La chronique Partir

Auteur(e)

Marie-Julie Gagnon

Auteure, chroniqueuse et blogueuse, Marie-Julie Gagnon se définit d’abord comme une exploratrice. Accro aux réseaux sociaux (@technomade sur Twitter et Instagram), elle collabore à de nombreux médias depuis une vingtaine d’années et tient le blogue Taxi-brousse depuis 2008. Certains voyagent pour voir le monde, elle, c’est d’abord pour le «ressentir» (et, accessoirement, goûter tous les desserts au chocolat qui croisent sa route).

31 août 2017

Après les «désintox numériques», les retraites de silence?

Après les «désintox numériques», les retraites de silence?

Alors que pour plusieurs, septembre est synonyme de rentrée, pour d’autres, c’est le moment de prévoir les prochaines escapades, loin de la cohue estivale. L’expérience ultime pour décrocher en 2017? Une retraite de silence.

Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’on cherche à se réfugier dans le silence pour réapprendre à mieux s’écouter. Certaines abbayes, monastères et autres lieux religieux, comme l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac, sur les bords du lac Memphrémagog, le Centre de prière des sœurs de L’Assomption et l’Ermitage Saint-Antoine, au Lac-Saint-Jean, accueillent les visiteurs à la recherche d’une certaine paix.

Photo: Les amis de Saint-Benoit L'abbaye Saint-Benoit du Lac
L'abbaye Saint-Benoit du Lac. Photo: Les amis de Saint-Benoit.

Adolescente, je me souviens avoir passé un week-end chez les Pères trappistes. Ne pas parler était une chose; devoir se lever aux aurores pour assister à la messe en était une autre! Malgré tout, je me souviens de ces trois jours comme d’un moment de réflexion important.

Une nouvelle «tendance»?

Quelle ne fut pas ma surprise, cet été, de tomber sur un article de Condé Nast Traveler soulignant que le silence était la dernière tendance en matière de vacances bien-être! Après avoir vécu la difficile séparation d’avec nos gadgets électroniques, voilà que s’offrir une cure de silence serait le nec le plus ultra. «Être silencieux est la nouvelle aventure tendance», soulignait l’article. À une époque où la pollution sonore est carrément qualifiée de «plaie moderne» par l’Organisation mondiale de la santé, le silence serait-il le luxe ultime à s’offrir?

C’est ce que croit Alex Glasscock, PDG et fondateur de The Ranch Malibu, réputé pour ses «boot camps bien-être». «Plusieurs personnes ont une certaine dépendance aux médias sociaux et sentent la pression de répondre aux courriels à n’importe quel moment, a-t-il expliqué à Condé Nast Traveler. Avoir un esprit calme et silencieux est le nouveau luxe et les gens recherchent activement cette opportunité.» L’établissement a ajouté des après-midis de silence à son programme hebdomadaire.

Photo: Facebook The ranch The ranch Malibu
The ranch Malibu. Photo: Facebook The ranch

Dans L’Actualité, la journaliste Catherine Dubé a raconté son séjour au centre L’Arc-en-ciel, près de Sutton. «La chambre est si calme que j’entends le bruit de ma déglutition lorsque j’avale ma salive, écrit-elle. Je me suis payé le luxe du silence. En plein jour.» Ici, les sons de la nature ne sont couverts par aucun vrombissement.

Le Rancho La Puerta, à Tecate, Baja California, près de San Diego, offre pour sa part des soupers méditatifs pris en silence. Pour expérimenter le silence sur une plus longue période, des établissements comme le Springwater Center, dans l’état de New York, invitent les visiteurs à garder le silence pendant une semaine entière. Et puis, il y a tous les spas où aucune parole n’est tolérée!

Photo: Facebook Rancho La Puerta
Photo: Facebook Rancho La Puerta

Le top? Les nouveaux navires du Ponant, qui sont équipés un lounge multisensoriel où les passagers sont immergés dans l’atmosphère sonore des fonds marins. Baptisé «Blue Eye», l’espace sous-marin proposera d’écouter «avec tout le corps» puisque les sofas vibreront discrètement à l’unisson. Le tout avec, en plus des hublots géants, la projection sur grand écran des images captées en direct par trois caméras.

alt="La salle de vision sous-marine d'un navire Ponant. Une expérience immersive. Photo: ponant.com
La salle de vision sous-marine d'un navire Ponant. Une expérience immersive. Photo: ponant.com

Considérant que le silence est bon pour la santé, je ne sais pas s’il s’agit ici d’une question de tendance ou de survie, mais une chose est sûre: se débrancher du quotidien bruyant pour mieux se «connecter» aux sons de la nature ne peut être que bénéfique!


Pour en savoir plus

Silent retreats are the latest in digital detox vacations

Jordi Lippe-McGraw

13 juillet 2017

CN traveler

Inscrivez-vous à l’infolettre