10 minutes sans croiser une voiture de Google sans conducteur, de ce type.

Party!

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Une conférence Google I/O ne serait pas une conférence Google I/O sans sa soirée annuelle, où les participants décompressent et font connaissance sur le site même de l’événement, mais où certains kiosques ont été remplacés par des camions de cuisine de rue et des bars. Le premier soir de l’événement, les invités étaient conviés à un spectacle, sur la même scène où les cadres de l’entreprise avaient défilé plus tôt dans la matinée.

Des jeux

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

La soirée du Google I/O est aussi l’occasion de présenter différents jeux conçus autour des technologies de Google. Sur la photo ci-dessus, il était ainsi possible de faire une course en vélo stationnaire, le tout en voyant le paysage de Google Street View défiler devant soi. Parmi les autres jeux présentés lors de l’événement, notons Quick Draw, un petit jeu qui demandait aux participants de dessiner des objets, qui devaient être reconnus non pas par les autres joueurs, mais plutôt par l’algorithme de reconnaissance d’images de Google.

De nouveaux produits

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Google I/O est généralement l’occasion pour Google de présenter les produits qui seront lancés pendant les prochains mois. Sur la photo: la version 2.0 du système d’exploitation pour montres intelligentes Android Wear, qui permettra notamment d’écrire directement sur sa montre à l’aide d’un nouveau clavier. Parmi les autres nouveautés cette année, Google a dévoilé ses prochaines lunettes de réalité virtuelle Android Daydream, ainsi que Google Home, un haut-parleur qui permet d’interagir avec son assistant virtuel dans son salon, sans passer par un téléphone ou un ordinateur.

De nouveaux concepts

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Si certains gadgets dévoilés sont des valeurs sûres, d’autres sont plutôt des concepts et des prototypes qui permettent à Google de démontrer ce qu’ils pourraient faire. Dans ce cas-ci, un ingénieur présente une voiture Maserati modifiée, où le système d’infodivertissement a été remplacé par un grand écran de 15 pouces doté d’une résolution 4K, le tout fonctionnant avec Android. Google a en effet adapté son système d’exploitation mobile pour les véhicules, et les fabricants automobiles sont désormais libres de s’en servir. Reste à voir s’ils le feront ou non.

Les Google Bikes

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Le Googleplex est composé de plusieurs édifices, répartis sur un territoire quand même assez élargi. Pour passer rapidement d’un immeuble à l’autre, les employés peuvent prendre l’un des nombreux vélos jaunes, verts, rouges et bleus qui traînent un peu partout sur le campus. Les vélos ne sont pas protégés et sont évidemment gratuits. Après un essai rapide un matin pour battre le trafic, force est d’admettre qu’ils ne sont pas les plus confortables, ni les plus rapides au monde.

Et bien sûr, des conférences

Photo: Maxime Johnson
Photo: Maxime Johnson

Même si l’amusement et les gadgets sont au cœur de l’expérience, les participants au Google I/O sont avant tout là pour les conférences et les ateliers, qui permettent d’en apprendre plus sur les projets de Google, ou encore d’apprendre à travailler et à programmer avec les outils de l’entreprise. Parmi les grandes tendances cette année, notons l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Dans la photo prise ci-dessus, l’artiste en interactions numériques Cyril Diagne présente un outil permettant de naviguer avec son visage dans une collection de 40 000 portraits.


Inscrivez-vous à l’infolettre