Photo: Wu Qingshan
Photo: Wu Qingshan
20 novembre 2018Auteure : Emilie Laperrière

Le « WOW ! » du jour

UCCA Dune: un musée caché dans le sable

À la mer, vous êtes-vous déjà amusé à vous enterrer dans le sable? OPEN Architecture a poussé le concept (beaucoup) plus loin, en enfouissant un musée d’art sous la plage tranquille de Qinhuangdao, en Chine.

Le Ullens Center for Contemporary Art (UCCA) Dune a ouvert ses portes le mois dernier, après trois ans de travaux. L’institution muséale est nichée, comme son nom l’indique, en grande partie sous une dune. L’espace de 930 mètres carrés contient sept galeries intérieures, trois galeries extérieures, un café et un coin lecture.

Sa conception est pour le moins particulière. Lors de la construction, l’équipe a excavé le site pour ériger les structures en béton, avant de recouvrir le tout du sable original. Les arbustes, qui stabilisent l’environnement, ont aussi retrouvé leur place.

Photo: Wu Qingshan
Même si l’intérieur du musée a été conçu comme un réseau de grottes, la lumière réussit néanmoins à s’y faufiler grâce aux puits de lumière et aux différentes brèches. Photo: Wu Qingshan

Le résultat semble venir d’un autre monde. Selon OPEN Architecture, «les lieux sont inspirés des cavernes, la plus ancienne forme d’habitation humaine, dont les murs abritaient certaines des premières œuvres d’art de l’homme». Les expositions devraient d’ailleurs créer un dialogue avec la forme unique du bâtiment et son milieu naturel.

Même si l’intérieur a été conçu comme un réseau de grottes, la lumière réussit néanmoins à s’y faufiler grâce aux puits de lumière et aux différentes brèches. Après avoir traversé un long tunnel sombre pour se rendre à l’accueil, l’espace s’ouvre de plus en plus aux visiteurs. Un escalier en colimaçon mène de son côté à un belvédère, où l’on peut admirer la mer et le ciel.

Photo: Wu Qingshan
L’espace de 930 mètres carrés contient sept galeries intérieures, trois galeries extérieures, un café et un coin lecture. Photo: Wu Qingshan

OPEN Architecture planche désormais sur une autre galerie pour le site, le Sea Art Museum. Celle-ci sera partiellement émergée dans l’eau et on ne pourra y accéder qu’à marée basse. Après le sable et la mer, nous avons bien hâte de voir quelle force de la nature inspirera les architectes.