La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

27 juin 2018

«Glamper» en France

Si, comme moi, vous êtes adeptes du camping de luxe, peut-être aurez-vous envie d’explorer la formule aussi à l’extérieur du Québec. C’est ce que j’ai eu l’occasion de faire la semaine dernière en Ardèche et en Drôme provençale, deux coins de la France où je n’avais encore jamais eu l’occasion de poser mon sac à dos.

Au Québec, le nom «Huttopia» fait surtout référence au modèle de tente mis de l’avant par la Sépaq lors du lancement de sa formule «prêt-à-camper», il y a une dizaine d’années. De l’autre côté de l’Atlantique, où vivent les créateurs de l’entreprise, Céline et Philippe Bossanne, on pense d’abord aux campings et aux villages. À l’heure actuelle, on trouve 4 villages, 28 campings et 10 campings Huttopia en devenir dans l’Hexagone.

La piscine du Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon
La piscine du Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon

En Amérique du Nord, le partenariat avec la Sépaq ayant pris fin en décembre 2017, Huttopia souhaite maintenant se concentrer au développement de ses villages. Après celui de Sutton, inauguré en 2015, et celui des montagnes Blanches, dans le New Hampshire, d’autres sites verront le jour dans le Maine, en Californie et près de Québec. On prévoit l’ouverture d’une dizaine d’autres sites au Canada et aux États-Unis d’ici 2020.

À mi-chemin entre le Club Med et le camping, les Villages Huttopia proposent différents types d’hébergements, des cabanes (appelées «chalets» au Québec) aux tentes Trappeurs, avec salle de bain, en passant par les «Chahutte», avec une base en bois et un toit de toile.

Tentes Trappeur au Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon
Tentes Trappeur au Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon

De l’Ardèche à la Drôme provençale

Pour quelqu’un, comme moi, qui déteste la «lourdeur» du camping traditionnel – préparation, équipement à transporter, tente à monter, toilettes extérieures à trouver au milieu de la nuit… –, la formule reste idéale. Je peux ainsi me la jouer «campeuse du dimanche» sans prise de tête, en assumant pleinement mes envies contradictoires de dormir en nature ET de me prélasser dans un lit confortable.

Une «Chahutte», avec une base en bois et un toit de toile, au Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon
Une «Chahutte», avec une base en bois et un toit de toile, au Village Huttopia Dieulefit. Photo: Marie-Julie Gagnon

Le fait que les villages se trouvent tous à proximité de lieux dignes d’intérêt plaît aussi à la touriste en moi: je peux alterner entre les visites à l’extérieur du site et les activités proposées sur place. Ainsi, le premier matin, j’ai pu faire du yoga avec la gérante du Village Sud Ardèche (qui est prof certifiée), alors que la veille, j’en prenais plein les yeux devant l’impressionnante Combe d’Arc, à une vingtaine de minutes en voiture du village. Creusées dans le plateau calcaire, les gorges de l’Ardèche s’étendent sur une trentaine de kilomètres. Un fabuleux terrain de jeux pour les amateurs de plein air!

Combe d'arc. Photo: Marie-Julie Gagnon
 L’impressionnante Combe d’Arc. Photo: Marie-Julie Gagnon

En Drôme provençale, le Village Huttopia Dieulefit a pour sa part des allures de cartes postales. Le mauve du champ de lavande contraste avec le bleu de l’étang. La proximité de charmants villages, dont Le Poët-Laval, l’un des plus beaux villages de France, constitue sans contredit un atout intéressant. Plutôt désert en ce dimanche de juin, ce bijou médiéval nous a offert de jolis points de vue sur les montagnes et les vallées. On peut s’y rendre en voiture en quelques minutes, ou en enfourchant les nouveaux vélos électriques disponibles en location dans tous les villages et campings de l’entreprise.

Le site Huttopia Deulefit a des allures de. Photo: Marie-Julie Gagnon
Le Village Huttopia Dieulefit a des allures de cartes postales. Photo: Marie-Julie Gagnon

Mon coup de cœur du séjour a sans doute été la randonnée matinale sur la montagne de Saint Maurice, accessible à pied depuis le village de Dieulefit. Au sommet du sentier, après une heure et demie de montée, une chapelle et une vue magnifiques sur le massif du Vercors nous attendaient, tout comme deux jolies petites chèvres, qui complétaient à merveille ce tableau parfait.

Le sommet de la montagne Saint Maurice offre une vue magnifique sur le massif du Vercors. Photo: Marie-Julie Gagnon
Le sommet de la montagne Saint Maurice offre une vue magnifique sur le massif du Vercors. Photo: Marie-Julie Gagnon

Si chaque village est conçu selon les mêmes règles de base, le stationnement se trouvant habituellement en périphérie – le centre reste totalement piétonnier –, la taille et le nombre d’hébergements varient. Celui de Dieulefit compte, par exemple, 131 hébergements, dont 91 en formule prêt-à-camper, disséminés sur 20 hectares.

La nature d’abord

Le respect de la nature est également au cœur de l’expérience. Les sites sont érigés de sorte à s’intégrer à leur environnement et non à imposer leur présence. Ici, pas question que le WiFi devienne une norme: on vient d’abord pour décrocher et se ressourcer. Si l’on ne parvient toujours pas à relaxer après avoir posé son cellulaire, les spas forestiers, avec sauna et bain finlandais, permettent d’asséner le coup final. Une pizza cuite au four à bois et des spécialités régionales avec ça? Car oui, il est possible de bien manger au resto du centre de vie si l’on ne souhaite pas cuisiner!

Photo: Marie-Julie Gagnon
Les spas forestiers, avec sauna et bain finlandais, vous assurent une détente totale. Photo: Marie-Julie Gagnon

J’étais l’invitée d’Huttopia. Toutes les opinions émises sont 100% les miennes.


Pour en savoir plus

Camping de luxe dans les Cantons-de-l'Est

Marie-Julie Gagnon

30 juin 2016

Avenues.ca

Tous en glamping!

Marie-Julie Gagnon

6 juillet 2017

Avenues.ca