Se transformer en arbre suite à son décès. Photo: indiegogo.com
Se transformer en arbre suite à son décès. Photo: indiegogo.com
6 mars 2018Auteure : Julie Chaumont

Le « WOW ! » du jour

Roots, une urne funéraire pour transformer les cimetières en forêts

Que diriez-vous de vous transformer en arbre à la suite de votre décès? C’est l’idée écologique et hautement poétique derrière l’urne funéraire Roots, proposée par la compagnie québécoise Muses Urnes Design. 

La mort nous effraie tous un peu. Que restera-t-il de notre passage sur terre? Et comment adoucir la peine de ceux qui restent? Pour apaiser les tourments et offrir un lieu de commémoration unique, Muses Urnes Design a eu la brillante idée de concevoir une urne funéraire qui se transforme en arbre. Une idée tellement géniale et bien réalisée qu’elle a remporté le prix «Développement durable et écodesign en design industriel» aux derniers Grands Prix du design.

Un modèle pour les humains et un modèle pour les animaux de compagnie. Photo: Mélanie Lépine
Un modèle pour les humains et un modèle pour les animaux de compagnie. Photo: Mélanie Lépine

Une conception brillante

«L’idée de départ est de pouvoir sentir la présence de l’être cher dans les premiers moments importants que vous vivrons sans lui; la première fête, le premier Noël, les premières vacances… Le deuil est un processus difficile et l’espoir créé par l’arbre qui amorce sa croissance symbolise la vie qui continue», peut-on lire sur le site de Muses.

Entourée des designers de INÉDI et d’une chercheuse en horticulture, Marie-Claude Lemire, présidente fondatrice de Muses Urnes Design, a mis près de deux ans pour concevoir cette urne funéraire au design épuré. Des centaines de tests ont été nécessaires afin de trouver les matériaux naturels et inoffensifs idéaux qui permettraient une croissance optimale de l’arbre. Une campagne de financement sur la plateforme Indiegogo a permis à l’entreprise québécoise de mettre au point le produit tant rêvé.

Se transformer en arbre suite à son décès. Photo: indiegogo.com
Se transformer en arbre suite à son décès. Photo: indiegogo.com

Une urne funéraire écologique

Certifiée produit funéraire vert par le Green Burial Council, Roots («racines» en anglais) est composée de deux parties: la partie supérieure, faite en terre argileuse, qui sert de plaque commémorative au défunt, tout comme le fait une pierre tombale classique ; et la partie inférieure, faite d’un mélange de chaux, d’argile et de marc de café, qui contient les cendres du défunt. C’est dans cette partie que sont plantées les graines de trois essences d’arbres (pin sylvestre, Catalpa Speciosa et robinier faux-acacia). Un bâtonnet d’engrais spécialement mis au point par les concepteurs de cette urne permet de neutraliser le pH élevé des cendres et de favoriser la croissance de l’arbre une fois celui-ci mis en terre.

Peu importe la saison ou le moment du décès, on suggère de commencer la plantation de l’arbre à l’intérieur afin d’en maximiser la germination et la croissance. Après quelques mois, l’arbre sera prêt à être mis en terre. Puisque plusieurs personnes disposent déjà d’un lot dans un cimetière et qu’il est impossible d’y planter un arbre, la conception de l’urne en deux parties distinctes permet d’inhumer l’urne au cimetière et de planter l’arbre dans un autre endroit.

Il y a même un modèle pour les animaux de compagnie!

Inscrivez-vous à l’infolettre