alt="Vie-revee-grille-pain"
8 septembre 2017Auteure : Françoise Genest

Le livre du week-end

La vie rêvée des grille-pain de Heather O’Neill

Une androïde qui accouche d'un minuscule robot qui prend un grille-pain pour sa mère, un Tzigane qui "n'appartenait pas au grand peuple du voyage, mais était plutôt du type imaginaire", un ours en veston, des dizaines de clones du grand danseur de ballet Noureev, un enfant qui se lie d'amitié avec un dénommé Jésus qui fait des discours très recherchés, des jumeaux montréalais qui se sauvent de l'île où ils avaient fait naufrage sur un lit qui s'était échoué sur la plage, ce sont là quelques-uns des personnages hors du commun qu'on découvre dans un recueil de contes tout aussi hors-normes, La vie rêvée des grille-pain, que signe Heather O'Neill.

Paru en août 2017, aux éditions Alto et traduit de l'anglais par Dominique Fortier, ce recueil m'a complètement séduite.  Des contes écrits pour un public adulte (non, non pas ce genre de "pour adultes", mais tout simplement pas pour enfants) qui m'ont totalement captivée. Univers éclatés, un peu disjonctés où l'imaginaire prend la place du réel, La vie rêvée des grille-pain, fait naître de mini films aux atmosphères variées et efficacement dépeints. Heather O'neil a une écriture cinématographique et multiplie les clins d'oeil culturels, religieux ou historiques. Un pur ravissement. Le premier des contes, L'ours et le Tzigane donne le ton et nous entraîne dans une atmosphère de cirque ambulant du 19e.  En lisant Le lac des cygnes pour débutants, on croirait retrouver des traces de Bouvard et Pécuchet de Flaubert et que dire du surréalisme de Les bouteilles à la mer, un des contes que j'ai préférés et qui relate la vie improbable de  jumeaux naufragés. Un pur délice!

Le recueil, qui m'a fait penser à un cabinet des curiosités, se consomme bien, un conte à la fois. À laisser traîner sur sa table à café.

Montréalaise d'origine, Heather O'Neill et diplômée de McGill, a également signé, en 2008, La ballade de baby, aux Éditions 10-18, bien accueilli par la critique. La vie rêvée des grille-pain a été finaliste (Daydreams of Angels) aux prix Scotiabank Giller et Paragraphe Hugh MacLennan, en plus d’avoir été sélectionné par le Globe and Mail, le National Post et la CBC comme l’un des meilleurs livres de 2015.

La vie rêvée des grille-pain, Heather O'Neill, Éditions Alto, Août 2017, 400 pages 27.95$

alt="Vie-revee-grille-pain"

Inscrivez-vous à l’infolettre