Tornade, 2011. Éric De Belleval. Acrylique sur toile. 91 x 121 cm. © L'Artothèque
Tornade, 2011. Éric De Belleval. Acrylique sur toile. 91 x 121 cm. © L'Artothèque
31 mai 2016Auteur : L'Artothèque

Le clin d’art du jour

Tornade, Éric De Belleval

«Le peintre abstrait est un homme libre. Il rend compte du monde sans s’obliger à le décalquer. Il traduit le mouvement, les ciels et les déserts ou les gouffres, sans dépendre de leurs contours topographiques. Il saisit les mouvements que ne repère pas l’œil, il invite à la méditation et à la rêverie sans imposer la reconnaissance du réel.»
- Éric de Belleval

Né à Paris en 1950, Éric de Belleval a étudié les lettres et les sciences politiques puis a dirigé de nombreuses entreprises avant d’émigrer au Québec en 2011. Marqué par le travail des peintres montréalais Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle, il peint des œuvres abstraites illustrant la puissance de l’énergie.

Ses œuvres sont exposées pour la première fois à l’hôtel de ville de Versailles en 1970. Depuis, elles ont fait l’objet d’expositions à Bruxelles, Paris, Los Angeles, Las Vegas, Montréal, etc.

En plus de ses peintures abstraites, Éric de Belleval est l’auteur de trois romans, dont Reportage sous influence, publié en 2015.

artothèque.ca

Tornade, 2011. Éric De Belleval. Acrylique sur toile. 91 x 121 cm. © L'Artothèque
Tornade, 2011. Éric De Belleval. Acrylique sur toile. 91 x 121 cm. © L'Artothèque

Coût de location par mois pour un particulier (taxes incluses): 15$.

Inscrivez-vous à l’infolettre