La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

5 décembre 2018

Les circuits, bonne ou mauvaise idée?

Certains ne jurent que par les voyages en solo, alors que d’autres préfèrent le cadre rassurant des circuits.

Pourtant, quand il s’agit de voyage, l’idée n’est pas de choisir un camp, mais bien ce qui correspond le mieux à nos besoins et à notre état d’esprit du moment, à notre niveau d’expérience, au temps dont nous disposons et à la destination (sans oublier notre budget, bien sûr). Car on ne voyage pas forcément de la même manière dans l’Ouest canadien que dans une contrée africaine!

Les circuits n’ont souvent rien à voir avec les clichés que nous avons en tête: autocars bondés, horaires militaires, itinéraires convenus… Il faut dire que les choses ont bien évolué au cours des dernières décennies. Les voyages organisés d’aujourd’hui sont bien loin de ceux pilotés par Thomas Cook en 1845! N’empêche, une chose est restée: la simplicité. On choisit généralement ce type de séjour pour ne pas avoir à se préoccuper de la logistique. Qu’y a-t-il de mal à ça?

Tant de compagnies proposent aujourd’hui des voyages de groupes qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Voyages Traditours a élaboré plus de 90 circuits et 50 croisières de groupe. Pour son 40e anniversaire, Groupe Voyages Québec a dévoilé en octobre sa brochure 2019, qui propose 210 forfaits, dont 63 nouveautés. Les routes du monde et Esprit d’Aventure misent pour leur part sur de petits groupes, des circuits thématiques et des voyages sur mesure.

Même pour des escapades de quelques jours, des entreprises offrent des formules beaucoup plus flexibles qu’on l’imagine. C’est le cas de Weekend Express, qui a pignon sur rue à Lévis. Pendant notre séjour au Massachusetts, en 2017, des périodes de temps libres nous étaient allouées et personne n’avait l’obligation de prendre part aux visites guidées (super-intéressantes, à mon avis!).

Photo: Willian Justen de Vasconcellos
Parmi les nombreux circuits proposés : le Pérou. Photo: Willian Justen de Vasconcellos

Pour qui?

Bien qu’on sente encore un certain snobisme dans les cercles de voyageurs dits «aguerris» quand on évoque les circuits organisés, j’ai l’impression que les avantages de la formule et, surtout, la variété de l’offre donnent envie à de plus en plus de gens de tenter l’expérience.

Je ne calcule plus le nombre d’annonces de voyageurs cherchant des compagnons de route que j’ai vu passer dans différents groupes Facebook. C’est en les parcourant que j’ai réalisé à quel point les voyages organisés sont loin d’être out. De nouveaux joueurs, comme Voyage Grand V, qui se définit comme une «agence de souvenirs», ont vu le jour pour répondre aux besoins des millénariaux. Des compagnies bien établies, comme Trafalgar, comptent aussi de nombreux adeptes, toutes générations confondues.

«Les circuits sont une excellente forme de voyage pour les voyageurs en solo, les couples et les familles, croit Wolf Paunic, président de Trafalgar Canada. Surtout si vous n’avez pas le temps de planifier votre voyage (que ce soit à cause de votre travail ou de votre vie de famille au quotidien), n’aimez pas planifier ou ne savez pas où aller si vous n’êtes jamais allé à destination. »

Pour les voyageurs en solo, c’est l’occasion de rencontrer des gens qui partagent les mêmes intérêts. C’est d’ailleurs l’un des aspects que j’ai le plus apprécié de mes expériences avec Terres d’Aventure, spécialisée en randonnée pour tous les niveaux. Voyager de manière indépendante peut être fantastique, mais voyager en petit groupe, avec d’autres francophones, permet de tisser des liens, en plus d’avoir un guide.

Photo: Vaida Tamosauskaite, Unsplash
Les voyages de groupe sont une bonne façon de tisser des liens. Photo: Vaida Tamosauskaite, Unsplash

Au-delà des classiques

«L’idée que vous ne verrez que les attractions touristiques lors des circuits ne pourrait pas être plus éloignée de la vérité!, insiste Wolf Paunic. Par exemple, nos expériences exclusives Trafalgar «Be My Guest» à travers le monde offrent aux voyageurs un accès sans précédent aux expériences locales, du vin à la dégustation d’huile d’olive et de fromage, en passant par l’agriculture et les aliments biologiques. »

Alors, convaincu?