La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

8 janvier 2016

Tendances voyage 2016

En 2015, nous avons vu les «milléniaux» (génération Y et Z) prendre leur place, l’arrivée d’un vol «low cost» entre Montréal et Reykjavik et les vacances multigénérationnelles devenir une tradition pour plusieurs familles. Quelles grandes tendances se dessinent pour l’année qui vient?

 

La préoccupation de la sécurité

Les attentats de Paris ont des répercussions sur le tourisme. Selon Ouest-France, «les professionnels du tourisme d'Ile-de-France estiment que leur activité a baissé de 24% en novembre du fait des attentats». Les craintes devraient toutefois s’atténuer, croit Mia Boumansour, directrice, développement des affaires chez Vision Voyages, entreprise canadienne de gestion des voyages. «À court terme, il y aura un impact sur le tourisme, les voyageurs s’attendront à des mesures de sécurité plus strictes alors que la communauté internationale continue à trouver des solutions pour résoudre la situation. Toutefois, plus l’année 2016 progressera, nous croyons que le niveau d’activité touristique va revenir à la normale.» Espérons qu’aucun évènement malheureux ne viendra assombrir ces prévisions…

Le tourisme collaboratif

Non, vous n’avez pas fini d’entendre parler de «l’uberisation» de ceci ou de cela (en référence à l’application mobile de taxi Uber). Selon etourisme.info, 60% des milléniaux préfèrent consommer des biens/services partagés lors de leur voyage.

L’économie de partage a le vent en poupe. Pourtant, rien de nouveau a priori dans ces systèmes basés sur l’échange. À l’émission Les Éclaireurs d’ICI Radio-Canada Première, le spécialiste en stratégie marketing et e-tourisme Frédéric Gonzalo a récemment rappelé que des programmes similaires existent depuis belle lurette. «La technologie rend aujourd’hui les choses plus facile», dit-il.

En 2015, on pouvait aisément se déplacer entre deux villes grâce à des services comme BlaBlaCar, loger dans un appartement déniché sur Airbnb, trouver un guide local avec Trip4real et même emprunter le matériel dont on a besoin avec Make it Travel (en France). Parions que de nombreuses initiatives similaires verront le jour aussi en 2016!

Encore plus de croisières

alt="croisiere"L’évolution des croisières se fait à un rythme record, selon Tourisme Plus. On prévoit que 24 millions de passagers opteront pour ce type de voyage en 2016. Il y a 10 ans, ils n’étaient que 15 millions!

Plus que jamais, les croisières fluviales ont la cote. «La tendance 2016 sera aux croisières fluviales, croit l’experte de Vision Voyage. Relaxantes et dépaysantes, ces croisières permettent d’explorer des petits cours d’eau. De Ho Chi Min à Siem Reap, la croisière sur le Mékong offre par exemple une expérience mémorable. La croisière se termine à la Angkor Wat, où vous pourrez explorer des ruines antiques.» Les expéditions aux Îles Galapagos, qui permettent d’observer de près la vie marine sans perturber l’écosystème, seront aussi au goût du jour selon elle.

L’émergence des «MOCAS»

Au World Travel Market de Londres, en novembre dernier, Tourism Intelligence International a révélé que le marché des hommes de 50 ans et plus – les MOCAS, men of a certain age - prêts à dépenser beaucoup en gadgets et expériences diverses pour tromper l’ennui, est composé de 1,6 milliard d’individus. En comparaison, la population chinoise en compte 1,3… Ça veut dire beaucoup de monde! Même s’ils sont moins nombreux que les femmes (47%), les MOCAS font des vagues et explorent des zones auxquelles ne se sont jamais intéressé les générations précédentes, notamment au monde des spas et du bien-être.

Voyages thématiques

Rien de neuf sous le soleil: la recherche d’expériences hors du commun continuera d’être au cœur des choix de plusieurs voyageurs. «Nous constatons également une tendance des voyages à thèmes autour des événements sportifs ou culturels comme des carnavals, des Grand Prix de Formule 1, ou le British Open, observe Mme Boumansour. Les voyages sont conçus pour créer une expérience autour de l’événement, avec un itinéraire ou des activités qui reflètent l’événement lui-même. Dans le cas du British Open par exemple, on propose de jouer sur les terrains de tennis qui accueillent le tournoi.»

La technologie partout

Au-delà des réseaux sociaux, des multiples gadgets et applications mobiles, l’accès à la technologie permet aux voyageurs d’affaires de se déplacer plus aisément et plus longtemps. C’est pourquoi les espaces de travail partagés se multiplient. Les milléniaux en sont particulièrement friands. «Un nomade numérique séjourne plus longtemps dans une destination qu’un voyageur d’affaires traditionnel, écrit Claudine Barry du Réseau Veille Tourisme. Il recherche donc un lieu de travail moins achalandé qu’un café public, mais aussi moins isolé qu’une chambre d’hôtel. Les espaces de travail partagés répondent à ce besoin.»

En parallèle, la tendance inverse, soit l’envie de se déconnecter dès qu’on s’offre quelques jours de vacances, continue de croître.

Destinations tendances

Et où irons-nous en 2016? Je vous laisse vous amuser en comparant les listes de Lonely Planet, Travel + Leisure,  U.S. News, Frommers, Traveller

Alors, on commence par quoi?


Pour en savoir plus

Ce que la carte de tous les Airbnb révèle

Pasquale Harrison-Julien

5 décembre 2015

ICI Radio-Canada

Menace terroriste : voyager ou ne pas voyager ?

Marie-Julie Gagnon

26 novembre 2015

Avenues.ca

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!